Vous êtes ici

Les choix du libraire en relation

Coup de coeur de la librairie Nicole Maruani à Paris (75)

"Un flic solitaire, marqué par la vie, bouffé par son travail. Une journaliste intelligente, dynamique, humaine. Un consultant au passé sombre, « autiste », qui compte, range méticuleusement, vit reclus, et doté d’une mémoire ahurissante. Un tueur qui reproduit les meurtres de serial killers américains, mêmes dates, mêmes lieux. New York. Tantôt grise, pluvieuse, bondée de monde. Tantôt ensoleillée et calme. Tantôt sombre et silencieuse. On retrouve ici l’ambiance poisseuse des films des années 1990 (SevenCopycatLe Silence des agneaux), avec les crimes qui s’enchaînent, sanglants et violents (sans aller dans la surenchère). Avec les provocations du tueur (lettres envoyées à la presse ou aux flics, besoin d’être reconnu). Avec le flic qui enquête jusqu’à l’obsession. Ce livre aborde aussi l’histoire macabre des États-Unis, de ces tueurs qui suscitent une étrange admiration. Sans donner de réponses à ce qui provoque cette fascination morbide, Ellory en parle et pose des questions. Sombrement humain." Isabelle Verlingue de la librairie Nicole Maruani

 

Le choix de Martine Falcon de la Librairie Contact, Angers

Ellory nous offre un polar moins historique que ses précédents, mais qui rend bien l’atmosphère des petites villes du Sud des États-Unis. Nous sommes en 1974 et le jeune shérif John Gaines est installé dans la ville de Whytesburg depuis trois ans. Vétéran de la guerre du Vietnam, il réussit à dominer ses démons (sauf la nuit dans ses cauchemars) et à mener une vie quasi normale, jusqu’au jour où le cadavre d’une adolescente, Nancy Huston, disparue vingt ans auparavant, remonte à la surface d’une rivière, le corps parfaitement conservé par la vase. John va devoir retracer l’histoire de cette ville pour mener son enquête à terme… alors que son premier suspect n’est autre qu’un vétéran de la Seconde Guerre mondiale qui était amoureux de Nancy et vit maintenant reclus dans les bois, alcoolique, fou et hanté par la guerre. Un roman policier qui nous fait penser à Faulkner. Un récit comme écrasé par la chaleur moite et accablante de Whytesburg.

L'avis d'Aurélie Paschal de la Librairie Prado Paradis, Marseille (13)

R. J. Ellory revient en force avec un nouveau polar plus noir et plus violent que les précédents. Digger et Clay sont deux adolescents issus d’un milieu modeste. Deux frères nés sous une « mauvaise étoile » : leur mère a été assassinée et leur enfance s’est déroulée entre petits larcins et maisons de correction. Deux adolescents qui semblent prendre des chemins différents mais que la vie va rattraper. Ils croisent Earl, un psychopathe qui les enlève dans le seul but d’échapper au couloir de la mort. Nous suivons alors la cavale de Clay, Digger et Earl. Le style de Ellory et son sens du rebondissement renouvellent avantageusement des motifs souvent mis en scène. Les personnages sont décrits avec profondeur, à tel point que le lecteur a l’impression de les connaître. Cette cavale violente semée de meurtres révèle à Digger et Clay leurs véritables natures. L’angoisse parcourt les lieux qu’ils traversent, puis la tension s’installe également au sein du trio. Ellory s’essaie à un nouveau style et c’est un pari réussi !

Le choix de Florian de la FNAC Amiens (80)

Frank, inspecteur au NYPD collectionne les problèmes, femmes, travail, famille ou amis rien ne va plus. Contraint par sa hierachie de consulter une psy, il ne va pas tarder à lui confier quelques secrets inavoués et en s'entêter sans raison pour une serie suposé de meurtres sordides. Du grand art, un grand Ellory!

L'avis d'Amélie, de l'espace culturel Leclerc à Clichy (92)

Seul le silence est pour moi le polar même. Là où bien d’autres sont rapides, directs voire bâclés R.J. Ellory distille, sème et regarde pousser l’angoisse qui monte peu à peu. Elle ressert son étau et vous envahit. Vous vous retrouvez pris au piège entre le besoin de lâcher le livre et celui de le finir coûte que coûte.

Découvrez les 60 livres préférés des libraires, ici !

L'avis de Didier Coviaux de la librairie Le Comptoir des mots

Révélé par le superbe Seul le silence il y a deux ans, R.J. Ellory est probablement l'une des plus belles découvertes de ces dernières années, et ses Anonymes achèvent désormais de le faire passer au statut de valeur sûre et d'installer son oeuvre riche, puissante et singulière, dans la catégorie de celles qu'on a envie de suivre de très près.

http://www.librest.com/infos/librest.html

D'autres coups de cœur libraires, en vidéos ? cliquez ici

L'avis de Annaik K. , Librairie Dialogues (Brest)

Beaucoup d'éléments inhabituels et marquants rendent ce polar impressionnant : Tout d'abord, le lecteur est contraint de patienter un certain nombre de pages avant de saisir la portée et l'attrait de ce qui s'esquisse. Par conséquent, et ce malgré le style percutant qui m'avait déjà conquise dans "Seul le silence", j'ai failli abandonner et ne jamais savoir qui avait infligé un tel supplice à l'homme retrouvé dans le coffre de la Mercury Turnpike Cruiser. Puis, comme pour me récompenser d'avoir résisté à cette tenue en haleine, R J Ellory pose l'intrigue, le kidnapping de la fille du gouverneur de Louisiane, et dépose même le coupable, puisque celui-ci se livre aux autorités, avec un étrange marché, qui plus est : révéler l'endroit où Catherine Ducane est séquestrée, mais seulement après qu'il ait fait entendre une extraordinaire confession, l'histoire de sa vie. S'en suit un huis-clos de plusieurs jours entre cet homme pour le moins énigmatique et dangereux, Ernesto Perez, et un flic tourmenté, Ray Hartmann. Et là, il faut essayer de digérer tout ce que Perez, ancien tueur à gages pour la mafia, livre de lui-même, de politiciens ambitieux et sans scrupules, de clans rivaux. De ne pas s'habituer à la violence omniprésente, aux fantômes qu'il abandonne sur sa route. De ne pas trouver cette machine à tuer qu'il est devenu touchante. Enfin approche le dénouement, qu'on a presque envie de retarder, et qui même si pressenti, ne sera jamais totalement celui qu'on imaginait! Une lecture aussi puissante est peut-être l'occasion de se plonger ensuite dans la trilogie nouvellement achevée d'"Underworld USA" de James Ellroy, ou bien "La bête contre les murs" de Bunker, sur l'univers carcéral, ou encore de retrouver Dave Robicheaux en Louisiane dans les romans de James Lee Burke... .

www.librairiedialogues.fr/

 D'autres coups de coeur libraires, en vidéos ? cliquez ici

 

L'avis de la Librairie Le Soleil Vert (Calvisson)

Ce livre est avant tout un flashback, l’histoire d’une vie qui commence à La Havane, celle d’un tueur de la mafia, et qui évoluera des années 50 à nos jours entre La Nouvelle Orléans, Chicago, Los Angeles, New-York... Qui est cet homme ? Où veut-il en venir ? Ce personnage sombre impose le récit de sa vie à un homme qui tente de sauver la sienne, et pour qui chaque minute compte. Même si on ressent quelque impatience au départ, si le récit tarde à démarrer (RJ Ellory aime que les bases soient solides, que tout soit en place, et aime prendre son temps), on se sent rapidement dans la peau du confident et on se laisse emporter par l’ambiance, fasciner par la vie d’Ernesto Perez, cet homme infréquentable, violent, ce criminel sans pitié. On sent qu’une toile est en train de se tisser. L’histoire des Etats-Unis se mélange à l’intrigue, et cela devient vite très intéressant. Et si au fil du récit RJ Ellory réussissait à nous rendre Ernesto Perez plus humain ? presque… sympathique ?? Une bonne nouvelle : vous aurez, en temps et en heure, des réponses à toutes vos questions ! Tout reprendra sa place, mais peut être pas celle que vous auriez imaginée. Ce roman, joliment écrit et très documenté est un excellent moment de lecture… de quoi apprendre beaucoup de choses sur la Cosa Nostra, sur les sentiments humains, la manipulation, et sur la vengeance.

Pages

Actualités

Caroline Fourment, auteure, blogueuse, lauréate 2016 du Prix littéraire ecrireaufeminin.com, sera en dédicace le samedi 23 juin de 10h30 à...
Venez rencontrer Valérie Perrin, lauréate du Prix des lecteurs U 2018 les vendredi 22 et samedi 23 juin ! L'auteure vous attend à...
Découvrez la nouvelle inédite de Anne-Marie Revol, l'auteure de Gaspard ne répond plus. Après un roman d'aventure aux multiples...
Toute l'actualité