Vous êtes ici

Ce roman a pour moi été une véritable bouffée d’air frais.

 Je l’ai ouvert avec un sentiment de légèreté, qui ne m’a pas quittée tout au long de ma lecture. Et je l’ai refermé surprise et profondément touchée. J’ai vraiment aimé la narration de ce roman. Les chapitres sont courts, ce qui donne envie de poursuivre sans voir les pages défiler. C’est un roman sans prétention, j’ai vraiment eu l’impression que l’auteur écrivait avec son coeur, sans trop se prendre au sérieux. Il aborde des sujets pourtant douloureux comme les femmes tondues après la guerre pour avoir couché avec l’ennemi, la pédophilie, l’homophobie… mais toujours avec douceur, et même humour sans jamais sombrer dans la moquerie. Sous-couvert de légèreté et de simplicité, l’auteur a réussi à aborder des sujets marquants, forts, tout en me surprenant à la fin par un revirement de situation auquel je ne m’attendais absolument pas. J’ai vraiment été très touchée par cette lecture qui, à mes yeux, était parfaite. Voici une lecture sans prétention qui m’a fait beaucoup de bien. L’écriture de Nicolas Robin est d’une douceur et d’une simplicité bienvenues, ce qui ne l’empêche pas d’aborder des sujets douloureux et marquants avec beaucoup de bienveillance. J’ai été très touchée par le sort de nos quatre héros de l’ordinaire (surtout par Ben), et je peux affirmer avec certitude que je serai au rendez-vous pour les prochains romans de l’auteur.

Je ne sais pas dire je t'aime

Je ne sais pas dire je t'aime

Paris, tu l’aimes ou tu la quittes. C’est une injonction quotidienne pour qui se retrouve la joue écrasée contre la vitre d’un métro bondé ou se fait bousculer sur le trottoir par un type mal dégrossi.Dans ce tohu-bohu parisien, Francine déterre un passé...
Date de parution: 
28/03/2018
7,40 €
Prix TTC
Imprimer

Actualités

Eh oui... ça existe !  Rendez-vous ce weekend pour la deuxième édition de « La Bibliothèque parlante », le Festival de la BnF -...
La deuxième édition du salon dédié au Polar Fnac : Rosny Soit qui mal y pense, présidé par Sire Cédric, approche à grand pas ! Samedi 26...
Voici le bon plan culturel de la semaine ! 
Pour notre plus grand plaisir, le roman de Virginie Despentes "King Kong théorie" est adapté...
Toute l'actualité