Vous êtes ici

La légèreté du suicide

A 45 ans, Sylvie Chabert est toujours seule. Après le décès de son père, encore plus seule, désespérée, elle n’a qu’un projet : se suicider. Elle va donc préparer son acte avec l'aide d'un psy(?!). Evidemment, la vie réserve des surprises. Des réflexions qui peuvent donner le sourire si elles n’étaient pas entrecroisées de propos triviaux abaissant tout de suite le niveau… Je n’éloigne pas les histoires futiles, mais dans ce cas, j’aime que l’écriture ait un minimum de corps.
Joyeux suicide et bonne année !

Joyeux suicide et bonne année !

«  Tu fais quoi à Noël  ?— Moi je me suicide, et toi  ?  »Bien sûr, dit comme ça, ça peut paraître sinistre, mais, à quarante-cinq ans, c’est ma meilleure option. Ce n’est pas comme si je faisais des malheureux autour de moi. Comme si j’abandonnais...
Date de parution: 
04/10/2017
7,20 €
Prix TTC
Imprimer

Actualités

La deuxième édition du salon dédié au Polar Fnac : Rosny Soit qui mal y pense, présidé par Sire Cédric, approche à grand pas ! Samedi 26...
Voici le bon plan culturel de la semaine ! 
Pour notre plus grand plaisir, le roman de Virginie Despentes "King Kong théorie" est adapté...
Ivan Calberac, auteur du best-seller "Venise n'est pas en Italie" sera en dédicace ce vendredi 25 mai au Monoprix de Nation à Paris de 15h...
Toute l'actualité