Vous êtes ici

Grégoire Delacourt

Grégoire Delacourt est l’auteur de six romans. En 2011, il publie son premier roman, L’Écrivain de la famille puis, en 2012, son premier bestseller avec La Liste de mes envies traduit dans 35 pays. Suivent ensuite La Première chose qu’on regarde en 2013, On ne voyait que le bonheur en 2014 et Les Quatre saisons de l’été en 2015. Son dernier roman, Danser au bord de l'abîme, a paru en janvier 2017  chez JC LATTES.
Prix littéraires

L'Écrivain de la famille

Prix Carrefour Savoir du premier roman - 2011
Prix du premier roman Méo Camuzet - 2011
Prix Marcel Pagnol - 2011
Prix Rive Gauche à Paris - 2011
Prix Coeur de France - 2011
Veuillez vous identifier pour vous inscrire aux alertes.
Créer mon espace personnel

Livres de l'auteur

éditions papier

Horizontal Tabs

Déjà parus

Déjà parus

Danser au bord de l'abîme [9782253071389]
les Quatre saisons de l'été [9782253066163]
On ne voyait que le bonheur [9782253182863]
La première chose qu'on regarde [9782253178149]
La Liste de mes envies [9782253168539]
L'Écrivain de la famille [9782253168546]

Le choix du libraire

Un récit un rythme original, mélancolique mais jamais triste.

PASCALE BRAGARD, de la Librairie Anagramme, à Sèvres (92), vous conseille : 

Emma, femme accomplie dans sa vie de mère aborde la quarantaine avec ennui. Elle se laisse doucement porter par le quotidien, partagée entre un travail peu intéressant et une vie de famille trop lisse. Mais, un jour, au détour d’un café, elle croise le regard d’un homme. Ce bref instant va bouleverser son existence, et faire remonter ses angoisses et ses doutes. Mais peut-on repousser ses limites quand il s’agit d’atteindre le bonheur ? C’est donc tout en finesse et subtilité que l’auteur brosse le portrait de cette femme qui, finalement, ressemble à chacune de nous. Elle n’est pas une héroïne. Elle est simplement une épouse, une mère qui revendique sa féminité et se nourrit du regard de l’autre. Pour renforcer cette image, l’auteur va jusqu’à imaginer un parallèle avec « La chèvre de Monsieur Seguin », qui, « au bord de l’abîme », préfère courir le risque de mourir que de renoncer à sa liberté. Car cette liberté est avant tout le fil conducteur du roman et c’est uniquement au nom de cette liberté qu’Emma sera capable de tout quitter. Cette construction apporte au récit un rythme original, mélancolique mais jamais triste.

Tous les choix du libraire en relation

Pour aller plus loin

 
00:00
Tous les contenus associés

Les derniers avis

Horizontal Tabs

Les avis de lecteurs

Les avis de lecteurs

glycine le 01 Juillet 2016
Je viens de refermer "On ne voyait que le bonheur" et j'ai la gorge serrée, le cœur pris dans un étau. On passe du rire aux larmes et l'on ne reste pas...

Actualités

Nous vous informons qu'une fiche pédagogique sur le titre Frankie Addams, de la grande dame américaine Carson McCullers, dont nous avons...
On croise les doigts pour l'adaptation tirée du roman de Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut, Prix Goncourt 2013, qui dépeint une fresque...
L’écrivaine irlandaise Edna O'Brien, auteur de l’inoubliable "Fille de la campagne" recevra le 20 février à New-York l’un des Pen America...
Toute l'actualité

Thématiques de lecture

L'ecorchée Édition Noël 2014, Profanation Édition noel 2014, Le Secret d'Edwin Strafford - Édition Noël 2014
Le Secret d'Edwin Strafford - Édition Noël 2014, Profanation Édition noel 2014
Toutes les thématiques

Adaptations cinématographiques

"La Liste de mes envies" de Didier Le Pêcheur avec Mathilde Seigner, Marc Lavoine