Vous êtes ici

Nicolas Robin

Nicolas Robin est l'auteur de "Bébé Requin" et "Super tragique", deux romans très remarqués qui lui ont donné d’emblée une place à part dans la littérature gay d’aujourd’hui.
Il travaille dans le tourisme et parcourt le monde. 
Veuillez vous identifier pour vous inscrire aux alertes.
Créer mon espace personnel

Livres de l'auteur

éditions papier

Horizontal Tabs

Déjà parus

Déjà parus

Roland est mort [9782253070078]

On en parle

Saint-Maur en Poche : le bilan

C'était ce week-end à Saint-Maur des Fossés : la 9e édition de Saint-Maur en Poche organisé par la librairie la Griffe Noire s'est déroulé sous le soleil et dans la bonne humeur. Cette année, plus de 30 000 personnes ont fait le déplacement !

Le Loup peint de Jacques Saussey fait partie des coups de coeur de la Griffe noire de cette année , et Joseph Joffo fut le lauréat du Prix "Honoris causa" des lecteurs. Enfin, Sebastian Fitzek reçut le prix Transfuge pour son titre Mémoire cachée.

Le festival s'est terminé en beauté avec le pique-nique du Livre de Poche, en compagnie de nos auteurs. Les festivaliers inscrits à l'événement ont ainsi pu partager leur déjeuner en compagnie d'Amélie Antoine, Ivan Calbérac, Aurélie Valognes, Nicolas Robin, Gavin's Clemente-Ruiz, Marc Fernandez, Lorraine Fouchet, Virginie Grimaldi, Bernard Prou, Romain Puértolas, Michael Uras, Sophie Tal-Men ou encore Paul Vacca.

Nous remerçions l'équipe de la Griffe Noire pour l'organisation de ce festival, et tous les festivaliers pour leur présence, et nous vous disons :

A l'année prochaine !

On en parle aussi...

Le choix du libraire

Les premières lignes donnent le ton !

Voila un avis qui nous vient tout droit de la librairie Banse de Fécamp, et que nous avons récupéré en passant chez Nicolas Fleur avec le Camion qui Livre :

"Roland est mort" de Nicolas Robin est mon livre de poche "Coup de coeur" de la tournée du camion qui livre. Il suffit de lire les deux premières pages pour se retrouver embarqué tellement ce livre est drôle. Les situations sont toutes plus burlesques les unes que les autres, l'écriture est simple, directe et très incisive. Le narrateur, isolé chez lui à mater des films porno à longueur de journée, trouve son quotidien bouleversé par la mort de son voisin dont il récupère à la fois la chienne Mireille (son voisin était fan de Mireille Matthieu) et son urne dont il ne sait que faire. Mais inutile de vous en dire plus, l'écriture de Nicolas Robin est bien plus pertinente et tellement drôle que je vous invite à plonger dans ce roman. Les premières lignes donnent le ton (et cela dure jusqu'à la fin, sans faiblir !)

Tous les choix du libraire en relation

Pour aller plus loin

 
00:00

Actualités

Joann Sfar n'en a pas fini de nous surprendre... Il revient en 2018 avec la réalisation d'une adaptation en série de son tout premier...
Notre grand jeu Jamais sans mon MARY touche à sa fin...Voici les noms des 10 gagnants, qui ont déjà du recevoir un mail : Maryvonne...
La tournée du Camion qui livre a lieu du 8 juillet au 20 août 2017 et s'est arrêtée à Quiberon. Vous avez pu y retrouver Ivan Calbérac et...
Toute l'actualité