Vous êtes ici

Carnets de guerre
536 pages
Date de parution: 
05/03/2008
Editeur d'origine: 
Calmann-Lévy
Langue: 
Français
EAN / ISBN: 
9782253122494

Résumé

La « Grande Guerre patriotique » –celle qui débuta en URSS en 1941 par une déroute et se termina, quatre ans plus tard, au prix de sacrifices inouïs, le drapeau rouge flottant sur le toit du Reichstag–, Vassili Grossman l’a vue de près. Correspondant de guerre pour Krasnaïa Zvezda (L’Étoile rouge), le quotidien officiel de l’Armée rouge, il a été sur tous les fronts : la défense de Moscou, Stalingrad, bien sûr – expérience qui lui inspira son inoubliable roman Vie et destin –, la libération des camps de la mort en Pologne, l’entrée dans Varsovie, la chute de Berlin. Il a couché sur le papier ce qu’il appelle «la vérité impitoyable de la guerre ». Ses carnets, par leur liberté de ton, différaient sensiblement de ses dépêches publiées dans L’Étoile rouge. Aujourd’hui, l’historien Antony Beevor nous en propose des morceaux choisis, reliés entre eux par des indications précieuses sur le déroulement de la guerre, le contexte politique et le cheminement personnel de Grossman, ex-communiste désenchanté, juif athée, et avant tout écrivain…

Actualités

À vos claviers, prêts, partez ! Le Tournoi des mots, la compétition interrégionale d’improvisation littéraire, qui fait s’affronter des...
Félicitations à Emmanuel Grand lauréat du Prix Landerneau Polar 2018, pour son nouveau roman "Kisanga" paru aux éditions Liana Levi !...
Nous vous informons qu'une fiche pédagogique pour l'ouvrage de Sorj Chalandon, "Le quatrième mur", est disponible dans l'espace enseignant...
Toute l'actualité

Suggestions de lecture

Horizontal Tabs

Les autres livres de l'auteur

Les autres livres de l'auteur

  • Vie et destin
  • Pour une juste cause
Figurent aussi dans les carnets de lecture

Figurent aussi dans les carnets de lecture

  • Lusitania
  • En voiture, Simone !
  • Dès que le chant soufflera - Nouvelle édition
  • La Dame de Zagreb
  • Winston
  • Mémé dans les orties
  • Les Ombres de Katyn