Vous êtes ici

Comme un vide en moi
352 pages
Date de parution: 
15/01/2014
Editeur d'origine: 
Fayard
Langue: 
Français
EAN / ISBN: 
9782253176824

Résumé

« Comme un vide en moi… » Que cache cette plainte maintes fois entendue? Le psychanalyste Moussa Nabati montre, à travers trois témoignages, que ce mal-être reflète l’absence à soi, pouvant se manifester par l’instabilité, l’hyperactivité, mais aussi par les angoisses, la dépression et les difficultés en amour. Ce trouble provient d’une carence ancienne, due à l’indisponibilité psychologique de la mère. Le sentiment d’abandon crée chez le bébé une dépression précoce, responsable plus tard du vide intérieur empêchant l’adulte d’être présent à soi et aux autres. Ce dernier aura alors tendance à rechercher, à l’excès, amour et reconnaissance afin de combler son vide. Quête qui ne fera qu’exacerber sa dépendance affective. À travers son concept de « compréhension incarnée », l’auteur propose des pistes d’évolution : réhabiliter ses parents intérieurs pour transformer son vide en source d’énergie et « cueillir les roses de la vie ».

Actualités

Venez rencontrer vos auteurs favoris au Salon Livre en Poche de Gradignan, du 6 au 8 octobre !Seront présents : Gael Faye, Aurélie...
Laura Kasischke sera ce samedi 23 septembre à partir de 14 h à l'espace Val de Gif à Gif-sur-Yvette avec sa traductrice Céline Leroy pour...
Laura Kasischke sera ce vendredi 22 septembre à partir de 19 h 30 à la librairie Millepages à Vincennes pour un moment de rencontre et d'...
Toute l'actualité

Suggestions de lecture

Horizontal Tabs

Les autres livres de l'auteur

Les autres livres de l'auteur

  • Le Bonheur d'être soi
  • Guérir son enfant intérieur
  • La Dépression, une épreuve pour grandir ?
  • L'Humour thérapie
  • Le Fils et son père
  • Renouer avec sa bonté profonde
Figurent aussi dans les carnets de lecture

Figurent aussi dans les carnets de lecture

  • Les Étrangers
  • Le Problème Spinoza
  • Putain d'amour
  • Découvrir la terre
  • Le Sentiment d'abandon
  • Il y a encore des noisetiers
  • Le Bouc émissaire