Vous êtes ici

Histoires grotesques et sérieuses
384 pages
Date de parution: 
03/05/1973
Editeur d'origine: 
Le Livre de Poche
Langue: 
Français
EAN / ISBN: 
9782253011071

Résumé

La réalité d’Edgar Poe se dédouble en se déformant. Le fantastique apparaît alors. Le grotesque, c’est la difformité ridicule. Poe a séduit Baudelaire par ce pouvoir de multiplier les mondes. Les Histoires extraordinaires projetaient le lecteur dans un univers scientifique, les Nouvelles histoires extraordinaires le plongeaient dans l’inconscient. Dans ce troisième volume, Poe poursuit la logique jusqu’à l’absurde. Le joueur d’échecs de Maelzel est-il un automate aussi perfectionné que nos jeux électroniques ou une supercherie ? Dans quelles conditions Marie Roget, la belle parfumeuse, est-elle morte ? La première femme aimée réapparaît-elle à l’époux qui se remarie ? L’imagination délirante de Poe nous démontre l’absurde avec la plus rigoureuse logique et un style lumineux.

Traduction et notices de Charles Baudelaire.
Introduction de Michel Zéraffa.

 

  

Actualités

Nous vous informons qu'une fiche pédagogique sur le titre Frankie Addams, de la grande dame américaine Carson McCullers, dont nous avons...
On croise les doigts pour l'adaptation tirée du roman de Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut, Prix Goncourt 2013, qui dépeint une fresque...
L’écrivaine irlandaise Edna O'Brien, auteur de l’inoubliable "Fille de la campagne" recevra le 20 février à New-York l’un des Pen America...
Toute l'actualité

Suggestions de lecture

Horizontal Tabs

Les autres livres de l'auteur

Les autres livres de l'auteur

  • Nouvelles histoires extraordinaires
  • Histoires extraordinaires
  • Les Fleurs du mal
  • Les Paradis artificiels
  • Écrits sur l'art
  • Les Aventures de Gordon Pym
  • Écrits sur la littérature
  • Le Spleen de Paris
Figurent aussi dans les carnets de lecture

Figurent aussi dans les carnets de lecture

  • L'Ancre des rêves
  • Larmes de pierre
  • Les Brumes de l'apparence
  • Piégée dans son couple
  • Black Messie
  • J'ai été Johnny Thunders
  • Innocent