Vous êtes ici

La Galerie des maris disparus
456 pages
Date de parution: 
10/02/2016
Editeur d'origine: 
Calmann-Lévy
Langue: 
Français
EAN / ISBN: 
9782253194415

Résumé

Londres, fin des années 1950. Le jour de son anniversaire, le mari de Juliet Montague s’est volatilisé. Ni veuve ni divorcée, elle n'a pas le droit de refaire sa vie selon les règles de la communauté juive à laquelle elle appartient. Elle s'efforce d'assumer le quotidien et d'élever au mieux ses deux enfants, Frieda et Leonard. Un an plus tard, alors qu’elle fête ses 30 ans, Juliet prend une décision insensée : elle s'offre un portrait à son effigie. C’est le début d’une nouvelle vie. Passionnée de peinture, elle va peu à peu repérer les talents émergents, frayer avec le gotha artistique de la capitale et ouvrir sa propre galerie. Seulement, la jeune femme reste enchaînée. Pour se sentir tout à fait libre, il lui reste un mystère à élucider...

Un roman d’émancipation passionnant par l’auteur du Manoir de Tyneford.

Une belle leçon de féminisme ! Figaro Madame. 

Les derniers avis

Horizontal Tabs

Les avis de jurés

Les avis de jurés

bann49 le 21 Août 2016 sur La Galerie des maris disparus de Natasha Solomons
Histoire sympathique de cette femme qui refuse de suivre les dictâtes de son milieu et qui décide de vivre sa vie
Antho7nge le 25 Mars 2016 sur La Galerie des maris disparus de Natasha Solomons
Juliet, prisonnière de la rigueur et du qu'en-dira-t-on d'une communauté dans la banlieue londonienne des années 50-60, va, presque malgré elle, tourner le dos à une...
incababel le 23 Mars 2016 sur La Galerie des maris disparus de Natasha Solomons
j'ai aimé traverser cet après-guerre avec Juliet, très sensibilisé par le milieu artistique que Natasha Salomons décrit avec justesse et cette ambiance bohème que Juliet...
laurentm le 29 Février 2016 sur La Galerie des maris disparus de Natasha Solomons
J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir la galerie de Juliette. Le long voyage auquel elle nous invite commence dans la légèreté et l'humour. La fin, plus grave, donne...
Tous les avis de jurés
Les avis de blogueurs

Les avis de blogueurs

Lila sur sa terrasse le 15 Février 2016 sur La Galerie des maris disparus de Natasha Solomons
Juliet n’est, au regard de la communauté juive à laquelle elle appartient, ni veuve, ni divorcée, donc elle ne peut envisager un remariage ou une nouvelle histoire.En les...
Brèves littéraires le 11 Février 2016 sur La Galerie des maris disparus de Natasha Solomons
Un roman tout à fait fascinant qui nous offre plusieurs histoires. D’abord celle de Juliet qui petit à petit, sans renversement de situation soudain, va prendre sa vie en main,...
Le livre-vie le 10 Février 2016 sur La Galerie des maris disparus de Natasha Solomons
J'ai adoré tourner les pages de ce roman au gré des portraits de Juliet qui vont jalonner sa vie. La construction de ce récit est très intéressante et originale. Chaque chapitre...
Tous les avis de blogueurs

Pour aller plus loin

La chronique de Gérard Collard sur "la galerie des maris disparus"
Gérard Collard du blog de La Griffe noire nous propose une chronique du nouveau livre de Natasha Solomons: "La galerie des maris disparus". 
Tous les contenus associés

Actualités

Félicitations à Emmanuel Grand lauréat du Prix Landerneau Polar 2018, pour son nouveau roman "Kisanga" paru aux éditions Liana Levi !...
Nous vous informons qu'une fiche pédagogique pour l'ouvrage de Sorj Chalandon, "Le quatrième mur", est disponible dans l'espace enseignant...
Voici le résultats du mois de mars, du deuxième vote des jurys du Prix des Lecteurs 2018 !   Le jury Littérature a majoritairement voté...
Toute l'actualité

Suggestions de lecture

Horizontal Tabs

Les autres livres de l'auteur

Les autres livres de l'auteur

  • Jack Rosenblum rêve en anglais
  • Le Manoir de Tyneford
Figurent aussi dans les carnets de lecture

Figurent aussi dans les carnets de lecture

  • Zazous
  • Ce qui se dit la nuit
  • Un soir à Paris
  • Derrière les portes
  • Quand vient le temps d'aimer
  • Concerto pour la main morte
  • La Fille dans le brouillard