Vous êtes ici

Les Bizzareries de la langue française
216 pages
Date de parution: 
16/01/2013
Editeur d'origine: 
Albin Michel
Langue: 
Français
EAN / ISBN: 
9782253174189

Résumé

A l’heure du dieu informatique, nous assistons bizarrement à une relative renaissance de l’écrit. L’oral cède le pas, dans une certaine mesure, aux sms et courriels qui exigent que leurs utilisateurs sachent, quand ils écrivent kdo, que le mot s’écrit en réalité cadeau et ce qu’il signifie. Mais la langue française, qui mérite qu’on la connaisse et qu’on la défende, regorge de subtilités qu’il vaut mieux bien maîtriser. Accord du participe passé, homonymes, faux amis, pléonasmes… Daniel Lacotte nous propose un « petit inventaire » pour nous aider à y voir plus clair et à différencier sans hésitation saut, sceau, seau et sot, balade et ballade, coupe claire et coupe sombre… Avec simplicité, rigueur et humour - sans négliger quelques détours historiques -, il traque ces subtilités de la langue française qui parfois nous exaspèrent et nous offre un ouvrage « SOS zéro faute » à toujours avoir sous la main.

Actualités

La deuxième édition du salon dédié au Polar Fnac : Rosny Soit qui mal y pense, présidé par Sire Cédric, approche à grand pas ! Samedi 26...
Voici le bon plan culturel de la semaine ! 
Pour notre plus grand plaisir, le roman de Virginie Despentes "King Kong théorie" est adapté...
Ivan Calberac, auteur du best-seller "Venise n'est pas en Italie" sera en dédicace ce vendredi 25 mai au Monoprix de Nation à Paris de 15h...
Toute l'actualité

Suggestions de lecture

Horizontal Tabs

Les autres livres de l'auteur

Les autres livres de l'auteur

  • Le Pourquoi du comment
  • Le Pourquoi du comment - Volume 2
  • Le Pourquoi du comment tome 3
  • Petite anthologie des mots rares et charmants
Figurent aussi dans les carnets de lecture

Figurent aussi dans les carnets de lecture

  • Vivre ensemble
  • L'Art de choisir sa maîtresse
  • Je t'aime à la philo
  • Paper Money
  • Histoires cruelles
  • L'Heure c'est l'heure (2 titres)
  • Un employé modèle