Vous êtes ici

Personne ne le croira
384 pages
Date de parution: 
28/09/2016
Editeur d'origine: 
Albin Michel
Langue: 
Français
EAN / ISBN: 
9782253086345

Résumé

Nouveau nom, nouvelle ville, nouveau départ... Hannah et Adam n'aspirent qu'à mener une vie paisible et sans histoire aux côtés de leur adorable petite Cindy, sur laquelle ils veillent tendrement. Attirant sur eux l'attention des médias, une tragédie inattendue vient bouleverser les plans du couple. Pour échapper au danger qui les menace, ils vont devoir affronter un passé qu'ils tentaient d'oublier. Et qui les a rattrapés.
Patricia MacDonald n'a jamais été aussi loin. Exploration au scalpel d'une famille ordinaire, Personne ne le croira nous plonge au cœur d'un cauchemar insoupçonnable. Dont la première victime est... une petite fille innocente.

Actualités

20 DEC : Ian Manook sera à Mont Saint Aignan (76)
Rencontre à la Médiathèque (16h00) puis à la Librairie Colbert (17h30).
Ce 17 novembre aura lieu le Festival Paris en Toutes Lettres, pour lequel Mathias Malzieu sera présent.Ne manquez pas cette occasion...
Découvrez le replay du live d'Aurélie Valognes qui s'est déroulé le 12 décembre sur la page facebook d'Hachette.fr !→ le live
Toute l'actualité

Suggestions de lecture

Horizontal Tabs

Les autres livres de l'auteur

Les autres livres de l'auteur

  • Un étranger dans la maison
  • Sans retour
  • La Double Mort de Linda
  • Petite soeur
  • Un coupable trop parfait
  • Origine suspecte
  • J'ai épousé un inconnu
  • La Fille sans visage
  • Rapt de nuit
  • Une mère sous influence
  • Une femme sous surveillance
  • Expiation
  • Personnes disparues
  • Dernier refuge
  • Une nuit sur la mer
  • Le Poids des mensonges
  • La Soeur de l'ombre
Figurent aussi dans les carnets de lecture

Figurent aussi dans les carnets de lecture

  • D'après une histoire vraie
  • Week-end en enfer
  • Coffret Le Siècle
  • Assortiment de friandises pour l'esprit ou l'art de positiver au quotidien
  • Malhorne (Edition intégrale)
  • Remèdes littéraires
  • Parce qu'ils le méritaient