Vous êtes ici

Poil de carotte
192 pages
Date de parution: 
08/11/1984
Editeur d'origine: 
Le Livre de Poche
Langue: 
Français
EAN / ISBN: 
9782253035602

Résumé

Poil de Carotte a beau se taillader les joues pour qu’elles rosissent, personne ne l’embrasse.
Mme Lepic n’aime pas son petit dernier aux cheveux roux. « Tout le monde ne peut pas être orphelin », se répète Poil de Carotte, et il nous livre ses idées personnelles, « ainsi nommées parce qu’il faut les garder pour soi ». Ni la générosité ni la sincérité ne paient dans le monde des adultes. Il faut ruser.
L’existence de Poil de Carotte est un enfer dont il ne s’échappe que par une cruelle lucidité.
Jules Renard a écrit là un chef-d’œuvre d’ironie, d’intelligence et de tendresse. « Qui a lu une telle œuvre ne peut l’oublier », affirme en regard Robert Sabatier.

Préface de Robert Sabatier.
Commentaires et notes de Michel Autrand.

 

Les derniers avis

Horizontal Tabs

Les avis de lecteurs

Les avis de lecteurs

aufildesplumes le 11 Août 2017 sur Poil de carotte de Jules Renard et Robert Sabatier
Ce que j'en pense: Poil de Carotte est un enfant martyrisé par ses parents. Dernier d'une fratrie, c'est le bouc émissaire de la famille. Il fait toutes les tâches...
Tous les avis de lecteurs

Actualités

En ce weekend du 21 et 22 ocotbre, venez rencontrer Nicolas Lebel et Sandrine Collette au Festival sans nom à Mulhouse !
Du 20 au 22 octobre aura lieu le Festival Sans Nom de Mulhouse.Seront présents Nicolas Lebel, Sandrine Colette ainsi que Frédéric Ploquin....
Découvrez notre sélection pour le mois de l'Imaginaire sur le thème "Un pont entre les mondes" !http://www.livredepoche.com/mini-site/...
Toute l'actualité

Suggestions de lecture

Horizontal Tabs

Les autres livres de l'auteur

Les autres livres de l'auteur

  • Poil de Carotte
Figurent aussi dans les carnets de lecture

Figurent aussi dans les carnets de lecture

  • Revival
  • Churchill m'a menti
  • L'année du loup-garou
  • La Course
  • Toute la lumière que nous ne pouvons voir
  • Va et poste une sentinelle
  • Comme une feuille de thé à Shikoku