Vous êtes ici

Peter Manseau

Fils d'un prêtre catholique et d'une religieuse ayant tous deux renoncé à leurs vœux, Peter Manseau est né en 1974 à côté de Boston. Après avoir fondé en 2000 la revue en ligne KillingTheBuddha.com, pour laquelle il a reçu un prix, il a contribué à différentes publications, dont le New York Times et le Washington Post. Il a également publié plusieurs livres de non-fiction salués par la critique, parmi lesquels un récit autobiographique intitulé Vows: the Story of a Priest, a Nun and Their Son (2005) et Rag and Bone (2009), un essai sur les superstitions liées au culte des morts. Chansons pour la fille du boucher est son premier roman. Pour ce livre, il a reçu le National Jewish Book Award en 2008 - décerné pour la première fois à un auteur non-juif -, la Sophie Brody Medal for outstanding achievement in Jewish literature et en 2009 l'Harold U. Ribalow Prize. Professeur de Creative Writing à l'Université de Georgetown, où il suit également des études de théologie, il habite à Washington D.C. avec sa femme et leurs deux filles.