Vous êtes ici

Blue Jay Way
552
Date de parution: 
27/02/2013
EAN : 
9782253168799
Editeur d'origine: 
Sonatine

Blue Jay Way

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Julien, un jeune Franco-Américain, devient le précepteur de Ryan, fils de la romancière Carolyn Gerritsen et de son ex-mari, le producteur Larry Gordon. À Blue Jay Way, villa somptueuse qui domine Los Angeles, Julien est confronté aux frasques du maître des lieux et à une jeunesse dorée qui a fait de son désoeuvrement un art de vivre. Séduit par ce mode de vie délétère, il noue une relation amoureuse avec l’épouse de Larry, Ashley. Lorsque celle-ci disparaît mystérieusement, c’est le début d’un terrible cauchemar : morts violentes, mensonges, trahisons et manipulations se succèdent. Fabrice Colin nous offre un roman profondément contemporain, qui dresse le portrait d’une époque où réalité et fiction ont irrémédiablement partie liée. Los Angeles est le cadre idéal de cette palpitante descente aux enfers.
Être envoûté, n’est-ce pas ce qu’on espère en ouvrant un roman ? Marie Rogatien, Le Figaro Magazine.

Les derniers avis

3
Plongée dans le monde hollywoodien où le sexe et la drogue ne sont rien à côté de l’art de paraître. Julien, jeune écrivain franco-américain se retrouve embarqué à Blue Jay Way, une gigantesque propriété luxueuse de Los Angeles, lieu de toutes les débauches où l’on peut y croiser, entre autres, lors de soirées qui y sont organisées, Brice Willis et diverses stars du grand et du petit écran. En tant que précepteur de Ryan, fils d’un richissime magnat d’Hollywood et d’une romancière, Carolyn Gerritsen dont il écrit une biographie, Julien côtoiera un univers glauque, malsain et sanglant où tout le monde manipule tout le monde jusqu’à y perdre tout bon sens. Un livre qui m’a époustouflée par son jeu de galeries des miroirs aux alouettes et aux illusions. Fabrice Colin a réussi à manipuler la lectrice que je suis et au final, on se demande : qui de l’auteur, des personnages ou du lecteur est l’arrosé ?
3
Ce qui ressort à la lecture de ce polar, c'est l'ambiance parfaitement transcrite de ce Los Angeles de la jeunesse dorée... mais dont la vie ne l'est pas forcément. Le suspens est à la hauteur de la villa où se déroule l'action et les personnages sont décrits avec beaucoup de précision. L'ensemble fait de ce roman un très bon moment de lecture.