Vous êtes ici

Dans le jardin de la bête
648
Date de parution: 
04/09/2013
EAN : 
9782253164852
Editeur d'origine: 
Le Cherche Midi

Dans le jardin de la bête

8,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

1933. Sollicité par le président Roosevelt, William E. Dodd accepte d’être le nouvel ambassadeur américain à Berlin. S’il n’est pas diplomate mais historien, il a un solide atout : il est germanophone. Lorsqu’il débarque en Allemagne en juillet, sa femme et ses enfants l’accompagnent. Sa fille, Martha, 24 ans, succombe vite aux charmes du nazisme et plus particulièrement à ceux de Rudolf Diels, le chef de la Gestapo. Au fil des mois, les yeux de W. E. Dodd se dessillent. Il tente d’alerter le département d’Etat américain sur la vraie nature du régime. En vain. Martha, elle, s’éprend d’un espion russe, qui la convainc de mettre ses charmes et ses talents au service de l'Union soviétique. Thriller politique et roman d’espionnage, Dans le jardin de la bête nous introduit dans les coulisses du pouvoir nazi, grâce aux notes personnelles de William et de Martha Dodd, mises en scène avec brio par l’auteur du Diable dans la ville blanche.

Les derniers avis

3
Un document sur l'ascension de Hitler au pouvoir allemand d'une précision remarquable et d'une intensité à couper le souffle. On redécouvre encore et toujours les horreurs de la Seconde Guerre Mondiale avec un accent tout particulier sur le déni de certains protagonistes sur la situation qui se déroule en Europe. Le meilleur des livres d'Histoire ne pourrait retranscrire meilleur rendu que cet ouvrage parfaitement éclairé d'Erik Larson.
3
A la fameuse question "Qu'aurions-nous fait?", ce livre répond en nous plongeant dans le quotidien de la vie d'une famille de diplomates américains à Berlin. La vie leur semble d'abord agréable, un sentiment de normalité, mais la nazification est en route, elle met au pas le peuple, la peur monte et paralyse. Cette histoire vécue de l'intérieur est habilement romancée et l'on ressent à chaque chapitre monter ce mélange d'angoisse et de révolte. Une biographie classique n'aurait pas su aussi bien rendre cette atmosphère oppressante.