Vous êtes ici

Grossir le ciel
240
Date de parution: 
06/01/2016
EAN : 
9782253164180
Editeur d'origine: 
La Manufacture de livres

Grossir le ciel

6,90€
6,49€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Sélection du Prix Polar SNCF
Les Doges, un lieu-dit au fin fond des Cévennes. C’est là qu’habite Gus, un paysan entre deux âges solitaire et taiseux. Ses journées  : les champs, les vaches, le bois, les réparations. Des travaux ardus, rythmés par les conditions météorologiques. La compagnie de son chien, Mars, comme seul réconfort. C’est aussi le quotidien d’Abel, voisin dont la ferme est éloignée de quelques mètres, devenu ami un peu par défaut, pour les bras et pour les verres. Un jour, l’abbé Pierre disparaît, et tout bascule  : Abel change, des événements inhabituels se produisent, des visites inopportunes se répètent.
Un suspense rural surprenant, riche et rare.  
 
Deux solitudes paysannes. Des secrets de famille comme une bombe à retardement. Les Cévennes, somptueuses et austères. On n'a pas fini d'en parler, le style Bouysse  : charnel, racé. D’un rien, il fait un monde.  Alain Léauthier,  Marianne.

Beau roman, sombre, poignant.  Léon-Marc Levy, La Cause littéraire

Les coups de coeur des libraires

Coup de coeur de la librairie Brouillon de Culture à Caen

"Un huis-clos dans l'univers rural à la fois noir et émouvant. Un texte sobre et puissant au coeur des Cévennes", Sophie Peugnez de la librairie Brouillon de culture à Caen.

 

 

L'avis d'Aurélie Janssens de la Librairie Page et Plume (Limoges)

Un lieu-dit dans les Cévennes, un peu au milieu de nulle part, un peu perdu dans cette nature âpre et austère : les Doges. Deux fermes voisines de quelques arpents ont vu naître et vivre deux hommes façonnés par la vie paysanne, Gus et Abel. Ils se connaissent comme des amis, des frères, comme des hommes qui fréquentent peu de gens et qui connaissent par cœur les arbres qui les entourent, les champs qu’ils parcourent, les pierres qui jonchent leurs terres. Alors quand quelque chose cloche, Gus le sent tout de suite. Il a bien remarqué le comportement de plus en plus étrange d’Abel. Le vent tourne et c’est une tension croissante qui se pose comme les flocons de neige sur chaque aspérité du livre. Grossir le ciel est un roman inclassable, pas vraiment du polar, pas vraiment de la littérature dite « blanche », un peu entre les deux, un roman rural et noir. Et puis cette langue ! Franck Bouysse est un amoureux des mots justes, de ceux qui contiennent à la fois le sens et la poésie. Magnifique.

Les derniers avis

3
Franck BOUYSSE nous a offert un livre magnifique de suspense, de délicatesse dans la rudesse rurale... Deux paysans dans les Cévennes suffisent à nous immerger dans une ambiance que nous ne voulons plus quitter tant nous souhaitons la comprendre. La vraie campagne, deux solitudes et les non-dits qui vont avec, un secret tenace et intergénérationnel va enfin être dévoilé ! Nous avons à faire à deux personnage touchants par leur vraisemblance et qui vont basculer de la vie bien banale à "la sacrée histoire" ! En toile de fond, la destruction des campagnes, les fermes à l'abandon, la vente des terres en vue d'une agriculture bien différente, ne nous laissent pas indifférents... Une belle et simple écriture et la fine description de l'environnement sont un régal pour nous lecteurs.
3
Un polar court, qui réussi à impliquer le lecteur dans la vie simple et solitaire de deux hommes des Cévennes. La force de ce livre est d'impliquer le lecteur dans un univers sombre, oublié et pourtant tellement proche. Le bon sens paysan confronté a un enchaînement d'événements comme seule al vie vous en réserve. Très bon polar.