Vous êtes ici

La tresse
240
Date de parution: 
30/05/2018
Langue: 
Français
EAN : 
9782253906568
Editeur d'origine: 
Grasset

La tresse

7,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Difficile de ne pas être touché par ce très joli récit. Estelle Lenartowicz, Lire.

Laetitia Colombani maîtrise à l’évidence l’art de la narration. Florence Bouchy, Le Monde des livres.

Un roman dans lequel il y a tout. François Busnel, La Grande Librairie.
 
  Prix Relay des voyageurs.

Les coups de coeur des libraires

À découvrir !

Un très beau roman mettant en scène trois destins de femmes. Ces femmes ne se connaîtront jamais, elles habitent loin les unes des autres et pourtant... leurs vies sont liées. Après avoir lu ce livre vous aurez envie de le partager!

Corinne - FNAC Lyon Bellecour

À découvrir de toute urgence !

Trois femmes, trois destins, une seule volonté : trouver la force de pouvoir s'en sortir. Un point commun unit ces trois femmes : la tresse. Pourquoi ? vous le saurez en lisant ce très beau roman qui deviendra certainement un grand classique. Indispensable !

Patricia - FNAC Quimper

Une belle découverte humaine et réelle !

Roman puissant, à la fois dans l'émotion, dans la force et dans le courage. Il regroupe 3 femmes d'origines différentes qui vont malgré elles lier leur propre histoire personnelle. On s'imprègne des phrases, comme si on y était. On s'attache au personnage comme si on les connaissait.

Gwladys - de FNAC Paris - Beaugrenelle

Un premier roman saisissant que toutes les femmes de la terre devraient avoir la chance de pouvoir lire !

VÉRONIQUE MARCHAND, de la Librairie Le Failler, à Rennes, vous conseille : 
 
Laetitia Colombani entrelace avec efficacité et finesse trois portraits magnifiques reliés par un symbole de féminité et de force qui fait si peur à certains. « Je dédie mon travail à ces femmes, liées par leurs cheveux, comme un grand filet d’âmes. À celles qui aiment, enfantent, espèrent, tombent et se relèvent, mille fois, qui ploient mais ne succombent pas. » ! Laëtitia Colombani.
 

Les derniers avis

3
Blogueur

Trois femmes, trois destins que tout oppose et qui pourtant se ressemblent tant : décidées, courageuses et têtues, elles prennent leur vie en main malgré les coups durs, malgré les injustices, malgré les autres. Trois femmes qui refusent d’accepter la fatalité et qui finissent toujours par se relever, par trouver une solution, par changer le cours des choses. Trois histoires que l’auteur entrecroise habilement, d’un lien indéfectible et subtile – c’est bien pensé, il fallait y songer. Je n’ai pas fait le rapprochement tout de suite, et j’ai été très émue quand j’ai fini par comprendre d’où venait ce titre, et où l’auteur voulait en venir.

La tresse est tout simplement un feelgood book, bourré d’humanité, de bons sentiments et d’espoir pour un monde meilleur. Un livre qui donne l’impression que tout est possible, qu’il suffit de vouloir pour pouvoir. Un bon livre à emmener avec soi pour quelques heures de transport, ou à ouvrir après une longue journée éprouvante pour s’évader loin de son quotidien et retrouver le sourire.

Un grand merci au Livre de Poche pour cette jolie découverte !

3
Blogueur

Trois destins hors du commun. Smita. Giulia et Sarah. Chacune dans un pays différent. Chacune se battant pour sa dignité et sa liberté. Des femmes de caractère que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire tout au long des chapitres. Ces derniers se succèdent selon le point de vue de chacune.

Je n’ai pas eu de préférence concernant ces trois personnages féminins. J’ai aimé ces trois femmes, à leur façon. J’ai trouvé Smita très courageuse, Giulia réfléchie et Sarah bosseuse.

Smita a la condition la plus déplorable, elle extrait quotidiennement  les excréments des habitants du village de Badlapur en Inde. Elle ne veut pas que sa fille finisse comme elle, avec cette odeur de merde sur elle, et cette honte d’être vue comme la moins que rien du village. Sa fille doit aller à l’école, apprendre à lire, à compter et se faire des amis. Ses espoirs pour elle sont si grands qu’elle est prête à prendre tous les risques pour que sa fille ait un avenir meilleur, loin de ce village de misère. Leur périple sera long, dangereux. Mais que ne ferait pas une mère pour sa fille ?

Giulia vit en Sicile et travaille dans l’usine de son père. Depuis des générations, les Lanfredi confectionnent des perruques, de postuches à partir des vrais cheveux des Siciliennes. Giulia est douée, mais assi désespérée quand elle apprend que l’usine familiale est en train de couler. Parallèlement, elle fera une rencontre qui bouleversera sa vie. Réfléchie, elle tente de trouver un moyen pour sauver l’entreprise de son père.

Sarah, avocate réputée dans son milieu, acharnée de travail sera coupée dans sa lancée. Le verdict tombe, un cancer. Sarah ne se laisse pas abattre et décide de se battre seule. Mais comment justifier ses abscences et sa fatigue ? Dans un univers mysogine, Sarah apprendra qu’on peut vite être mis sur la touche.

Ces trois femmes de caractère prouvent au fil du récit que tout est possible, que rien n’est jamais acquis. La chose qui les unit : la chevelure. Elles ne le savent pas, mais elles sont reliées par une longue tresse de cheveux qui jamais ne se rompra.

Ma note : 5/5

Liés