Vous êtes ici

La Voie des Rois 1 (Les Archives de Roshar, Tome 1)
768
Date de parution: 
20/05/2015
EAN : 
9782253191230
Editeur d'origine: 
Calmann-Lévy

La Voie des Rois 1 (Les Archives de Roshar, Tome 1)

19,90€
9,99€

Détails promotions contenus

Détails

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Mélanie Fazi.

Roshar, monde de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là. Pour elles, les hommes s’entre-déchirent. Dans le paysage dévasté des Plaines Brisées, Kaladin, enrôlé de force, lutte dans une guerre insensée qui dure depuis dix ans, où plusieurs armées combattent séparément un unique ennemi. Dalinar Kholin, chef de l’une de ces armées, est fasciné par un texte ancien appelé La Voie des Rois. Hanté par des visions des temps anciens, il commence à douter de sa santé mentale. De l’autre côté de l’océan, la jeune et ambivalente Shallan apprend la magie, et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux…

Avec des romans traduits dans 25 pays, vendus à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde, récompensés par de nombreux prix, bientôt adaptés sur écran et comparés à ceux de G.R.R. Martin (Le Trône de fer) et de R. Jordan (La Roue du temps), Brandon Sanderson est un des maîtres incontestés de sa génération. La Voie des Rois, inédit en France et richement illustré, ouvre avec brio sa nouvelle saga-événement.

DAVID GEMMELL LEGEND AWARD 2011 DU MEILLEUR ROMAN DE FANTASY.

« Après des années d’écriture, le rêve épique de Brandon Sanderson est devenu réalité. » New York Times

« Incroyablement épique ! Brandon Sanderson a imaginé une histoire d’envergure, et sa narration impétueuse et la méticuleuse construction de son univers ouvrent grands les portes de sa nouvelle série. » Guardian UK

Les derniers avis

3
Tout d’abord, je tiens à remercier les Editions Le livre de Poche pour leur confiance et la découverte de ce superbe livre ! Ce livre est la première partie du premier tome de la nouvelle série de Brandon Sanderson, Les archives de Roshar (j’en conviens, c’est un peu compliqué). La voie des Rois – Partie 1 est un excellent pavé de fantasy de 760 pages, publié aux Editions Le Livre de Poche en format semi-poche, et en vente à 19,90€. Ce livre est tout simplement un régal ! Au premier abord, ce roman peut impressionner : bien qu’il ne soit pas très grand, il est relativement épais, les pages sont bien remplies et la police est plutôt petite. Autant vous dire que vous savez que dans ce roman, vous aurez beaucoup de lecture. Et du coup, ce livre peut faire peur. Vous auriez cependant tort de passer à côté de cet ouvrage ! L’objet livre en lui-même est certes impressionnant, mais sachez qu’il est parsemé de jolies illustration à la fin de chaque chapitre. Dans cette première partie du tome un, l’auteur nous présente trois parties entrecoupées de trois intermèdes. Au total, nous suivons, de manière plus ou moins régulière, cinq personnages. Tout d’abord nous rencontrons Szeth, personnage que nous croiserons seulement au détour des intermèdes. Peu de page lui sont donc consacrées. C’est un personnage auquel il est difficile de s’attacher. Il assez froid et distant. C’est ensuite Kaladin que nous rencontrons. C’est le personnage que nous suivons le plus puisque c’est le seul que l’on verra de manière continue dans cette première partie. Et c’est aussi mon personnage favori. Il est intelligent, juste, plein d’empathie… Il donne le meilleur de lui-même pour les autres. Il est fort, autant moralement que physiquement. Son histoire est celle qui m’a le plus marqué et sa route est vraiment semée d’embûches et d’injustice. Kaladin est un personnage fondamentalement bon, ce qui rend son histoire encore plus cruelle. J’ai vraiment hâte de connaître son sort ! Dans la première et la troisième partie, nous suivons aussi le personnage de Shallan, jeune fille désespérée prête à tout pour sauver sa famille et qui, pour cela, doit trouver de l’aide auprès d’une des femmes les plus puissantes du royaume. Bien que j’aie beaucoup apprécié Shallan, elle m’a aussi un peu agacée. Elle est intelligente, maligne et doit faire face à un choix difficile. On s’attache malgré tout à elle. Nous rencontrons Dalinar et Adolin uniquement dans la seconde partie. Nous suivons davantage Dalinar que son fils, Adolin. J’ai beaucoup apprécié ces deux personnages. Le premier est vraiment un personnage torturé et complexe, hanté par des regrets, des idées révolutionnaires et des visions. Comme lui, on ne sait pas s’il est un visionnaire, un fou ou un messager… Cette ambiguïté rend ce personnage très intéressant et passionnant. Moins de passages sont consacrés à son fils, Adolin, partagé entre sa loyauté pour son père et le désir d’empêcher la honte s’abattre sur son nom. C’est un personnage parfois impétueux et loyal. Nous avons donc un joli palmarès de personnages que nous suivons au cours de ces longs chapitres qui nous transportent. Le livre est très bien écrit et l’auteur a su parfaitement doser narration et action. Il sait très bien arrêter ses chapitres en cliffhanger et nous faire mariner en changeant de personnages ! Ce qui rend le roman très addictif et la fin encore plus dure quand on n’a pas la seconde partie sous la main. Amatrice de roman de fantasy, j’ai complètement été conquise par cette lecture qui m’a maintenant en haleine de longues heures, qui m’a fait craindre plus d’une fois pour les personnages (à tort ou à raison, mystère !), qui m’a horrifié parfois devant la cruauté qu’ils devaient subir… Cette première partie est tout simplement parfaite, un roman de fantasy comme on les aime ! Action, suspens, un univers bien construit, un petit peu de magie (même si le rôle de celle-ci semble secondaire pour le moment)… Je ne saurais trop comment vous recommander de découvrir ce premier tome ! Conclusion : Ce roman de fantasy est mené d’une main de maître : de l’action, du suspens, un univers bien construit, des personnages complexes et qu’on aime suivre… Avec une écriture fluide, maîtrisée et agréable, l’auteur arrive très rapidement à nous rendre complète accro. Malgré l’épaisseur du bouquin, une taille de police plutôt petite et de belles pages bien remplies, le roman se lit très bien et plutôt rapidement. Une fois dedans, dur d’en sortir ! Ce fut donc une merveilleuse découverte que cette lecture ! Brandon Sanderson est un auteur que tous les amateurs de roman de fantasy devraient lire. Je recommande donc énormément ce roman, notamment aux lecteurs de fantasy.
3
Blogueur

Est-ce parce que j’ai fait une détox que j’ai été indulgente ou La Voie des Rois est-elle réellement une bonne série ? Je ne saurais dire, toujours est-il que j’ai adoré les 800 pages de cette première partie. Je pense d’une part que la traduction y est pour quelque chose. Même si je n’aime pas les romans que j’ai lu de Mélanie Fazi, il faut reconnaitre qu’elle manie très bien la langue et que du coup le niveau littéraire de ce pavé est tout de même elevé avec un bon niveau de vocabulaire et des phrases plutôt recherchées.

Vous l’aurez compris, on est certes dans de la Fantasy classique dans le sens où il y a des races diverses qui se foutent sur la gueule, des épées surpuissante et des sortes d’artefacts plein de magie. Cependant, par l’utilisation avec parcimonie de celle-ci, par ses personnages bien développés et loin des clichés, Brandon Sanderson me réconcilie ici avec la Fantasy. A noter, cette première partie s’achève très brusquement en plein milieu d’un arc, ce qui est voulu par l’auteur qui n’a pas souhaité faire une fausse accalmie de milieux de bouquin. Celui-ci ayant été pensé en une seule fois, un seul roman de 1600 pages. J’ai donc très rapidement entamé la deuxième partie et je vous en parlerais bientôt.

Liés

De la même série