Vous êtes ici

Le Sourire des pendus (W3, Tome 1)
888
Date de parution: 
28/05/2014
EAN : 
9782253177890
Editeur d'origine: 
Télémaque (FG)

Le Sourire des pendus (W3, Tome 1)

9,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Série 

Lara Mendès, une jeune chroniqueuse, est portée disparue alors qu’elle enquêtait sur le marché du sexe et ses déviances. Un avocat et son épouse sont sauvagement assassinés, leurs fillettes enlevées. À Rennes, Sookie Castel, policière hors norme, s’oppose à sa hiérarchie qui souhaiterait classer ces trois décès en suicide. Qui a enlevé Lara ? Où sont passés ces enfants et ces jeunes femmes dont les portraits sont affichés depuis des mois, parfois des années, sur les murs des gares et des commissariats ? Alors que Sookie est mise à pied et internée, partout, le destin d'innocents est broyé sans pitié. Ils auront bientôt une voix : W3.

Le premier volet de la nouvelle série démentielle des auteurs de Prédation.

Prix des lecteurs du Livre de Poche
2014

Les derniers avis

3
Une fois de plus le duo CAMUT – HUG nous propose un triller, premier d’une nouvelle série, incroyablement dense, intelligent, sauvage, glaçant et par moments un peu trash. Cette longue croisière de près de 900 pages sur un sujet de société, le marché du sexe et la traite humaine, crée une addiction dès les premières pages. Et si l’on quitte Lara, Léon, valentin, Sookie et les autres avec regret, l’ impatience de les retrouver procure un réel plaisir par anticipation.
3
Avec « W3 – Le sourire des pendus », Camut & Hug débute une nouvelle série de thriller. Et comme à leur habitude, ils frappent fort et bien !!! Aucun temps morts et une véritable plume. Conçu à la manière d'une série TV, les personnages et les intrigues se croisent et s'entrecroisent pour notre plus grand plaisir. C'est rythmé et original, sans oublier d'être intelligent. Derrière le thriller efficace, Camut & Hug radiographient notre société et ses dérives (justice, journalisme, prostitution...). Une fois entamé, il est tout simplement impossible de lâcher le récit. Vivement la suite.

Liés

De la même série