Vous êtes ici

Les Collines d'Eucalyptus
888
Date de parution: 
25/02/2015
EAN : 
9782253099918
Editeur d'origine: 
Sabine Wespieser

Les Collines d'Eucalyptus

9,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Devenu gigolo dans Sanctuaire du cœur, Thanh, jeune homme sans histoire et fils modèle, est homosexuel dans Les Collines d’eucalyptus. Tombé sous la coupe d'un mauvais garçon, il fuit sa famille et sa ville natale. Désespérément seul, il ne peut confier à personne les affres de sa relation avec son compagnon qui le manipule. Thanh finit par s’enfuir à Saigon, croyant trouver refuge dans l'anonymat de la métropole. Somptueuse variation sur le thème du retour de l'enfant prodigue, Les Collines d’eucalyptus est un roman éclairé par la compassion et l'intelligence humaine qu'un écrivain au sommet de son talent témoigne à ses personnages.

C’est une des forces de ce roman que de célébrer la poésie du monde à chaque page et au milieu de chaque drame. Fanny Taillandier, Livres-Hebdo.

Souffle historique, embrassement des destinées, humanité profonde… rien n’est réel mais tout est vrai. Christine Sallès, Psychologies magazine.

Les derniers avis

3
Il s’agit d’un gros roman de quasiment 900 pages qui se passe au Vietnam et qui relate de l'histoire d'un jeune garçon Thanh qui est donc en prison au début du livre. Toute la trame de ce livre est en fait liée à son histoire et nous emporte dans la vie de ce jeune homme et des raisons qui l’ont conduit à être emprisonné. Thanh est homosexuel et se laisse totalement séduire par un mauvais garçon au point de s’enfuir avec lui. Il le suit abandonnant sa famille et ses amis et cette fuite va le conduire dans de nombreuses directions, certaines agréables avec des rencontres qui vont compter pour lui et d'autres terribles, la preuve en sera effectivement qu'il va commettre un acte irréparable qui va le conduire en prison. C'est un gros roman qui malgré tout se lit très bien parce qu'il est servi par une très belle écriture. Celle-ci est très agréable, vivante et nous embarque bien au fil des pages. La deuxième chose qui est très importante dans cette histoire, ce sont les personnages car même s’il y en a beaucoup, qu’on les côtoie et qu’ils apparaissent au fur et à mesure des aventures de Thanh ils sont tous importants, ils ont tous une histoire particulière et font vraiment partie intégrante du récit , de la vie et de l'histoire de ce jeune homme. Certains personnages ont même un charme vraiment particulier mais sans conteste, mon personnage préféré reste Thanh car à le suivre le long de son parcours , on s’attache beaucoup à lui, on a envie de le sermoner, de le consoler, de l’aider, c’est un personnage vraiment vivant. c'est en tous les cas, un roman intéressant même si, effectivement, au fil des quasiment 900 pages il y a des moments qui sont moins passionnants et quelques petites longueurs mais dans l'ensemble c'est vraiment un roman prenant qui nous embarque dans un pays particulier qui a une histoire personnelle dure et qui nous relate l'aventure mais aussi les mésaventures d’un jeune homme dont le destin est assez cruel, ceci dans un pays où l'homosexualité n'est pas forcément acceptée aisément. J’ai donc découvert la plume de Duong Thu Huong à travers cette histoire qui nous fait ressentir les parfums d’eucalyptus, signe d’un passé qui n’existe plus pour Thanh et à l’occasion je me plongerai volontiers dans ses autres romans. Ainsi se clôture l’aventure du Prix du livre de Poche, il restera à découvrir le lauréat le 17 septembre.
3
Le livre qui aborde le sujet tabou.