Vous êtes ici

L'Immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes
216
Date de parution: 
10/06/2015
EAN : 
9782253182719
Editeur d'origine: 
Michel Lafon

L'Immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes

6,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Cinq femmes d’âges et d’univers différents cohabitent dans un immeuble parisien. Elles ne veulent plus entendre parler d’amour et ont inventé une autre manière de vivre. L’arrivée d’une nouvelle locataire va bousculer leur équilibre. Juliette est séduite par l’atmosphère chaleureuse de cette ruche, à un détail près : l’entrée est interdite aux hommes. Va-t-elle faire vaciller les certitudes de ses voisines ou renoncer, elle aussi ? Ce roman vif et tendre oscille entre humour et gravité pour nous parler de la difficulté d’aimer, des choix existentiels, des fêlures des êtres humains et de leur soif de bonheur. On s’y sent bien.

Un roman féminin en diable et joliment désenchanté qui permet de comprendre les filles d’aujourd’hui… un peu. Figaro Madame

Un hymne à la vie. Femme actuelle

Prix Saga Café 2014 - Meilleur premier roman belge.

Prix Saga Café
2014

Les coups de coeur des libraires

Le coup de coeur de Nadine Couder, libraire à l'Ile de Ré

Je l'ai lu en une après-midi, c'est très drôle, très attachant, je vous le recommande !

L'avis de Pascal Laurent de la Librairie Filigranes à Bruxelles

"Avant de renoncer, pénétrez dans cet immeuble surprenant et redécouvrez les plaisirs de la vie, de nos envies. Cette comédie douce et amère, touchante et légère nous réenchante et constitue le meilleur des antidotes à la morosité ambiante. Photographe, Karine Lambert photographie désormais de ses mots notre quotidien et ce pour notre plus grand plaisir de lecteur. Coup de cœur pour son premier roman."

L'avis d'Hilal Bakhat de la librairie du Fort Jaco à Bruxelles

"On entre facilement dans cet immeuble et on n’a plus envie d’en sortir. L’histoire est bien construite, l’écriture rythmée, les personnages très attachants et on sourit souvent. J’ai beaucoup aimé ! Et je ne suis pas la seule. Karine Lambert a remporté le Prix Saga Café 2014 qui récompense le meilleur premier roman belge de l’année." 

Les derniers avis

3
Profond et léger, doux et amer, tout en fantaisie et en humour... En tant que femme, difficile de ne pas s'y retrouver, impossible de ne pas se laisser toucher! Il touchera même les hommes... au coeur tendre.
3
Blogueur

"C’est un roman féminin qui se déguste avec beaucoup de tendresse et d’humour. J’ai été touchée par ces femmes qui sont effrayées à l’idée de se lancer dans une nouvelle histoire, qui se protègent mais qui, au fond d’elles, veulent voir dans le regard de l’autre qu’elles sont aimées. Beaucoup d’entres nous peuvent s’y retrouver. L’écriture est simple et très fluide, j’ai eu beaucoup de plaisir à parcourir les pages. On passe un bon moment, entre souvenirs et sourires aux lèvres."