Vous êtes ici

Mémé dans les orties
264
Date de parution: 
09/03/2016
EAN : 
9782253087304
Editeur d'origine: 
Michel Lafon

Mémé dans les orties

7,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur  !

Les derniers avis

3
Mémé dans les orties est une réelle bouffée d’air frais et se lit d’une traite ! On jubile, on s’énerve, on s’émeut, et on rit : un petit roman qui fait un bien fou ! Aurélie Valognes nous propose un roman plein de fougue et d’espoir, juste et bien écrit. C’est enlevé et frais, et s’ils sont parfois un peu caricaturaux, les personnages sont touchants dans leurs fêlures, drôles dans leurs réactions, humains en somme. On se régale de leurs tribulations. Pour un aussi court roman, l’auteur réussit à nous surprendre constamment, avec de nombreux retournements de situations, et ce jusque dans les dernières pages. Ferdinand ne s'en laisse pas compter et va trouver dans ses péripéties des alliées de taille, qui ne sont pas juste des "emmerdeuses" et le défi de vivre sans son chien adoré, selon les conditions de sa fille, vont finalement permettre à ce vieil homme de reprendre sa vie en main. On se délecte à cette lecture, on prend un plaisir incroyable et on s’en sent grandi : et si toutes les personnes âgées autour de nous, celles qui nous sont proches, et celles qu’on croise dans la rue, les supermarchés et boulangeries, et qui râlent un peu trop à notre goût sur le monde qui les entoure, n’étaient pas ce qu’on croyait ? Et elles ne le sont certainement pas d’ailleurs, elles sont sûrement comme Ferdinand, pleine de fêlures, de maladresses, et surtout extrêmement seules, avec l’impression d’être abandonnées de tous. Et il est bon de le rappeler, avec cet humour et cette foi en l’humanité que nous proposent Aurélie Valognes. A lire d’urgence, un roman bon pour le moral, enlevé, drôle, jubilatoire et rafraîchissant !
3
Monsieur Brun, octogénaire vivant seul avec son chien, a entouré son existence et son coeur de remparts bien épais. Amer et déçu par la vie, son regard sur les gens est négatif. Et ses actes, guidés par une méchanceté revancharde. Juliette, une petite fille futée et spontanée, parvient un jour à franchir les murailles autour de Mr Brun. La relation joyeuse -et miraculeuse- qui se noue alors entre eux, ainsi que celle qui se développe avec sa voisine Mme Claudel, nonagénaire dans le vent, le sauveront d'un naufrage dans une froide solitude adoptée par dépit. Nous suivons avec délices la transformation de Mr Bougon, comment il apprend le lien aux autres, la solidarité, et même la compassion. Un roman très sympathique, plein de surprises et d'émotions, d'entrain et de jubilation. Mais attention, ce petit livre amusant et sans prétentions nous fait, mine de rien, réfléchir à ce qui est important dans nos vies ! Un livre qui fait du bien et une belle leçon de vie.