Vous êtes ici

Mémé dans les orties
264
Date de parution: 
09/03/2016
EAN : 
9782253087304
Editeur d'origine: 
Michel Lafon

Mémé dans les orties

7,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur  !

Les derniers avis

Avec un humour bien à elle parfois à la frontière du sarcasme et de l’humour noir, Aurélie Valognes dépeint un des côtés les moins avouables de notre société. Car oui, après tout, que faire avec cette population vieillissante? Faut-il placer nos proches dans un de ces mouroirs, communément appelés «maison de repos» ou bien méritent-ils une fin de vie paisible entourés de leur famille? Ce roman, au ton énergique, mû par une révolte qui lui est propre, met en scène un octogénaire acariâtre qui va s’ouvrir au monde grâce à une petite fille très en avance sur son âge et une voisine attachante. On découvrira bien vite que Ferdinand Brun est en réalité plus sensible qu’il n’en a l’air. Pour preuve, cet attachement à Daisy, la chienne de son ex-femme, pour qui il sera prêt à quitter la vie lorsqu’il apprendra sa disparition. Notre Ferdinand est un homme blessé, déçu par la vie et incapable de faire faire à sa propre solitude. Ce très beau livre insiste sur le bénéfice des rencontres et des amitiés qui se lient entre les générations. Un très beau message qui ne livre une jeune femme pleine de talent, au style fluide et agréable. Aurélie Valognes signe donc une comédie douce-amère qui pousse le lecteur à s’interroger aussi bien sur la place des vieux dans notre société que sur l’importance de nouer des relations. Quel quel que soit le temps qu’il nous reste, rien n’est jamais vain.
3
Un petit roman croustillant à lire comme on suce un bonbon, blotti sur le canapé. Ce vieux n'est pas si mechant et il suffira de la visite d'une petite fille extraordinaire, précoce, pour rendre ce grognon tendre et fragile. Un conte actuel sans prétention....