Vous êtes ici

Mémé dans les orties
264
Date de parution: 
09/03/2016
EAN : 
9782253087304
Editeur d'origine: 
Michel Lafon

Mémé dans les orties

7,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur  !

Les derniers avis

3
J'ai trouvé ce roman frais, léger, sympa mais un peu trop simpliste. Il m'a fait penser à Barbara Constantine. Je le conseille pour les vacances ou quand on est à la recherche d'un ptit roman qui fait du bien, qui remonte le moral.
3
Ferdinand est un bougon qu'on adore détester. Au début de la lecture, on se demande qui est ce vieux ronchon qui ne cesse de mal se comporter avec ses voisins, en particulier sa concierge Mme Suarez. Qui est ce vieil homme aigri que sa femme a quitté, qui se laisse aller et qui ne semble n'avoir de cœur que pour sa chienne Daisy? Comment aimer ce méchant bourru? Mais contre toute attente, on se laisse doucement attendrir par ce papy acariâtre dont la carapace se fissure peu à peu suite à deux jolies rencontres : la petite Juliette, enfant vive et surdouée qui ne se laisse pas impressionner par ce renfrogné et Béatrice, une nonagénaire pleine d'énergie et aussi à l'aise avec l'informatique que n'importe quel geek. Au fil des pages, Ferdinand apprend à se montrer plus humain, on assiste à sa "renaissance sociale", il se reconnecte à la vie, aux gens et redécouvre les relations humaines. On s'attache à lui et on prend plaisir à suivre ses péripéties. Ce livre ne se lit pas, il se dévore. C'est une vraie cure de bonheur et de bonne humeur! Je ne saurais que vous conseiller ce roman touchant, piquant, drôle et émouvant.