Vous êtes ici

New York odyssée
608
Date de parution: 
03/01/2018
Langue: 
Français
EAN : 
9782253073130
Editeur d'origine: 
Rue Fromentin

New York odyssée

Sophie Troff (Traductrice)

8,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Irene, Jacob, William, George et Sara, inséparables depuis l’université, viennent de s’installer à New York. Ils ont vingt-cinq ans, sillonnent la ville, naviguent entre fêtes et premiers jobs. Mais la maladie d’Irene bouleverse tout et donne une direction nouvelle à leur existence.
Avec New York Odyssée, Kristopher Jansma signe un magistral portrait de groupe avant de basculer vers le drame intime de chacun. Un roman ironique, juste et sensible sur le deuil et l’amitié.
 
Un roman aux accents fitzgeraldiens.  Éric Neuhoff, Le Figaro.
 
Une immersion totale parmi une bande de joyeux drilles. Brillant conteur, Jansma peint leurs frasques, leurs amours, leurs désillusions. Après l’ivresse, il faut parfois déchanter et affronter une réalité implacable. Ce que le lecteur, ébloui par tant de grâce, fait à son tour.  Alexandre Fillon, Lire.
 
Traduit de l’anglais (États-Unis) pat Sophie Troff.

Les coups de coeur des libraires

Kristopher Jansma dresse un formidable portrait de groupe

Ils sont cinq. Cinq amis rencontrés à l’université et qui ont décidé de venir s’installer à New York, la ville où tout semble possible. Ils sont jeunes et embrassent la vie, se sentant prêts à tout conquérir. Irène l’artiste peintre, Sara la journaliste, George l’astronome, Jacob le poète et William le banquier connaissent leurs premiers jobs, parcourent la ville et ses soirées pleines d’excès, découvrent l’amour et ses affres.

Un quotidien foisonnant qui se voit bouleversé lorsqu’ils se retrouvent face à la maladie d’Irène. La vie et les aspirations de chacun en seront marqués pour toujours. New York les a vus arriver ensemble, elle les verra repartir séparément. Kristopher Jansma dresse un formidable portrait de groupe, peignant le caractère de chaque personnage avec précision et profondeur. C’est aussi et surtout un roman sur l’amitié, de celles que l’on imagine invincibles et qui nous rendent plus fort.

Pauline Kermanach, de la librairie Livres in room, à Saint-Pol-de-Léon

Entre Woody Allen et Fitzgerald

Voici le choix de Olivier de la Fnac à Rouen :

Le charme de New York opère toujours. Kristopher Jansma signe un roman juste et sensible sur le deuil et dresse un superbe portrait de groupe avant de basculer vers le drame intime de chaque personnage. Un grand roman sur le Manhattan d’aujourd’hui, loin des clichés.

Les derniers avis

3
New York Odyssée Voilà cinq ans qu’ils ont quitté l’université , mais les cinq étudiants d’hier sont restés inséparable et vivotent désormais, à New York de petits métiers incertains : Irène est devenue une étrange artiste peintre qui intègre dans ses œuvres les objets parfois hideux, parfois incongrus, toujours fantaisistes ; Jacob, le poète insolent, masque ainsi sa profonde sensibilité ; Georges, le chercheur en astronomie garde toujours les yeux dans les étoiles, mais vient de planter son coeur dans celui de Sara, la journaliste ; William est devenu le pro des placements financiers mais reste encore très brouillon et malhabile dans ses relations humaines. Tous les cinq vivent au présent à toute allure. Pareils au soufflet de l’accordéon, ils s’espacent le jour et se retrouvent la nuit ; ils fréquentent les bars branchés ou glauques de la ville, s’habillent selon leurs codes, courent les expos, les galeries, d’art , les vernissages, se délectent de folies, de démesures, narguent les interdits, vivent sans compter leurs amours tonitruantes, éphémères, ravageuses… Un diagnostic médical tombe soudain comme un couperet et annule leur insouciance. Tels des fauves pris dans les mailles d’un filet aux contours très imprécis, ils se regimbent, s’irritent, ignorent, tentent de fuir, se désespèrent… et ils se resserrent pour mieux faire front ! Le temps passe et cicatrise doucement les morsures. Leur jeunesse s’est envolée. La mémoire reste intacte. L’amitié survivra, autrement, ailleurs.
3
Kristopher Jansma nous conte l'histoire de cinq jeunes adultes qui vont voir leur vie bouleversée suite à la maladie de l'une des leurs. Le roman est en deux parties. L'Iliade (=la guerre contre la maladie) et l'Odyssée (le cheminement de chacun face au deuil). Les personnages sont très crédibles, chacun avec leurs blessures et leurs fêlures. Certains passages sont particulièrement réussis (la mort d'Irene notamment). Je n'ai pas accroché tout de suite : les 150 premières pages ne m'ont pas transcendée pour être honnête. Mais je me suis laissée emporter une fois cette première difficulté passée. Je conseille vraiment ce magnifique roman qui parle avec finesse de l'entrée dans la vie d'adulte, avec toutes les désillusions que cela suppose.