Vous êtes ici

Papillon de nuit - Prix des Lecteurs Polar 2017
512
Date de parution: 
01/02/2017
Langue: 
Français
EAN : 
9782253184423
Editeur d'origine: 
Sonatine

Papillon de nuit - Prix des Lecteurs Polar 2017

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Assassinat de Kennedy, guerre du Vietnam, luttes pour les droits civiques, Ku Klux Klan : c’est dans cette Amérique en crise des sixties que Daniel Ford a grandi. Et c’est là, en Caroline du Sud, qu’il a été accusé d’avoir tué Nathan Verney, son meilleur ami.
1982. Daniel est dans le couloir de la mort. Peu de temps avant son exécution, un prêtre vient recueillir ses dernières confessions. Bien vite, il apparaît que les choses sont loin d’être aussi simples qu’elles en ont l’air. Papillon ne nuit, premier roman publié de R. J. Ellory, nous emporte là où rodent la folie et le complot.

Récit qui entremêle présent et passé, émotions intimes et convulsions de la grande histoire, Papillon de nuit tient ses promesses dans un tourbillon de sensations et d’interrogations métaphysiques. François Lestavel, Paris Match.

Un portrait saisissant, dur et troublant de l’Amérique. Emmanuel Romer, La Croix.

Les derniers avis

3
Sans hésitation, mon vote va vers ce sublime polar qui nous raconte l'histoire d'un homme accusé peut-être à tort, du meurtre de son ami d'enfance et qui douze ans plus tard, dans le couloir de la mort, décrit ce que furent leurs jeunesses dans une petite ville de Caroline du Sud. Au travers d'un récit sombre et intense, l'auteur nous livre une fantastique histoire d'amitié et de passion mais aussi un vibrant pamphlet contre la folie des hommes et tout ce qui gangrénait l’Amérique de cette époque, à savoir la ségrégation raciale, les complots et l’influence des puissants, thèmes malheureusement toujours d'actualité...
3
Polar ou thriller, ce roman est une petite merveille… Un style plaisant, des descriptions efficaces, une émotion et un suspense dignes des plus grands auteurs : Robert J. Ellory EST un sacré romancier. Au même titre qu’un Joël Dicker, il navigue entre les événements présents par les émotions d’un condamné à mort, entre le passé raconté de façon presque naïve par ce jeune homme lorsqu’il découvre tout de la vie ; mais aussi par une troisième et astucieuse narration au travers d’un visiteur de prison qui vient aider psychologiquement le détenu. Ces « aller – retour » sont lumineux d’intelligence et d’une grande fluidité : on se régale d’un bout à l’autre. Un véritable plaidoyer contre la peine de mort, agrémenté d’une trame historique de l’Amérique contemporaine et d’une fin des plus surprenantes. A déguster sans modération !

Liés