Vous êtes ici

Sauver sa peau
502
Date de parution: 
07/09/2011
EAN : 
9782253161226
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Sauver sa peau

8,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Sally, Cindy, Lucile… Depuis l’enfance, Annabelle Granger s’est habituée à devoir changer brusquement de prénom, de nom, de maison, de ville, d’histoire… Sans que ses parents lui donnent la moindre explication. Trente ans plus tard, la découverte, dans une chambre souterraine de l’ancien hôpital psychiatrique de Boston, des cadavres de six fillettes fait la une des journaux. L’une d’elles porte un médaillon au nom d’Annabelle Granger. L’heure n’est plus à la fuite et Annabelle décide de sortir enfin de l’ombre. Mais le tueur est toujours aux aguets. Il l’attend. Depuis vingt-cinq ans. Le début surprenant d’un suspense qui ne l’est pas moins…

Un climat de menace grandissante particulièrement impressionnant. Un suspense que l’on n’a pas envie de lire seul dans un endroit mal éclairé. The Guardian.

Les derniers avis

Ce livre présente tous les ingrédients d'un bon thriller : un suspense bien maîtrisé, une intrigue mêlant meurtres, sentiments et secrets de famille, des personnages assez fouillés et attachants. L'identification à l'héroïne fonctionne dès la première page et nous tient en haleine. La narration est bien menée, alternant récit à la première et à la troisième personne. Un bon roman pour les amateurs du genre, même si, justement, les "ficelles" du polar y sont presque trop bien représentées : un petit bémol donc, concernant l'originalité et le dénouement.
3
Je ne connaissais pas Lisa Granger mais le récit des mésaventures de l’héroïne a tous les ingrédients qui font un bon roman policier. Depuis sa petite enfance, Annabelle, le personnage principal, n'a cessé de fuir sans savoir pourquoi. Ses parents semblaient dissimuler un terrible secret et ce n’est que des années plus tard, au prix de périls divers, qu’elle découvrira le fin mot de l’histoire. Les personnages du livre sont bien campés, chacun dans son genre particulier ; héroïne aux identités fluctuantes, père apparemment paranoïaque, équipe policière mixte bien typée, patients « guéris » d’un ancien hôpital psychiatrique désaffecté. L’intrigue focalisée sur des crimes d'enfant est efficace et bien menée et elle se lit d’une traite. Le suspens est présent jusqu'au bout du livre. Très vite, j’ai eu l’impression de savoir qui étais le coupable et ce n’est que tout à la fin que je me suis aperçu que je m’étais mis le doigt dans l’oeil !

Liés