Vous êtes ici

Un été blanc et noir
360
Date de parution: 
29/04/2015
EAN : 
9782253194507
Editeur d'origine: 
Flammarion

Un été blanc et noir

7,10€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Fin des années 1960. Lois discriminatoires, townships, relégation dans les bantoustans, torture et assassinats… la liste est longue des violences que subissent les Noirs et les métis d’Afrique du Sud sous le règne de l’apartheid. Dans l’autre monde, celui des Blancs, le professeur Barnard va bientôt réaliser la première greffe du cœur. C’est dans ce pays, où se mêlent la liberté des « swinging sixties » et l’horreur de la ségrégation, que Marianne, jeune Parisienne professeur de lettres, débarque pour enseigner à l’université du Cap. Elle y rencontre Denise, une avocate blanche engagée dans la lutte contre les lois raciales, et Victor, Afrikaner charmeur, désinvolte et richissime qu’elle va aimer passionnément. Elle sera également impliquée dans un projet fou : faire évader Mandela des geôles de Robben Island. Amour et suspense… une histoire choc, inspiré de faits réels et peu connus, en hommage à Nelson Mandela.

Les coups de coeur des libraires

L'avis de Pascale Boulgakoff de la librairie PETITES HISTOIRES ENTRE AMIS à CHENNEVIÈRES-SUR-MARNE

"1968. Marianne arrive au Cap pour 9 mois prendre un poste de remplacement à l'UCT (University of Cap Town) pour enseigner le français. Ses rencontres y seront fortes tant au niveau des personnes que de l'Apartheid qu'elle découvre. Mais le personnage principal de cette histoire s'avèrera être Nelson Mandela, comment pourrait-il en être autrement !"

Les derniers avis

3
Vote par défaut ce mois ci. Bons romans faisant découvrir des univers de voyages et de vies différentes et intéressantes. Mais pour moi, les trois livres ne rentrent pas dans la catégorie "polar". Choix d'un été blanc et noir pour l'histoire de cette enseignante et de cette vie de femme.
3
Ce livre nous apporte plus de connaissances sur cet période déplorable qu'a vécu l'afrique du sud; les exactions des Blancs, la pauvreté des Noirs et leur misère, mais l'intrigue ne nous met pas en haleine, c'est agréable à lire, malgré un sujet grave, et la fin est un peu "bluette".