COMPTE | Ben-J

3
À propos de : Blue Jay Way
J’ai découvert Fabrice Colin avec « A vos Souhaits », un roman de fantasy humoristique. Je le retrouve avec plaisir pour ce polar. On y suit Julien, qui accepte de devenir le professeur de français de Ryan, fils de son amie écrivaine. Ne pouvant rien refuser à cette femme, Julien accepte et rejoint Ryan et son père à Blue Jay Way, la villa familiale qui domine Los Angeles. Quel que soit le style dans lequel il écrit, Fabrice Colin attache une très grande importance au décor et aux paysages auxquels il donne vie et dans lequel évoluent ses personnages travaillés. L’ambiance est très présente et pesante dans ce récit et contribue à dérouler avec impatience les pages du roman. Au final, ce roman se révèle avoir une intrigue réaliste, surfant sur des sujets d’actualité ; tout en étant un polar complexe où tous les petits détails ont leur importance. Assurément un auteur à suivre.
3
À propos de : L'Arbre au poison
Un roman très bien écrit et prenant. L'histoire est racontée par Karen Clarke et oscille entre le présent et le passé. Tout se passe autour de l’été qui a changé sa vie et celle de Biba et Rex, ses amis. On ne peut en dire plus car le suspense du roman tient précisément à la lente découverte de ce qui s'est passé cet été-là. L'exercice littéraire d'Erin Kelly réside dans sa capacité à construire, à partir d'une histoire assez simple, un excellent roman, dense et très bien écrit avec un chute que l'on est loin d'imaginer en commençant la lecture
3
À propos de : Adieu
Malgré un départ un peu difficile, ce livre se lit très facilement, malgré quelques lourdeur du au style "rapport de police" utilisé. Nous commençons le récit le jour du départ en retraite du commissaire Langelier. Au fils des pages, il raconte son enquête qui a duré 10 ans, seul contre tous. C'est efficace, prenant et la fin ne peut que surprendre. Où l'on voit que la folie et les certitudes des hommes peuvent mener au pire !
3
À propos de : Le Sang des pierres
Au premier abord, je n’étais pas très emballé par le résumé de ce roman mais la lecture m’a fait changer d’avis. Sur l’île d'Öland, en Suède, des vies se croisent et s’entremêlent dans un huis clos. On suit un homme qui, pour mieux connaître son père, est obligé de fouiller dans son passé sulfureux ; un vieil homme revenu chez lui pour passer le reste de sa vie ; une femme qui cherche à retrouver les Elfes avec qui elle communiquait étant petite. L'intrigue est complexe mais bien menée et crédible jusqu'au bout. Le suspense et l'action ne sont pas les forces du récit mais une tension sous-jacente est présente et nous donne envie à chaque chapitre de continuer et d'en savoir plus. L’auteur ajoute à ce récit des descriptions magnifiques de l’île d’où il est originaire. Il nous propose alors d’accompagner ses personnages dans un superbe voyage au cœur de lîle du soleil et des vents. Au final, Johan Theorin propose au lecteur un livre d’une écriture d'une grande finesse, empreinte de beaucoup d'émotions et de retenue.
3
À propos de : Miséricorde
Ce polar de Jussi Adler-Olsen m’a diverti. Il est vrai qu’il n’apporte pas beaucoup de changements par rapport à ce qui existe déjà dans le paysage du polar mais l’auteur nous laisse partir à la découverte d’une équipe de choc au travers d’une intrigue bien ficelée. J’ai vraiment été séduit par les personnages de Morck et d’Assad. On suit ces deux personnages singuliers (un flic qui ne cherche qu’à tirer au flanc et son assistant embauché pour faire le ménage mais qui se révèle être un enquêteur doué) dans leur enquête sur la disparition d’une femme politique. L’écriture rythmée, les répliques et touches d’humour assez drôles et bien senties donnent envie de continuer à suivre ces deux énergumènes au travers de leur quotidien d’enquêteurs.
3
Ca mois-ci mon vote ira au livre d'Erik Larson. Ici, point de rythme effréné, de meurtres abracadabrants ni d’enquête à rebondissements. L’auteur nous propose de suivre en parallèle deux histoire : celle de l’exposition universelle de Chicago de 1893, de son projet à sa fermeture, et celle de celui qui est considéré comme le premier sérial killer des Etats-Unis, H.H. Holmes. Le récit est très bien construit et l’auteur utilise un style qui donne envie d’aller à la découverte de cette époque et tourner les pages afin d'en savoir plus sur ce Holmes.

Vous n’avez pas encore sélectionné de livres à lire.

Rendez-vous sur la page de vos livres préférés pour les ajouter à votre Pile à lire !

Portrait de Ben-J