COMPTE | Carolit

J'ai découvert Robert Goddard à la suite de la lecture de Par un matin d'automne (que j'ai beaucoup aimé) et d'Heather Mallender a disparu (que j'ai malheureusement trouvé un peu long).
Je me suis laissée tenter par Le secret d'Edwin Strafford par la belle couverture de l'édition spéciale Noël de 2014 (et oui ça date un peu, le livre était bien au chaud dans ma bibliothèque...).
J'ai été happée par l'histoire dès les premières pages et je me suis prise de sympathie pour le personnage d'Edwin Strafford, homme politique dans les années 1910 dont on apprend l'histoire à travers un journal retraçant ses mémoires et comme Martin, l'historien chargé de comprendre pourquoi Edwin est tombé en disgrâce, on a envie de savoir la vérité.
Il ne faut pas s'attendre à beaucoup d'actions mais l'intrigue est prenante (je n'ai pas vu passer les 730 pages) et elle est servie par une belle écriture.
Une lecture très agréable que je vous recommande !

3

Je ne sais pas trop comment commencer cette critique... La première chose qui me vient à l'esprit est « ouf ! Enfin terminé » car j'ai mis un mois pour lire ce long roman (1144 pages en version poche, mais j'ai lu d'autres livres en parallèle). Mais cela pourrait faire croire que cette lecture a été fastidieuse, ce qui n'est pas le cas.
Bon, j'ai quand même eu un peu de mal au début, le rythme est lent, il ne se passe pas grand-chose et je ne vous parle pas des notes de bas de page (qui tiennent parfois sur plusieurs pages tellement elles sont longues...) qui font de nombreuses digressions dans le récit. Toutefois, le rythme devient plus prenant dans la 2eme partie du roman et la fin est très intéressante (et j'aurais même aimé que cela continue !). De plus, le style d'écriture correspond tout à fait à l'atmosphère du roman.
J'ai appris qu'il existe une adaptation tv de ce roman, je suis curieuse de voir ce que cela donne.

3

Une lecture parfaite pour l'été et qui donne des envies d'évasion. Un livre à la construction originale : c'est un recueil de nouvelles à l'intérieur d'un roman, qui ont toutes pour thème la Grèce et ses habitants. Les nouvelles sont variées et intéressantes. Seul bémol, la fin du roman est rapide et plutôt convenue mais cela reste une lecture très agréable.

4
À propos de : La Carrière du mal

Quel plaisir de retrouver le duo Cormoran/Robin (en écrivant cela, je me rends compte que c'est exactement ce que j'ai écrit au tout début de ma critique du Ver à soie mais bon que voulez-vous, c'est mon sentiment), on a l'impression de retrouver de vieux amis.
J'ai beaucoup aimé cette nouvelle enquête car on en apprend plus sur les personnages et leurs histoires personnelles. De plus, la relation entre Robin et Cormoran évolue pour notre plus grand plaisir et quelle fin !
Bref, un roman réussi (le meilleur des trois) et comme tous les autres lecteurs, j'ai hâte de connaître la suite !

3
Une lecture très plaisante. L'idée originale de voir l'envers du décor du célèbre roman Orgueil et préjugés m'a tout de suite plu. On s'attache assez vite aux personnages et en particulier à Sarah, une jeune domestique. Les conditions de vie et de travail des domestique sont très bien décrites et c'est une façon de leur rendre hommage, eux qui sont souvent transparents ou même oubliés. Cette revisite du roman de Jane Austen est bien réalisée : en effet, les caractères des personnages et les événements sont bien respectés mais je pense toutefois qu'il faut avoir une bonne connaissance du roman original pour apprécier les remarques et les allusions.
3
Un roman drôle, rafraîchissant et plein de tendresse ! J'ai aimé suivre les aventures d’Émile accompagné de sa famille pour ce voyage à Venise. Une lecture sympathique qui nous rappelle que si parfois les membres de notre famille nous portent sur les nerfs et que l'on a tendance à ne voir que leurs défauts, on n'échangerait notre famille pour rien au monde !
3
C'est le 4eme roman des aventures de Sherlock Holmes et c'est le seul que je n'avais pas encore lu. C'est chose faite désormais et s'il n'a pas pris la place de mon préféré (Le chien des Baskerville), cette lecture a été très agréable. Le seul reproche que je pourrais faire est qu'à mon goût il n'y a pas assez de Sherlock et de Watson dans cette enquête car comme dans Une étude en rouge, le roman est divisé en deux parties : une première consacrée à l’enquête et à sa résolution (un peu vite expédiée), la suivante (plus longue) est consacrée à l'histoire d'un des protagonistes pour mieux éclairer l’enquête.
3
À propos de : Demain les chats
Après cette lecture, je ne sais pas trop quoi vous dire... Pourquoi j'ai choisi ce livre ? Les chats, bien entendu :-) La deuxième raison ? Pour l'auteur, Bernard Werber dont j'avais souvent entendu parler mais sans avoir lu un de ses livres.. L'idée de départ est assez originale : un chat femelle est la narratrice de l'histoire et on suit le point de vue des chats. J'ai apprécié les parties du récit racontant l'histoire des chats au cours des différentes civilisations (j'y ai appris beaucoup de choses) et le style est plutôt plaisant. Mais les idées véhiculées sont assez convenues et je n'ai pas réussi à accrocher à l'histoire. De plus, je trouve que certaines scènes semblaient ridicules et invraisemblables. Bref, un bilan mitigé.
3
J'avais vraiment hâte de lire ce livre. En effet, j'ai beaucoup apprécié Silo mais j'étais restée un peu sur ma faim avec beaucoup de questions laissées sans réponse. Et je dois dire que ce tome a répondu à mes attentes et bien plus encore. Il est bien meilleur que le premier ! Le rythme est plus soutenu, les mystères et les réponses s’enchaînent sans temps mort car les chapitres son très courts et les points de vue et les périodes Les chapitres s'enchaînent sans qu'on s'en aperçoive.
3
Dernier tome des aventures des Silos n°1, 17 et 18. Quelques longueurs au début mais les événements se précipitent vers la moitié du roman et on se laisse à nouveau embarquer pour enfin savoir comment les personnages vont s'en sortir (les révélations sont moins nombreuses, le 2ème tome ayant répondu à beaucoup d'interrogations). Une belle conclusion à cette trilogie que je ne peux que vous conseiller.

Vous n’avez pas encore sélectionné de livres à lire.

Rendez-vous sur la page de vos livres préférés pour les ajouter à votre Pile à lire !

Portrait de Carolit