COMPTE | Clémentine64

3
À propos de : Silo (Silo, Tome 1)
Quand la fiction se mêle à des problèmes environnementaux actuels. Une histoire qui fait réfléchir et qui donne du fil à retordre. Que deviendra notre chère planète dans les prochaines décénies ? Avec Silo, on se surprend à l'imaginer tout en continuant notre train train quotidien.
3
À propos de : Je suis là
Un roman qui se dévore en un rien de temps. Un vrai plongeon dans la conscience qui met en alerte tous les sens du lecteur. On voudrait aider les protagonistes à se comprendre, leur dire que tout va s'arranger et pourtant, on se laisse guider à travers les sensations perçues par les uns et par les autres.
3
À propos de : L'Homme qui ment
Lorsqu'on connait la célébrité on s'en fait une image parfois préfabriquée. Pourtant dans cette autobiographie, Marc Lavoine se livre en toute sincérité. Il n'hésite pas à employer des mots crus qui peuvent paraître surprenants venant de cet homme si charismatique. Une intrusion dans son enfance, dans sa famille, dans sa vie tout simplement ! Un roman qui se dévoré sans retenue.
3
À propos de : Soleil brisé
Soleil brisé, ce titre pourrait faire penser à une amourette de vacances qui se termine une fois le mois de septembre débarqué. Mais non, il s'agit bien d'une véritable enquête datant de trente ans en arrière. Mais qui a violé Lindy, la fille la plus convoitée de Bâton-Rouge ? Le protagoniste principal brosse le portrait de chaque habitant du quartier avec leur personnalité et leurs rapports à la jeune fille. La mise en haleine est si vive que le livre se dévore.
3
À propos de : Le Secret du mari
En lisant le titre de ce roman « Le Secret du mari », on s’attend à du déjà-vu. Une histoire de femme au foyer qui découvre une vérité sur son conjoint peu présent, happé par un travail qui le met dans tous ses états. Et bien pas du tout ! D’ailleurs, l’intrigue est tellement forte que les pages se tournent seules jusqu’à la dernière. Tous les protagonistes semblent avoir une vie bien remplie et si différente aux quatre coins du vaste continent qu’est l’Australie. Et pourtant, une simple enveloppe va tout faire basculer. La lettre du mari de Cecilia tient en haleine. Les mots inscrits sur ce morceau de papier sont en réalité la clé d’une énigme jamais résolue. Sa découverte va bouleverser le destin de chacune des personnes. Il s’agit d’un véritable voyage dans les souvenirs d’une adolescence commune de plus ou moins loin pour chacun.
3
À propos de : Silo (Silo, Tome 1)
Le suspense est à son comble jusqu'au dénouement. Les pages se tournent à une vitesse folle tellement l'envie de connaître ce peuple cloîtré est intense. Pourquoi vivent-ils reclus ? Pourquoi notre société leur fait-elle si peur ? Une vraie remise en question est donnée aux lecteurs. L'apocalypse semble si près...
3
À propos de : Mémé dans les orties
On pourrait le détester au premier regard mais Ferdinand Brun pousse à la découverte. Au fil des pages, la légèreté et l'émotion prennent le dessus. A chaque coup d'oeil dans le judas de sa porte d'entrée, c'est une nouvelle péripétie qui attend le lecteur. On se sent comme un habitant de cet immeuble bondé de personnages aussi singuliers les uns des autres. Une véritable vie de commère où les rires, la tristesse et les tourments nous accompagnent.
3
Lorsqu’on rencontre Juliet pour la première fois, elle a tout pour être heureuse : des parents toujours présents pour l’aider, deux merveilleux enfants et un mari aimant. Mais sa vie est finalement loin d’être une œuvre à la Roméo et Juliette… Tout n’est qu’apparence ! Abandonnée par son mari, Juliet se bat sans cesse pour s’affirmer en tant que femme divorcée, statut qu’elle ne peut acquérir aux yeux de la communauté juive. Son émancipation se fait par l’art. Elle n’attend pas que sa vie passe, elle la peint de ses propres couleurs. Au fil des rencontres, au fil des chemins qu’elle détourne, elle s’assume en tant que femme libre et indépendante. Un roman qui fait réfléchir et qui place la femme sur un piédestal. Rien n’est impossible, les difficultés se combattent et les moments de joie ne sont que plus beaux. Une leçon de féminisme qui bouscule les codes même les plus ancrés dans les mœurs comme la religion.
3
Lorsqu'on a treize ans, on découvre la vie, les autres... Mais cette fatalité est loin d'être acquise pour l'héroïne du romain de Sandra Labastie, Les papillons rêvent-ils d'éternité ? Cantonnée aux croyances de ses parents, vivant retranchée dans un environnement qu'elle n'a pas choisi, l'adolescente se cherche et brave les interdits. Malgré la peur de la fin du monde, elle traverse les quatre saisons annuelles entre vie ordinaire et vie de croyante. Elle défie à la fois ses parents mais également Dieu à la recherche d'une liberté qu'elle ne peut avoir. C'est un véritable débat qui s'ouvre sur le sentiment de liberté, souvent dicté par les choix des personnes proches. Et lorsque la fin du monde arrive, le papillon éclot enfin de son cocon et s'envole vers d'autres horizons...
3
Hester Day réserve à ses lecteurs un nombre impressionnant de surprises. On ne peut rien calculer par avance tant le personnage est imprévisible. Que ce soit dans ses actions ou dans ses sentiments, tout est découverte. Cette découverte se fait aussi à travers les paysages et les rencontres. Un voyage sans pacotille où la débrouille et le destin deviennent les maîtres mots.

Vous n’avez pas encore sélectionné de livres à lire.

Rendez-vous sur la page de vos livres préférés pour les ajouter à votre Pile à lire !

Portrait de Clémentine64