COMPTE | cultur_mel

5

Durant mille pages, l’auteur nous emmène dans les contrées anglaises, l’Andalousie ou Saint-Denis. Nous sommes happés par cette épopée romanesque où nous nous prenons d’affection pour des personnages dont on aimerait que le sort soit positif. Chacun peut s’attacher aux protagonistes pleins de bonnes intentions comme Jack, Aliena ou le prieur Philip et éprouver une animosité envers les plus sadiques et cruels tels que William ou l’évêque Waleran.
Ken Follett a réussi le pari fou de mélanger fiction et Histoire. Un roman où l’amour prédomine tout autant que la guerre du pouvoir des hommes et de l’église. Un roman qu’on ne lâche pas et dont on espère une fin heureuse malgré tous les meurtres et le sang versé pour rien

4

Un roman autobiographique drôle qui nous donne un bel aperçu de la famille Jardin aussi loufoque que bien dans sa peau et qui n’hésite pas à profiter de la vie.
Une lecture simple et rapide pour l’épopée de cette famille plutôt farfelue.
Un roman pour en apprendre davantage sur Alexandre Jardin mais aussi sur les femmes.

3
À propos de : Une vie après l'autre

L’idée de départ, mourir et ressusciter pour changer le cours de sa vie, est très prometteuse. Cependant, le lecteur peut avoir du mal à entrer dans la vie d’Ursula et ne trouver d’intérêt que pour certains chapitres. Ce roman a quand même la particularité de nous interroger sur nos choix, sur nos impressions de déjà-vu et sur les chemins possibles de nos existences. Ce livre reste néanmoins accessible et plaisant surtout pour les lecteurs férus d’histoire notamment des périodes de guerre.

5
À propos de : Jules

Un roman beau et poétique qui donne une part d’humanité à un animal. Une histoire d’amour rendue possible par les tribulations d’un chien qui n’en a pas fini avec son rôle de guide pour Alice. Le livre s’ouvre et ne se referme qu’à la dernière page. L’auteur sait embarquer le lecteur au fil des chapitres grâce à ce Jules si enjoué et paraissant tellement humain qu’on ne souhaite qu’une seule chose, qu’il conduise les deux protagonistes à se retrouver. La dernière phrase de la quatrième de couverture résume parfaitement ce roman : « Un livre qui rend heureux ».

4

Une comédie romantique à souhait où le lecteur se laisse berner par l’auteur. Quand l’histoire débute, on se dit que l’affaire est pliée mais non, l’auteur sait nous faire douter et choisir une Princepessa que l’on ne soupçonnerait même pas au premier abord. Le seul reproche qui n’en est pas réellement un, c’est que j’aurais aimé un livre avec seulement des lettres même si je comprends qu’on ait besoin du contexte pour faire avancer l’histoire. Ceci dit, ce roman reste un pur moment de bonheur et nous fait garder le sourire comme le premier roman le suggérait.

5

Katherine Pancol nous fait vivre cette montée en puissance de l’amour comme l’indique le titre de son roman. Elle use de tous les stratagèmes littéraires pour appuyer son histoire et emporte le lecteur dans une aventure émotionnelle trop intense pour durer dans le temps. Cependant, rien ne vaut la quatrième de couverture – « C’est beau un homme de dos qui attend une femme. C’est fier comme un héros qui, ayant tout donné, n’attend qu’un seul geste pour se retourner » – pour vous donner envie de plonger dans un immense amour.

5
À propos de : Le Sourire des femmes

Ce roman est d’une poésie douce et agréable qui nous fait vivre les tenants et aboutissants d’une belle histoire d’amour. Il est aussi plein de tendresse pour ces protagonistes qui évoluent dans Paris. Je ne suis pas étonnée de constater que cette comédie romantique soit devenue un téléfilm allemand. Une belle idée qu’a eu cet écrivain de nous faire découvrir un roman qui commence et se termine par un sourire !

5

Une belle histoire chaleureuse et triste qui ne peut pas laisser le lecteur indifférent. Pas à pas, on avance avec Tin Win dans la ville et dans les endroits invisibles à l’œil. Une fois plongé dans cet univers, il nous est difficile de refermer le roman tant on veut connaître la vérité. L’auteur nous livre ici une ode à la vie merveilleuse qui espérons-le sera aussi présente dans le prochain. Un pur moment de bonheur !

5

Voilà ce que j’appelle un bon polar. Agatha Christie sait nous manipuler de bout en bout.
Mme Christie est la reine incontestée du crime et du suspense. Elle sait nous cueillir jusqu’au dernier chapitre où toutes les pièces du puzzle s’emboîtent parfaitement. Un bon polar pour un agréable moment de lecture. Merci Madame Christie !

4

Un livre humoristique sur les conditions des femmes aujourd’hui. Qui n’a pas lu les contes de fées et qu’elles sont celles qui n’ont jamais cru au prince charmant ? Sauf, que le gentil prince du conte de fées n’existe pas dans la réalité, tout comme la gentille princesse ! Ces deux femmes prônent des conseils qu’il ne faut pas prendre aux pieds de la lettre mais qui font un bien fou lorsqu’on les lit. Elles nous parlent des personnes d’aujourd’hui avec lesquelles on vit et qu’on aime.

Vous n’avez pas encore sélectionné de livres à lire.

Rendez-vous sur la page de vos livres préférés pour les ajouter à votre Pile à lire !

Portrait de cultur_mel