COMPTE | Emmanuel Maitre

3
À propos de : La Part des flammes
En liminaire, un grand merci à toute l'équipe du livre de poche de m'avoir autorisé à vivre cette très belle aventure de juré. "La part des flammes" est pour moi le plus beau livre de la sélection 2016. Beaucoup d'ouvrages ont été source d'évasion et de plaisir. C'est pourtant ce roman qui ressort avec évidence au moment du vote final. Belle écriture et très bien documenté. Le livre de l'année.
3
À propos de : Je suis là
Une ville de montagne qui pourrait être Chambéry, Avoriaz ou Grenoble. Une ville théâtre de la rencontre improbable entre Elsa et Thibault. Elsa dépasse les limites du possible en parcourant les glaciers. Thibault est enfermée par lui même suite à une rupture amoureuse douloureuse. Une chute et tout s'inverse : Elsa, dans le coma,devient prisonnière de son corps. Thibault s'ouvre à la vie et à l'échange en rencontrant Elsa. L'amour est tout : Elsa et Thibault franchiront les portes de l'impossible ensemble dans un retour commun à la vie. Lumineux.
3
À propos de : Les Intéressants
Une ambiance très côté Est. Des personnages très typés et tous attachants pour des raisons identiques et différentes à la fois. L'amitié et l'amour qui animent chaque page et qui nous renvoient à nos propres relations avec les autres. " Les intéressants ", c'est tout simplement le livre de l'été.
3
Marie est une femme de son temps, une femme du magazine Elle. Ce livre se lit comme un blog sur Internet : voyage autour du monde, escales, aventures de trois femmes si différentes mais très vite si proches. Virginie Grimaldi est drôle pour parler du sens de la vie à 40 ans, est grave pour parler des peines de coeur pas si dramatiques que cela. "Le premier jour du reste de ma vie" est un roman à lire l'été avec une orangeade sur un transat en écoutant le vent dans les arbres.
3
À propos de : La Part des flammes
Paris à la fin du XIXe siècle. En pleine troisième république, l'aristocratie d'une autre époque côtoie le peuple des faubourgs et l'ambitieuse bourgeoisie industrielle. Cette noblesse parisienne s'étourdit entre théâtre, opéras et bonnes oeuvres. La plus courue d'entre elles, le Bazar de la Charité est la proie d'un incendie ravageur. Ce sont les flammes qui lieront à jamais l'amitié de trois femmes d'exception. Fresque historique incroyablement documenté, "la part des flammes" bat au rythme des coeurs et des codes de la haute société.
3
Une écriture brutale comme la précarité et dense comme une sensibilité arrachée à même la peau : Virginie Despentes est une femme de son siècle, Vernon est son héros classique. Le livre laisse une furieuse envie de lire le tome suivant. Malgré un parcours de vie manifestement sans issue, le lecteur reste fasciné par la certitude bien mystérieuse que Vernon Subutex sublimera sa condition.
3
À propos de : Mémé dans les orties
Ferdinand Brun défend quotidiennement sa solitude face à une concierge intrusive, des voisines envahissantes et un monde extérieur agressif. 83 ans et un monde qui se résume au regard de sa chienne. Suite à sa disparition, la clé du Nouveau Monde prend la forme d'une fillette impertinente et bavarde et d'une voisine pas si pénible que prévu. "Mémé dans les orties" est une ode à la tendresse, éternelle révolution pour remettre les cas les plus désespérés en orbite autour de la vraie vie faite de rires, de partages et d'échanges.
3
Le livre de Natasha Solomons est délicieusement anglais : Un joli bonbon au réglisse où le sucre de la liberté se mélange à l'amertume des codes d'une communauté. Une obstination shakespearienne à vivre sa vie comme elle l'entend : Juliet Montague porte bien son nom. A lire absolument

Vous n’avez pas encore sélectionné de livres à lire.

Rendez-vous sur la page de vos livres préférés pour les ajouter à votre Pile à lire !

Portrait de Emmanuel Maitre