COMPTE | FRANÇOIS MEYRONEIN

3
Les arguments et descriptions biographiques que donnel'auteur ne sont pas davantage probants que ce qu'ils prétendent dénoncer. On sent que l'objectif essentiel de l'entreprise est contenu dans le titre: mettre la lumière sous le boisseau, en somme. C'est curieux mais dès les premières lignes, on perçoit comme une sorte de jalousie posthume d'Onfray à l'égard de Freud; il ne lui reconnait pas le qualificatif de "scientifique" mais à minima de philosophe, comme lui Onfray. Sauf qu'à ce jour, Onfray n'a encore rien inventé tandis que Freud a donné son nom à tout un courant de la pensée. On parle du freudisme, de l'école freudienne, des théories freudiennes... Qui a déjà entendu parlé de l'ONFRAYISME, de l'école Onfray ... ? Quant aux pseudo révélations sur la personnalité de Freud, ça m'évoque (avec le même mépris) tous ceux qui croient bon de rappeler les idées nauséabondes de Céline sur la question juive, pour présenter le Voyage au bout de la Nuit comme un roman mineur... En tout cas, dans 100 ans, on parlera encore de Sigmun Freud comme de Louis Ferdinand Céline. De Michel Onfray ... ?

Vous n’avez pas encore sélectionné de livres à lire.

Rendez-vous sur la page de vos livres préférés pour les ajouter à votre Pile à lire !

Portrait de FRANÇOIS MEYRONEIN