COMPTE | Lilietlavie

5

Titiou Lecoq, blogeuse de girlsandgeeks, évoque des thématiques captivantes dans son deuxième roman : internet et ses haters, les blogs, le féniminisme, le journalisme, le marketing éditorial et sa course aux clics, l'utilisation des données et le big data, la récupération d'internet par les politiques. Elle décrit le fonctionnement du web d'hier et d'aujourd'hui. Paru début 2015, soit un millénaire à l'échelle d'internet, je suis épatée par la modernité de son roman. Titiou Lecoq évoque même les possibles utilisations de nos données pour les élections.

Ce livre est passionnant pour comprendre l'évolution d'internet de manière accessible. Sa forme de roman avec trois protagonistes réalistes aide à voir l'évolution du numérique sans se perdre dans la technique ou des mots non compréhensibles par tous comme savent si bien faire les informaticiens. Un vrai travail pédagogique.

4
À propos de : Entre ciel et Lou

J'ai eu du plaisir à lire ce livre. J'ai plusieurs fois eu les larmes aux yeux. Il m'a émue, surtout les passages où Lou regarde sa famille vivre. Le choix éditorial du journal en citant les lieux et en changeant de narrateur fonctionne bien.

L'intrigue est intéressante et les personnages sont bien décrits et non héroïques. Ils ont leurs qualités et leurs défauts. Ils essaient de vivre du mieux qu'ils peuvent et en deviennent attachants.

Le décor breton choisi par l'autrice est une excellente idée. Lorraine Fouchet est amoureuse de cette terre et sait retranscrire cet amour. Elle donne juste envie d'enfiler ses bottes, de prendre un billet de TGV pour Lorient et de passer plusieurs jours à Groix. Ce roman raconte le quotidien d'un bout de terre où la mer isole et protège du continent.

Enfin, il donne envie de serrer ses proches dans ses bras et de préparer un chocolat chaud et un quatre-quarts.

Je recommande la lecture de ce livre facile à lire à tous. C'est un excellent cadeau.

4

Virginie Grimaldi a le don d'écrire un rebondissement par court chapitre. Ces livres, des véritables page-turner. Quand j'ai un de ces romans dans les mains, j'ai toujours envie de connaître la suite. Celui-ci ne fait pas exception.
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie est plus profond que son premier livre. Elle y parle d'alcoolisme, de la perte d'un enfant, de divorce et de rapports compliqués mère-fille. Elle sait très bien évoquée des sujets graves tout en gardant le ton de la comédie.

Ce livre questionne sur la façon d'aborder les difficultés de la vie. Peut-on se réfugier chez ses parents lorsque ça devient trop compliqué ? Peut-on compter sur la famille pour nous sortir d'une mauvaise passe ? Comme fait-on pour se reconstruire après un divorce ou autre événement de la vie ?

Je le recommande chaudement à tous les lecteurs. Je crois que je vais le conseiller à ma mère ...

5

Ce roman est très bien écrit. Les courts chapitres s'enchaînent et dévoilent une partie de l'Histoire méconnue pour ma génération : la reconversion des nazis en Amérique du Sud. Passé du temps avec ce criminel contre l'humanité fut nécessaire pour ne jamais oublier ses horreurs et continuer à protéger les valeurs d'humanité.

5
À propos de : Gabriële

En lisant ce livre, j'ai été impressionnée par la personnalité et la vie de Gabriële Buffet-Picabia. Quelle modèle de femme : son intelligence, sa vision, sa modernité. Elle est à l'origine de la création de nombreuses oeuvres artistiques : peintures, musiques et écritsde ses contemporains : Picabia, Duchamp, Appolinaire, Arp ...

Ce livre ardu et foisonnant m'a fait découvrir les cubistes et leurs incroyables tableaux. Je ne connaissais pas Francis Picabia et tout juste l'oeuvre la fontaine de Marcel Duchamp. J'avais entendu parler du mouvement Dada sans être capable de citer une oeuvre ou un écrit.
J'ai lu ce livre avec mon téléphone à portée de main. A chaque description de tableau, je me suis précipitée dans Google Images pour voir et mieux me laisser surprendre. Je retiens surtout Nu descendant l'escalier de Marcel Duchamp, éblouie par la technique, le mouvement de ce tableau.
Enfin, j'ai découvert Apollinaire. Je connaissais quelques uns de ces poèmes comme le Pont Mirabeau. Les auteures font un très beau portrait de lui dans le livre : le gaillard gentil, attentionné et courageux. J'ai envie de lire son oeuvre.

4

L'histoire entre les deux personnages principaux est intéressante. Le fait que ces héros s'apprivoisent petit à petit sans précipitation, au fil des chapitres, est réaliste. La romancière décrit la difficulté de faire confiance et de lâcher prise pour faire entre un autre dans son univers. Elle peint bien la solitude des êtres.
L'auteure, grâce à l'alternance des chapitres arrivent à créer une atmosphère particulière.
Je suis moins intéressée par les secrets de famille. La dernière partie du livre m'a donc moins touchée. Une bonne comédie romantique.

4

Depuis quelques années, je vois ces livres sur les étagères des librairies et surtout dans les gares et supermarchés en me demandant si c'est de qualité ou vraiment facile à lire et insipide.

J'ai commencé ce livre et je ne l'ai plus lâché. J'ai eu envie de connaître la fin. Oui, il ne faut pas s'attacher au style. Oui, c'est une comédie romantique irréaliste mais ça fonctionne bien. Les chapitres sont courts et les rebondissements nombreux.

Je recommande ce livre pour se détendre sur la plage ou dans les transports. C'est facile à lire et positif. Il ne faut pas avoir d'attente, juste celle de passer un bon moment.

5
À propos de : Chaos calme

Fin juin, j'ai assisté à une conférence de Charles Pépin. Le thème était "Qu'est-ce-que l'audace ?". Le philosophe a fait référence à Chaos calme de Sandro Veronesi. Il a questionné l'audace du personnage principal. Est-ce-que Pietro Paladini est audacieux en sauvant une femme de la noyade alors qu'au même moment sa femme est en train de mourir chez lui ? Cette question m'a donnée envie de lire ce livre.
Ce roman est un des meilleurs livres que j'ai lu cette année. Il est remarquablement bien écrit. La scène d'ouverture est magistrale. Je ne suis pas prête d'oublier ce roman et les tranches de vie. L'auteur nous immerge dans le quotidien de Pietro et de son entourage. Il interroge sur la manière de vivre. A sa place, comment vivrions-nous ? Que pourrait-on dire à Pietro, si on était assis à côté de lui sur ce banc ?
Je le recommande vivement et particulièrement à ceux qui se questionnent sur le sens de la vie.
Enfin pour répondre à la question de Charles Pepin. Oui, il est audacieux ! D'être lui !

5
À propos de : Le Dernier des nôtres

Les livres sont précieux pour comprendre le monde et les émotions qui nous animent au quotidien. Celui-ci m'aide à mieux comprendre le sentiment amoureux et la force qui en découle. Ces héros sont amoureux ou haineux. Ils ne s'aiment pas ou trop. Ils sont capables de beaucoup par amour. Une des plus belles scènes du livre est le premier rendez-vous entre Rebecca et Werner. Cette soirée sur le toit d'un immeuble est magnifiquement écrite.
Une bonne partie de l'intrigue se déroule au moment de la seconde guerre mondiale. Au delà des épreuves traversées par les personnages, le roman nous interroge : "Qu'est-ce que je serais capable de faire ou non ?", à la place du personnage, comment aurais-je agis ?
La construction de ce livre est éblouissante. Les chapitres sont courts et alternent les époques et lieux. Cette narration rend l'intrigue rythmée et haletante. Un très bon pageturner.
Je recommande fortement la lecture de ce livre. Cette fresque romanesque me bouleverse.

3
À propos de : La tresse

Ce roman dresse trois portraits de femmes fortes qui choisissent leur destin et font face à l'adversité.  J'ai pris plaisir à lire ce livre notamment l'histoire de Guila, la sicilienne. 
Malheureusement, quelques passages en Inde ne font pas naturels. Ils laissent le lecteur à côté de la scène au lieu de l'immerger. Les descriptions de la Sicile ont l'air plus authentiques.
Par ailleurs, le plan de l'auteur se fait sentir à la lecture. Je ne sais pas si c'est dû à la récente rédaction de mon mémoire, mais j'ai eu l'impression de voir la construction des paragraphes et des trous à remplir. Le passage sur l'hypersensibilité tombe à plat.
Ce livre est un parfait roman d'été à lire dans les transports ou à la plage. 
Je le recommande à des lecteurs qui désirent commencer ou reprendre la lecture. 

Portrait de Lilietlavie