COMPTE | Lilietlavie

4
À propos de : La Fin de la solitude

Un très bon roman sur la fratrie. Comment vivre après la mort soudaine de ses parents ? Benedict Wells questionne la solitude et le temps. A lire !

4

J'aime quand Lorraine Fouchet écrit sur Groix. Elle me donne immédiatement envie de prendre le bateau et d'aller sillonner l'île. Elle a le don pour décrire son île d'adoption vivante et habitée. A lire si ce n'est pas déjà fait !!!

4
À propos de : En voiture, Simone !

Le deuxième roman d'Aurélie Valognes est une bonne comédie familiale qui se lit facilement. Des grands parents, des fils, des belles filles et des petits-enfants tentent de passer des bons moments ensemble sans s'écharper. Vont-ils réussir, pas si sûr ?

2

Un roman sentimental voir sentimentaliste. Je l'ai fini car je voulais connaitre la fin mais c'est trop ! Au-delà de l'histoire qui parle de résilience. Je n'ai pas cru au questionnement du personnage masculin. Le style est Harlequin. Je suis passée totalement à côté. Dommage. J'avais bien aimé La délicatesse du homard

4
À propos de : De battre la chamade

Le dernier tome de la trilogie de Sophie Tal Men est un bon cru. Marie Lou continue son internat à Quimper alors que Mathieu est parti sur les traces de son père à la Réunion. A lire pour connaître la suite de ce duo attachant !

2

Vous aimez les héroïnes de mamie de Virginie Grimaldi et vous avez une tendresse pour Amelie Poulain, ce livre est fait pour vous vous ! De mon coté, je n'ai pas accroché, je crois que je suis en overdose de ce type de littérature.

4
À propos de : Un mariage anglais

Un très beau roman qui m'a tiré les larmes par sa complexité et non pour ses bons sentiments. Une atmosphère et des personnages déroutants. Rien de facile contrairement à la mode des romans feel-good en-tête des ventes. Ce livre questionne le don de soi dans un couple. Je le recommande vivement.

3

Il m'a fallu un peu de temps pour me remémorer les personnages de Les yeux couleur de la pluie. Apres je me suis laissée voguer au rythme de l'histoire iodée de Marie-Lou et Matthieu. Sophie Tal Men a écrit une suite robuste à son premier livre. C'est toujours un plaisir de lire des livres dont l'intrigue se déroule en Bretagne !

4

Aurélie Valognes est la papesse du roman optimiste. Dans son genre, elle excelle. Au bonheur la chance ! est dans la même veine que ces autres romans : drôle et émouvant. Il est plein de citations franchouillardes.
Dans celui-ci, elle a réussi le double exercice d’avoir un narrateur enfant et de placer l’action dans les années 60. La voix de Jean est crédible et ses propos ne sont pas en décalage avec son âge. Elle réussit aussi à faire revivre Granville dans les années 60 avec des références légèrement distillées.
Lire un de ses livres, c’est comme se caler contre un être cher et se sentir rassuré ou retrouver le chemin de la maison. On sait ce qu’on lit : précis et efficace. Il n’y a pas d’autre prétention que de nous divertir avec des bons sentiments sans être dégoulinant ou trop.

La force d’Aurélie Valognes est de se renouveler à chaque roman. Elle ne surfe pas sur sa popularité. Il y a quelques années, Anna Galvalda et Katherine Pancol ont rencontré un grand succès populaire et ont échoué sur des livres devenus insipides. Ce n’est absolument pas le cas d’Aurélie Valognes avec celui-ci.

Pour le fans de roman feel good, je vous le recommande les yeux fermés. Je vais le donner à mon père. Il y retrouvera peut être une part de son adolescence.

3

Difficile d'écrire sur ce livre sans le divulgacher. Suspense est le maître mot de ce livre de 600 pages. 3 couples, 3 enfants, Sydney et la pluie ! Faut-il le lire ? Oui pour son histoire bien ficelée et rythmée !

Portrait de Lilietlavie