COMPTE | lirepourguerir

4
À propos de : Le Son du silence

Cet ouvrage, très agréable à lire, relate le destin d’une enfant prodige sud-coréenne qui décide de quitter ses parents et son pays à l’âge de douze ans pour poursuivre ses études de piano en France. Elle ne parle pas un mot de français lors de son départ en 1999 et devra surmonter épreuves, humiliations et jalousies avant d’obtenir enfin la reconnaissance internationale de son talent musical.
Une force puisée dans la passion pour la musique transparaît tout au long de ce récit et force le respect et l’admiration du lecteur.

3
À propos de : Objectif soleil

Ce récit relate les diverses étapes de la réalisation du premier tour du monde en avion solaire. Grâce à l’alternance des narrations entre les deux auteurs, l’ouvrage-reportage qui détaille toute la complexité de la mise en œuvre de cette expédition gagne en profondeur et en humanité.
Les amateurs d’aviation et de nouvelles technologies se laisseront emporter par cette expérience pionnière qui s’inscrit dans une volonté écologique.

4
À propos de : Le journal de Myriam

Il s’agit du journal intime d’une enfant vivant en Syrie entre 2011 et 2017. Myriam a sept ans en 2012 lorsque débutent les premiers tirs, puis les bombes, les départs forcés, la disparition de proches. Au fil des semaines, des mois, des années, Myriam raconte le quotidien de sa famille obligée de vivre sous le joug de la peur et le poids des restrictions. La capacité de résilience de la fillette et sa générosité envers les plus démunis forcent le respect des lecteurs qu’un tel témoignage ne pourra qu’émouvoir.

3

Une expérience vraiment originale que nous décrit ici le professeur Charles Foster qui a décidé de vivre plusieurs semaines successivement dans la peau d’un blaireau, d’une loutre, d’un renard, d’un cerf et d’un martinet. Son objectif va au-delà de toute considération écologique, philosophique ou chamanique. Tenter de franchir la frontière qui sépare l’humain de l’animal l’amène à en connaître davantage sur sa propre condition humaine, sur ses limites et ses possibilités. Les amoureux des animaux – mais les autres aussi - prendront certainement plaisir à suivre les aventures détaillées et parfois cocasses de Charles Foster. Mais avant tout, cet ouvrage constitue une véritable leçon d’humilité et d’altruisme.

0

Dans son ouvrage, le jeune auteur nous explique plusieurs méthodes de mémorisation en insistant sur le rôle de l’imagination et l’importance de la compréhension. Il s’agit d’un petit livre instructif se basant sur de nombreux exemples et qui peut s’avérer utile à ceux qui ont besoin d’outils de mémorisation dans leur quotidien. Toutefois, une mémoire infaillible demande du temps et du travail pour parfaire les méthodes proposées. Et Sébastien Martinez ne le cache pas, il prévient d’entrée de jeu le lecteur « Il va falloir travailler un peu ! ».

3
À propos de : Colette et les siennes

Dominique Bona ancre sa biographie en 1914 au moment où les hommes partent à la guerre laissant seules à Paris des femmes comme la journaliste et écrivain Colette, alors âgée de 41 ans. Celle-ci invite trois amies proches à « survivre » ensemble les affres de cette époque dans un chalet du XVIe arrondissement. Au travers du prisme de ces femmes qui font partie de l’élite littéraire et artistique du moment, ainsi que par le biais du récit des événements qui ont marqué leur existence respective, le lecteur découvre la personnalité de Colette et son rapport à l’amour et à l’amitié. S’éloignant des formats classiques, cette biographie abonde en digressions qui apportent vie et couleur dans l’analyse des différentes personnalités féminines.

3
Cet ouvrage destiné au grand public permet d’acquérir ou de rafraîchir des connaissances historiques, mais également de les compléter par une vision plus large qui renonce à tout ethnocentrisme. Certes le volume fait près de 900 pages, mais il couvre toute la chronologie de l’humanité depuis ses débuts préhistoriques jusqu'à notre époque. Maniant la plume avec aisance, François Reynaert retrace de façon claire et succincte les grands moments qui ont marqué les diverses civilisations du monde sans jamais ennuyer ni fourvoyer le lecteur dans des données trop complexes. Se plonger quelques heures dans cette lecture reste un véritable bonheur intellectuel qui allie le plaisir de lire une histoire – en l’occurrence celle de l’humanité - avec celui d’en ressortir grandi par une connaissance plus complète et plus éveillée de la réalité historique.
3
Ce roman volumineux mérite à plus d’un titre une place de choix dans la littérature contemporaine. Non seulement il nous donne un aperçu sur la façon dont les recherches scientifiques ont pu évoluer et émerger durant le XIXème siècle, mais il confère aussi à la femme - en l’occurrence à l’héroïne du récit - un rôle inattendu, celui du porte-parole de l’esprit des Lumières. Alors qu’à l’époque, l’intelligence ne faisait pas partie des attributs espérés pour une femme, Alma se montre passionnée par la botanique et privilégie la raison sur l’émotion. Mais sa vie personnelle et sentimentale la rattrape et imprègne le récit d’une charge affective et philosophique menée de main de maître par Elizabeth Gilbert pour captiver et ravir le lecteur.
3
Ce long et puissant roman résonne des multiples échos de vies piégées dans la tourmente et dans l’incompréhension de la société qui les a engendrées. Thanh, le protagoniste principal est un jeune homme vietnamien qui, en se découvrant homosexuel, décide de fuir sa famille et ses amis pour les préserver du déshonneur que causerait sa différence. Tout en finesse et en poésie, avec un style qu’embaument les humeurs et les saveurs de la nature, la romancière vietnamienne nous emmène dans les recoins de son pays, à la recherche d’une réponse aux voies du destin. Une bouffée d’émotions et un véritable plaisir de lecture !
3
À propos de : Les Dieux sont vaches
Quelques jours avant sa mort annoncée par le corps médical, l’existence et les extravagances de Caroline sont analysées sous la loupe et relatées avec beaucoup de tendresse par sa fille Zélie. Au-delà du caractère fantasque de cette maman surprenante transparaît le côté universel du récit des sentiments d’affection, de culpabilité et d’incompréhension qui caractérisent beaucoup de relations mère-fille. S’y ajoute ici l’évocation du déni de la maladie, des soins palliatifs, de l’approche inéluctable de la fin de vie. Alors que l’amour maternel et l’amour filial se conjuguent souvent sur des modes différents, il leur arrive heureusement de se retrouver, fût-ce au seuil de la tragédie. Un très bel hommage à une mère et une superbe leçon de vie où les sourires se mélangent aux larmes.

Vous n’avez pas encore sélectionné de livres à lire.

Rendez-vous sur la page de vos livres préférés pour les ajouter à votre Pile à lire !

Portrait de lirepourguerir