COMPTE | Marie-Nel

3
À propos de : Le Problème Spinoza
Au début un peu réticente, j'ai été happée par ce livre, j'avais étudié Spinoza pendant mes études, mais j'ai découvert un autre Spinoza, un homme juif mais qui, au lieu d'obéir à la religion pure, l'analyse et y trouve des incohérences. on vit donc dans les années 1600, et à l'opposé on suit également la vie de Rosenberg, dans les années 1900, en plein changement de l'Estonie, le racisme envers les juifs, la guerre, et Rosenberg qui étudie Spinoza...C'est vraiment les deux opposés et en plus l'écriture fait tout pour, un châpitre, on vit avec Spinoza, et l'autre avec Rosenberg. J'ai beaucoup aimé ce style, car on les voit évoluer en même temps à 3 siècles de différence. Ce qui donne du rythme au roman qui est en plus bien écrit...
3
À propos de : Remonter la Marne
J.P. Kauffmann nous emmène avec lui dans son voyage au bord de la Marne. Il choisit cette rivière car il la considère plus importante que l'intérêt qu'on lui donne, elle est souvent oubliée. C'est la plus longue rivière de France et pour lui devrait être considérée comme un fleuve. Il choisit de remonter la Marne à pieds, sur les chemins de halage qui la longent, c'est-à-dire de Paris jusqu'à sa source, Langres... J'ai beaucoup aimé son voyage. Le fait qu'il le fasse à pied fait qu'il a pu voir des choses que l'on ne voit pas autrement, il a pu rencontrer des personnes très intéressantes. Il a descendu une partie en péniche aussi. Etant originaire de cette région, j'ai appris plein de choses que je ne connaissais pas, les origines des villes, de leurs noms, le passage des Romains, la guerre de 1914 avec les fameux taxis de la Marne, mais aussi celle de 1940. L'auteur nous retranscrit en plus les paysages, les odeurs d'une très belle façon. En plus les châpitres sont très courts, ce qui donne beaucoup de rythme au roman. Je ne me suis pas ennuyée un instant et j'ai très vite lu ce roman. Il m'a donnée d'ailleurs très envie de découvrir d'autres romans de voyage qu'il a écrit ! Je le recommande...très bon moment d'évasion
3
À propos de : La route du Cap
Dans ce roman, on suit la vie d'une jeune fille, Frances, à la fin du XIXème siècle, à travers différentes époques de sa vie très changeante, passant de la bourgeoisie anglaise dont elle est native à une capitale minière du Cap en Afrique du Sud où elle doit apprendre pauvrement et dans la simplicité. Mariée par obligation à un Docteur qui part avec elle en Afrique pour étudier les cas de variole, elle tombe amoureuse sur le bateau du trajet d'un jeune homme voulant profiter, lui, des mines de diamant du même pays. Deux hommes totalement différents, son mari voulant prouver qu'il existe bien des cas de variole et son amant qui les renie car sujet trop dévastateur pour son business. Elle va faire des choix dans sa vie qu'elle regrettera, elle apprendra à se mettre au niveau que les gens vivants là-bas, elle devra surmonter de grosses épreuves afin de se trouver elle-même. Un roman très fort en émotions, en action, où on découvre l'Afrique du Sud de ses deux côtés, d'un côté ceux qui veulent aider la population et d'un autre ceux qui profitent du pays et de leurs habitants. Peu de choses ont changé depuis ! J'ai aimé lire ce livre, tout en trouvant que la narration du voyage en bateau était beaucoup trop longue par rapport à tous les autres se passant en Afrique, qui auraient pu être plus développés.... et des ressemblances avec "Out of Africa"
3
À propos de : Chercher Proust
Roman très rapide à lire, prenant, on ne voit pas passer le temps avec Mr Proust et Jacques, son fidèle admirateur depuis sa plus tendre enfance. Ces copains vénèrent des groupes musicaux, lui, c'est Marcel Proust. Toute une grande partie de sa vie va être consacrée à ce romancier, à sa vie personnelle, il va essayer de vivre de sa passion proustienne, au détriment souvent d'amitié, d'amour, il se vouera entièrement à tout ce qui peut le relier à Proust, jusqu'à ce que...il va se mettre ainsi de lui-même en marge de la société. Je pensais en apprendre plus sur Proust en ouvrant ce roman, mais non finalement. En fait on apprend beaucoup sur le lecteur, ce qui est surprenant parfois, mais on se retrouve parfois en lui, surtout dans les moments où il se sent incompris de lire autant, et qu'il s'isole. Il est vrai que lorsque l'on est grand lecteur, on est parfois incompris et on passe parfois pour un extra-terrestre. Mais vivre une telle passion pour un auteur ou pour tout autre personnage connu nous fait comprendre quelles conséquences sur notre vie privée, cela peut avoir de grosses conséquences. Merci pour ce livre agréable à lire, drôle, émouvant...
3
À propos de : Il était une rivière
Dans ce roman, on suit la vie de Margaret Louise, dite Maggie ou Margo, pendant son adolescence où elle doit très vite apprendre à devenir adulte. Elle vit près de sa rivière qui sera tout au long de ses péripéties son plus sûr refuge. Elle construit sa vie, son caractère selon les drames qu'elle vit, selon les personnes qu'elle rentontre. D'ailleurs le livre est composé de 3 parties rassemblant une période de sa vie avec une personne rencontrée au hasard de la rivière et ce qu'elle vit avec. Elle est une grande chasseuse, suite à l'enseignement de son père dont la mort dans des circonstances tragiques va bouleverser sa vie de jeune ado qui pensait être tranquille et l'emmener, par la rivière, vers d'autres lieux, d'autres hommes, certains honnêtes, d'autres moins, jusqu'au dernier, plus qu'attendrissant. La fin du roman est touchante et très émouvante. J'ai beaucoup aimé ce livre, le rythme de l'histoire, on ne s'ennuit jamais, car il est rempli de rebondissements et le lecteur ne peut que suivre Maggie sans jamais savoir à l'avance ce qu'il va se passer. C'est ce point particulier que j'ai aimé dans ce roman, on ne peut deviner la fin et c'est génial ! Il est très agréable à lire, la lecture "coule comme une rivière"...
3
À propos de : Park Avenue
Roman qui raconte la crise américaine dans une famille riche où il y a eu des magouilles boursières et où le chef de clan, malgré l'amour pour sa famille, fait porter le chapeau à des personnes innocentes...sujet bien connu dans notre vie actuelle !! Beaucoup de descriptions. Roman bien mené, bon suspens, avec une fin très rebondissante et inattendue.. On est plongé dans l'Amérique de Maldoff avec les mêmes tricheries financières, on peut se rendre compte les dégâts que ces magouilles peuvent faire sur une famille, pour certains, l'argent priment sur l'amour et le respect de ceux qu'on aime, et les regrets qui arrivent lorsque l'échec est là. Bien écrit, on rentre bien dans le sujet, un peu long par moment par des descriptions ou des retours en arrière qui n'apportent rien à l'histoire.
L'auteur nous emmène pendant 6 jours dans la vie d'une douzaine de personnes vivant en campagne anglaise. J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans au début car de nombreux personnages avec différentes situations à retenir. Chaque châpitre est consacré à un des personnages, donc bien construit, car cela donne du mouvement au roman, une fois les personnages et l'histoire ancrés, je me suis moins perdue. Pour ce qui est de l'histoire, on est transporté dans les problèmes quotidiens des personnages qui pourraient être nous-mêmes. On se reconnaît dedans, les problèes de fidélité, de questionnements dans le couple, d'ancien petit ami qui vient mettre le trouble dans la vie d'une femme mariée, même la vie et les problèmes des enfants sont relatés, avec leurs soucis à l'école, avec les copains, avec leurs parents. On retrouve dans ce roman tous les aléas et bonheur de la vie, chacun de nous peut être touché par ce roman, car il y a forcément parmi ces personnages des points communs avec nous.
3
Roman dans lequel j'ai réussi à plonger totalement dedans dès le début et à en sortir difficilement !! L'auteur nous entraîne dans la vie quotidienne d'un jeune médecin français, Julien, qui vit à Hanoï, il apprend la langue...à travers lui, on découvre les ravages que la guerre a pu faire, tout ce que l'histoire du pays a pu changé dans la vie des gens. Il va rencontrer "la petite marchande de souvenirs" qui comme son nom l'indique vend des souvenirs aux touristes, bien que ce soit interdit. Julien va souvent la défendre et la protéger. Malheureusement, une terrible épidémie frappe une partie du pays, une collègue à Julien est touchée. Il va tout essayer pour protéger son amie, la jeune fille, au péril de sa propre sécurité parfois. J'ai beaucoup aimé ce roman, d'une écriture fluide, avec de courts châpitres, et surtout une histoire très prenante qui à travers les problèmes du médecin, nous plonge dans la vie quotidienne de Hanoï, la vie de ses habitants, et cette épidémie qui fait poser beaucoup de questions, car cela pourrait arriver partout, nous ne sommes à l'abri de rien. Beau roman, poignant, tendre, qui prend aux tripes et ne laisse pas indifférent, et avec lequel on s'évade facilement. Je le recommande vraiment.
3
À propos de : Le Manoir de Tyneford
C'est le deuxième roman de cette jeune auteure anglaise. On ne reste pas indifférent lorsque l'on finit de lire cette histoire, inspirée de faits réels au moment de la seconde guerre mondiale. Une jeune autrichienne juive, issue d'une famille bourgeoise de Vienne doit avec sa sœur quitter ses parents, l'une part en Amérique et notre héroïne en Angleterre dans un manoir où elle sera femme de chambre. Elle vit ses premiers temps comme une déchéance pour elle, peu habituée à la bourgeoisie britannique stricte. Elle a emmené avec elle son alto dans lequel est caché le dernier roman de son père. Malheureusement la guerre éclate et ses problèmes avec. Son amoureux qui part à la guerre, ses parents donc elle n'a pas de nouvelles, pleins de remous qui vont la transformer pour toujours. Elle va apprendre à être courageuse et surtout découvrir combien elle est forte. Je ne m'attendais pas à cette fin, et j'en suis contente. C'est un roman facile à lire par le fait qu'il est intéressant et on veut savoir ce qu'il se passe dans le chapitre suivant, donc j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher !! Il est bien écrit, fluide, pas de lourdeur dans le style. L'auteure a bien su nous faire retranscrire toutes les émotions des personnages. Je le recommande malgré l'époque de l'histoire, il reste un message de paix, d'amour et d'espoir
3
À propos de : Le Bruit des silences
Un roman de femmes d'aujourd'hui.. L'histoire d'une femme qui vit avec difficultés ses problèmes de couple, etc...Je mets "etc" car c'est déjà un peu du déjà vu dans d'autres romans. L'histoire est banale au fond. Il reste tout de même de façon latente tout au long du roman un secret, qui se répète de générations en générations chez les femmes. Donc, malgré le fait que ce soit un peu du "déjà vu", il n'en reste pas moins que le livre se lit très bien, les personnages sont attachants, quoique l'héroïne soit parfois un peu énervante, retombant en adolescence, mais je pense que c'est un fait qu'a voulu souligner l'auteure, car ce phénomène se voit aussi dans notre société actuelle. Pour ce qui est du gros secret familial, il y a plein d'autres petites surprises tout au long du roman, il est bien révélé et je ne pensais pas que ce pouvait être cela, donc agréable surprise. Donc un livre qui se lit facilement, agréable, mais rien d'extraordinaire non plus, pas plus marquant émotionnellement que cela...dommage.

Vous n’avez pas encore sélectionné de livres à lire.

Rendez-vous sur la page de vos livres préférés pour les ajouter à votre Pile à lire !

Portrait de Marie-Nel