COMPTE | pascalinedebrabant

3

NE FAIS CONFIANCE A PERSONNE est un thriller assez atypique ! Le personnage principal qui est narrateur par moment, par le biais de son "carnet de folie," est atteint de la maladie d'Alzheimer , en plus une forme particulière : précoce et particulièrement rapide.

Pour moi , ce livre se déroule en deux partie : une première avec l'annonce la maladie , les conséquences, le placement en maison de santé...avant même de parler de meurtres , cette partie est déjà extrêmement angoissante en soi et ça n'a rien à voir avec le thriller. Paul Cleave place son lecteur dans une position où son potentiel tueur est un mec bien qui souffre d'une maladie atroce...

Puis dans un second temps arrivent les premières morts, les premiers doutes, une temporalité un peu dure à suivre..cette deuxième partie est plus difficile à comprendre car le lecteur est sans cesse balloter entre les faits et les souvenirs ( vrais ou faux) d'une personne souffrant d'un trouble neurologique grave... bonjour le retournement de cerveau !! Cette partie aurait peut être méritée d'être un peu plus courte.

Je n'ai pas été surprise par le dénouement mais j'ai particulièrement apprécié la fin cohérente avec le reste de l'histoire.

BREF ...ce qui m'a le plus angoissé finalement dans cette histoire c'est l'entrée dans la pathologie de notre personnage principale avec les notes dans son "carnet de folie". Sur cette partie, Paul Cleave a vraiment su retranscrire l'horreur que vit Jerry et sa famille. Sur la partie thriller, je n'ai pas vraiment été surprise. Mais finalement , il nous offre une fin parfaitement cohérente entre ces deux parties et adaptée .

5
À propos de : Glaise

L'an dernier, je suis tombée sous le charme des romans de Franck Bouysse...

Déjà, les couvertures proposées par le livre de poche : dans cette couleur sépia et des photographies d'un autre temps...je suis définitivement conquise par ce style.

Mais en plus, le contenu des livres est tellement en adéquation avec leur couverture. Et pourtant, j'étais septique, un roman noir, rural est ce que je vais aimer? En fait j'ai pas aimé mais j'ai adoré !!Donc, forcément je me suis jetée sur glaise à sa sortie en ce mois de rentrée littéraire.

Le gros plus de Glaise, c'est qu'en plus de nous plonger dans cet univers ultra rural, Franck Bouysse rajoute ici une dimension historique en nous transportant durant le début de la première guerre mondiale. L'univers du roman rural , très noir , sombre, sans filtres, très cru...mélangé à l'horreur de la première guerre mondiale...c'est dur mais en même temps c'est brillamment écrit, c'est beau...je suis conquise par son écriture son style. RIEN n'est épargné au lecteur, mais grâce à ça l'immersion est plus que totale !!

BREF...encore un gros coup de cœur avec Franck Bouysse . Avec lui on parle de la vie, de la mort, de la terre, de notre héritage...c'est vraiment PUISSANT à chaque fois ! Prix du meilleur roman francophone..c'est mérité !! Amplement !!

3
À propos de : Tenebra Roma

Ici nous retrouvons Marcus et Sandra que nous avons découvert dans le tribunal des âmes puis dans Maléfico. Peut-on le lire sans avoir lu les précédents ? Oui, personnellement je les ai lu il y a très longtemps, Maléfico date de 2014 et je m'en souvenais que très peu.

Ici Donato Carrisi nous offre un thriller à 2000 à l'heure qui se déroule sur 24 h le temps d'un black out programmé sur Rome. Nous retrouvons Marcus , amnésique, qui à son réveil retrouve un mystérieux message : il doit retrouver un petit garçon disparu neuf ans plus tôt.

Black out, émeutes, religion, organisation secrète, amnésie, enfant disparu, catastrophe naturelle sur 336 pages...pour moi j'ai trouvé ça un petit peu trop, surtout sur un laps de temps aussi court.

Ça reste un bon thriller de Donato Carrisi , je me demande toujours où il peut trouver ses idées de meurtres aussi horribles !! Rome en toile de fond reste une valeur sûre, cette ville est tellement magique en histoire et religion.

Finalement, le plus effrayant,je me demande si ce n'est pas les notes de l'auteur à la fin qui nous explique comment il a construit les bases de son roman...je vous laisse découvrir ...

BREF...un bon Donato Carrisi mais pas mon préféré, tout simplement je pense que j’apprécie un peu moins les personnages de cette saga avec Marcus et Sandra, que le personnage de Mila dans la saga du chuchoteur, donc c'est très personnel.

5
À propos de : Les Chiens de détroit

Jérôme Loubry c'est vraiment ma découverte de cette rentrée littéraire !!

Après avoir découvert son second roman : le douzième chapitre qui a été un gros coup de cœur !! Forcément , je me suis jetée sur les chiens de Détroit.

Je confirme JÉRÔME LOUBRY C'EST VRAIMENT L'AUTEUR À SUIVRE !!

Ici rien à voir avec le douzième chapitre, on est sur deux univers complétement différents. Comme, il est indiqué en quatrième de couverture : on débute avec l'arrestation puis l'auteur déroule le fil de l'intrigue sur plusieurs années en arrière.

La ville de Detroit fait partie intégrante de l'histoire, son passé glorieux, sa déchéance...déchéance de sa population, de sa police...On pourrait vite croire que nous sommes sur une histoire assez classique du vieil inspecteur détruit par la vie ,par son métier et la jeune recrue qui arrive pour le seconder...NON NON NON , l'histoire va bien au delà de ça !!

Le thème de l’enfance est très présent, sur fond de la comptine du géant de brume.

BREF...je l'ai commencé un samedi matin, je l'ai fini le soir même. Jérôme Loubry a ce don de vous happer dans une histoire et rien ne peut vous en sortir jusqu'à la fin

5
À propos de : Charles Draper

Comment un livre de 200 pages peut-il autant bousculé et surprendre un lecteur?

J'avoue que j'avais un peu peur de tomber sur une simple histoire de couple, qui au alentour de la crise de la quarantaine s'éloigne...Non Charles Draper c'est plus que ça, difficile de vous en dire plus sans dévoiler l'intrigue. Mais attention ce livre peut facilement vous rendre paranoïaque !!

Pour moi ,ce fut l'occasion de découvrir la plume de Xavier de Moulins : une écriture sophistiquée, très habile dans les descriptions, peu de dialogues. Il va à l'essentiel pour la compréhension de l’histoire.

BREF...un petit bijou de la rentrée littéraire en format poche .

5
À propos de : Les Maraudeurs

Grâce à Tom Cooper, j'ai fait un beau voyage en Louisiane, plus particulièrement dans le bayou. Un dépaysement complet !! Alors certes ce voyage est sombre, nous sommes dans la Louisiane post Katrina, post marée noire . Ce magnifique éco système est complétement dévasté et la vie de ses habitants également.

La force de ce roman noir, c'est sa galerie de personnages haut en couleurs et pour certains tellement attachants !!

Mon préféré : Gus Lindquist, ce doux et excentrique rêveur broyé à plus d'un titre par la vie, complétement dépendant aux médicaments et à l'alcool. Il en est sure un trésor se cache dans le bayou et il le retrouvera...ainsi que sa vie d'avant.

Wes Trench qui a encore du mal à accepter le décès de sa mère durant l'ouragan Katrina, qui en veut terriblement à son père . Il est à la recherche de reconnaissance, une certaine approbation, de légitimité en tant que pécheur...il ira la chercher...dans le bayou.

Les frères Toup, cultivent leurs trésors dans le bayou, la meilleure marijuana du marché.Il sont prêts à tout pour le protéger...vraiment à tout ! De bons profils sociaux pathiques comme on les aime.

Brady Grimes, son travail : éviter à la compagnie pétrolière des poursuites judiciaires suite à la marée noire. Évidement ces compensations sont dérisoires et il le sait, mais il espère que cette mission lui apportera la promotion tant convoitée. Le problème...c'est un enfant du bayou et cette compensation, il doit également la négocier...avec sa mère.

A leur façon , chaque personnage part à la recherche de son trésor personnel...dans ce mystique bayou.Et là les descriptions de Tom Cooper sont tellement immersives : température, humidité,insectes, alligators...vous y êtes.

BREF...un dépaysement total, Tom Cooper m'a fasciné par ces descriptions du bayou, littéralement envoutantes !!

5
À propos de : Misery

Surement un de mes préférés de Stephen King, pas de fantastique ou de surnaturel ici...uniquement LA FOLIE à l'état le plus pur !!

Vous êtes beaucoup à avoir vu cette magnifique adaptation avec l'excellentissime Kathy Bates, c'est vraiment une bonne adaptation, mais si dans le film Annie vous a donné des sueurs froides...dites vous que dans le livre...ELLE EST PIRE !!! Le livre est bien plus angoissant que le film.

King , dans ce livre décortique ce lien si particulier entre un écrivain et ses fans les plus fervents.

BREF ... un classique de KING à découvrir ou à redécouvrir !!!

5
À propos de : Simetierre

Un des meilleurs ? pas de doute la dessus !!

Ici on retrouve un autre thème cher à Stephen King : les relations parents /enfants , ce lien si particulier qu'on retrouve dans tellement de ses œuvres : Shinning, Cujo, Carrie...Par moment protecteur, amour fou, pathologique...il l'a abordé de tellement de manière différente.

Comme d'habitude dans les livres de King, il met son lecteur au centre de l'histoire, comme un membre de cette famille, il prend le temps de poser un contexte, un lieu, des voisins, un nouveau travail, on s'installe complétement avec les Creed dans cette petite ville Ludlow...et on s'y sent bien...Mais bon ça reste un Stephen King...ça ne dure pas !! Mais le fait d'installer son lecteur dans un certain confort accentue encore plus l'empathie que l'on a pour les personnage et le ressenti de l'horreur de certaines situations.

Simetierre ne nous épargne pas dans le descriptif gore de certaines scènes, ou dans l'horreur de certains événements, le suspens final est mené de main de maître...par le maître du genre !!

BREF... pour moi Simetierre est un incontournable de Stephen King, il nous fait vivre le pire cauchemar de tous parents et met son lecteur dans un choix impossible comme son personnage ...et vous ? vous auriez fait quoi à la place de Louis? Personnellement cette question me hante encore...

5
À propos de : La Part des ténèbres

Comme pour Gwendy et la boîte à boutons , je dirais qu'il ne faut que quelques mots magiques pour se plonger dans l'univers de Stephen King :

Castle Rock
auteur qui tue son pseudonyme

On commence les premières lignes par un hommage à Richard Bachman ( le pseudo de Stephen king)...et c'est parti dans le monde fantastique de Stephen King.De l'horreur, du surnaturel, de l'angoisse ...tout y est.

Dans le personnage de Thad, on retrouve un peu de Jack Torrence ( SHINNING), mais contrairement à lui, Thad prend conscience grâce à son épouses et ses enfants de l'influence néfaste qu'à sur lui ce personnage de George Stark dans lequel il se glisse pour écrire ses livres ultra violents mais au succès retentissent . Vu que le secret de l'identité de George Stark va bientôt fuité dans la presse, Thad organise un véritable enterrement pour George afin de redémarrer sa carrière sous sa véritable identité .

Suite à cet enterrement, va survenir toute une série de meurtres...bien sanglant...digne d'un livre de George Stark, et tout accuse Thad : mobile , empreintes...nous voilà plonger dans la descente aux enfers de Thad...comment prouver son innocence ?est il si innocent que cela ?...et les moineaux dans tout ça ?...je vous laisse découvrir ...

BREF...c'est du très bon KING de la fin des années 80, avec un de ses thèmes de prédilections : les tourments des auteurs .

5

KING...Castle Rock...un inconnu qui vous offre un cadeau...

Que faut il de plus pour bondir de joie quand on ADORE Stephen KING ? Rien...

Une nouvelle écrite à quatre mains. Dans notre ville préférée Castle Rock , nous allons rencontrer Wendy, jeune fille pleine de complexe qui veut changer sa vie. Elle rencontre ce mystérieux étranger qui lui offre cette drôle de boite...et à partir de maintenant nous allons voir Gwendy grandir...les changements dans sa vie : est ce la boite ? ou elle même qui les a induit ? Peut elle réellement influencer le monde grâce à cette boite ?Et surtout , comme toujours avec King, quelles en sont les conséquences ?

Cerise sur le gâteau : les illustrations qui accompagnent cette histoire.

BREF ...une nouvelle à lire en une fois, où l'espace d'une lecture on y retrouve l'univers de King, que je n'ai plus envie de quitter.

Portrait de pascalinedebrabant