COMPTE | pascalinedebrabant

J'ai adoré ce roman, entre fiction et livre d'histoire.

Dans la partie fiction, R.J ELLORY aborde beaucoup de thèmes mais qui s'imbriquent tellement bien entre eux : l'enfance, l'amitié éternelle, le racisme, les premiers amours, la guerre, la peur...mais surtout la peine de mort, j'en ai eu des sueurs froides.

Dans la partie histoire, on retrouve le KKK, KENNEDY, NIXON, la baie des cochon, le watergate, la guerre du Vietnam, les années 60/70...

Ces deux parties sont liées par l'écriture si poétique de ELLORY.

BREF...un voyage dans le temps comme je les aime, ce livre m'a beaucoup touché, c'est une succession de sentiments et d'émotions que nous fait vivre l'auteur.

3
À propos de : Thérapie

J'aime beaucoup le style de Sébastien Fitzek, des chapitres courts qui s'enchainent à la perfection avec des rebondissements qui chamboulent le lecteur et ses certitudes. Il y a tous les éléments pour une excellente lecture :

une disparition d'enfant
une ile
une tempête
une inconnue

C'est vraiment un excellent livre et la fin j'avoue que je ne l'ai pas vu venir...

Oui mais il y a un mais...ça fait quinze ans que je bosse en psychiatrie (avec une petite pause de 4ans)...et du coup, ma lecture a été parasitée par les incohérences ici et là...du coup c'est vraiment un avis très très personnel que je vous donne. Si vous êtes étrangers à ce milieu professionnel ce livre sera un coup de cœur à coup sure !!! Et pour vous soignant en psychiatrie...ça peut passer pour un peu de science fiction ou vous donner le sourire...

5
À propos de : Au revoir là-haut

Pourquoi ai je mis temps de temps à lire ce livre? Je me disais qu'un prix Goncourt , c'était pas pour moi, pas le style de livre que je lis d'habitude, ça doit être trop élitiste pour moi... et puis une amie lectrice m'en a parlé avec tellement de passion que lorsque cette réédition est sortie en même temps que l’adaptation cinématographique ( que je n'ai pas encore vu ), j'ai décidé de me lancer. Et que je m'en suis voulue de ne pas l'avoir lu avant !!

Un vrai coup de foudre, j'ai littéralement adoré, dévoré ce livre . J'ai tout aimé : ces personnages tellement attachants,l'univers de l'histoire, le style.J'ai été tellement touchée et émue par l'amitié entre Édouard et Albert, les liens entre ces deux hommes qui ont survécu au pire. L'histoire d’Édouard a bien des égards m'a prise aux tripes.

Je connaissais peu cette partie de l'histoire de France, l'après première guerre mondiale, j'ai découvert à travers ce livre comment ont été traités les survivants, les affaires florissantes autour des commémorations des hommes morts au combat alors que les rescapés subsistent comme ils le peuvent.On évoque également la prise en charge des gueules cassés avec les prémices de la chirurgie réparatrice.

Effectivement, c'est un livre à lire absolument, déjà car l'histoire de ces deux hommes est très belle, la fin m'a littéralement bouleversé, m' a fait monter les larmes aux yeux. Et je pense que les romans qui prennent comme base notre histoire, perpétuent le souvenir de ceux qui sont morts au combat pour nous, et de rappeler l'absurdité de la guerre et ses conséquences.

4
À propos de : Grossir le ciel

Sur le coup, je ne savais pas trop quoi penser du concept du thriller rural...même ultra rural !! Mais il y avaient tellement de retours positifs sur les livres de cet auteur que je me suis lancée dans cette découverte ...et là une claque mais vraiment : c'est simple, rapide et efficace.

D'abord une atmosphère assez oppressante, un coin de campagne loin de tout, ces deux hommes solitaires, l'hiver, la neige,la nature et le silence. Puis une intrigue habillement amenée, doucement mais surement, une pression qui monte tranquillement. Une fin parfaite, tellement cohérente avec le reste de l'histoire.

Parfois en lecture, il faut savoir passer outre ses aprioris et se lancer. Pour moi, la découverte de l'univers de Franck Bouysse est une très bonne surprise.

5

Au début, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, tellement je trouvais le commandant Vogel antipathique, imbu de lui même voir franchement détestable. Puis finalement, j'ai entrevu où l'auteur voulait nous embarquer avec sa critique très juste des médias dans les histoires de disparition d'enfants et autres affaires judiciaires. ( malheureusement sujet terriblement d'actualité). Je me suis laissée embarquée dans cette histoire, qui va de twist en rebondissements tout le long du livre et ça définitivement j'adore !!!Une très bonne surprise, un très bon thriller, qui en plus de cette histoire nous amène effectivement à une réflexion sur la place des médias dans les affaires judiciaires et leurs résolutions....ou non.

4
À propos de : Toxique

Un très bon thriller, il y a plusieurs points que j'ai particulièrement apprécié :

la façon, dont Niko Tackian aborde ce Paris post attentat, avec beaucoup de justesse et de pudeur.
un gros gros coup de cœur pour cette personne toxique , qui manipule, qui tue au delà de tout soupçon .Le développement de la psychologie du personnage est particulièrement bien réussie , l'auteur décrit avec précision sa plongée au fil des années dans la folie et comment elle y a entrainé également les personnes qu'elle cotoie.
une fin bien amenée et complétement en accord avec le reste du livre.
le déroulement de l'histoire est très bien rythmé , entre ce personnage toxique et l'histoire personnel de Tomar, les chapitres sont courts et efficaces, on les dévore les uns après les autres.

Le seul petit bémol, c'est je dirais encore un flic torturé...au sein d'une équipe, où l'on retrouve, la nana, le geek...maintenant j'attends vraiment de voir comment vont évoluer ces personnages au fil des romans de l'auteur. Mais pour ma part , il y a un petit coté déjà vu qui m' a un peu dérangé.

Malgré ça , TOXIQUE est un très bon thriller et je suis sure que cette personne toxique vous marquera longtemps

2

Une lecture en demi teinte, car d'un coté j'ai beaucoup aimé :

l'histoire de cette adolescente des années 80, qui se construit comme elle peut, sans sa mère qui a disparu sans explications.Avec un père complétement à la ramasse et un petit ami qui l'est tout autant.
les retours dans le passé, où l'on en apprend un peu plus sur les difficultés de cette famille, en apparence parfaite.
une description extrêmement bien réussie sur les relations parents /enfants, sur la psychologie de ce couple enfermé dans une relation peu satisfaisante.
une très bonne maitrise des relations humaines

Mais, le style de l'auteur a eu raison de ma lecture, le style est assez lent, voir même très lent par moment. La fin est très prévisible, mais bien amené, par contre avec le recul , elle manque cruellement de crédibilité à mon sens.

2
À propos de : Hématome

Est ce que j'ai aimé Hématome ? A ce jour, je ne sais pas vraiment...j'ai entendu beaucoup de critiques positives sur ce livre, alors oui :

c'est un très bon thriller
angoissant à souhait
chapitres courts qui s'enchainent très vite car on veut vraiment connaitre le fin mot de l'histoire.
une partie de l'intrigue un peu trop évidente mais un rebondissement final digne de ce nom, que j'avais pas vu venir.

Mais vraiment trop glauque pour moi, trop trash, trop malsain, trop violent. Définitivement je préfère les thrillers où le psychologique prime sur les violences physiques.

2

Avant de vous donner mon avis sur ce livre, je tenais à préciser deux choses :

le secret du mari avait été pour moi un énorme coup de cœur, le type de roman qui vous marque même après votre lecture
je n'ai pas vu la série BIG LITTLE LIES qui est tirée du livre

C'est plutôt un avis mitigé, j'ai retrouvé le style de l'auteur qui m'avait beaucoup plu, avec cette immersion dans le monde des banlieues chics australiennes où beaucoup de choses ne sont que façade...évidement ça rappelle beaucoup desperate housewives c'est évident .

C'est un très bon page turner, on y apprend très vite que quelqu'un meurt, mais on ne sait pas qui ni comment, les chapitres se dévorent, ils sont courts, rapides , efficaces...se terminent généralement par un rebondissement alléchant.

Mais contrairement au secret du mari, je ne me suis pas attachée aux personnages, aucunes des héroïnes...trop clichées pour moi, l'impression les avoir vu dans d'autres romans.En fait j'ai trouvé que tous les personnages étaient de vraies caricatures !!L'ex mari, la prof de yoga...

Ce n’était pas une lecture désagréable, l'histoire est plutôt bien ficelée , la fin sans grande surprise. Les nostalgiques de desperate houswives y trouveront leurs comptes. Du coup, j'hésite à me lancer dans la série TV...

4
À propos de : Sans même un adieu

Ça doit faire 4 ans que j'ai découvert la plume de Robert Goddart, et j'avoue que j' ai lu tous ses romans, c'est le type de lecture détente, pas prise de tête, son écriture est fluide et se lit très facilement.

Ici, on a une histoire qui se déroule en deux temps, avant la première guerre mondiale, une histoire d'amour qui semble au premier abord assez classique voir banale. Puis un saut dans le temps,après la guerre, notre personnage principal Geoffrey, apprend que son amour perdu est accusé de meurtre et va être très certainement pendue...l'occasion pour lui de repenser à cette histoire, de faire le bilan de sa vie depuis cette rupture dont il est responsable.

A la base, il est motivé par une certaine culpabilité de l'avoir abandonnée et décide de lui venir en aide, mais au fil de ses investigations, il va découvrir que son passé n'est pas ce qu'il croyait...

J'ai dévoré ce livre, il y a pas mal de rebondissements qui rythment les chapitres ( un peu longs par contre), un peu de longueurs par moment mais qui passent plutôt bien. Une bonne lecture, personnellement je n'ai pas découvert l’intrigue finale, elle est cohérente avec l'histoire .( les fins incohérentes s’insupportent ) et le final m'a laissé sans voix.