COMPTE | Stophe86

5
À propos de : Octobre rouge

Octobre Rouge est le premier roman de Tom Clancy, auteur que je voulais découvrir. C'est surtout pour moi, avant cette lecture, l'adaptation cinéma avec Sean Connery qui fait partie de mes films préférés.
C'est donc avec espoir que j'ai entamé ce roman et je n'ai pas été déçu !
C'est un thriller bien construit et mené tambour battant. L'ambiance est pour moi le point fort de ce livre, le cocktail entre l'espionnage et l'univers des sous-marins faisant merveille.
De la tension donc et du réalisme lié au fait que l'auteur avait toujours été proche de l'armée et à son souci de coller à la réalité (Octobre Rouge a par ailleurs été édité par l'académie navale Américaine d'Annapolis pour son côté réaliste).
Les personnages sont travaillés en profondeur ce qui les rend crédibles et nous rapprochent d'eux.
Je suis donc très content de cette (re)découverte et je pense bientôt lire d'autres livres de Tom Clancy.

4
À propos de : Jeux de guerre

Après Octobre Rouge, me voici à l'assaut d'un deuxième roman de Tom Clancy. Jeux de Guerre nous plonge dans un univers bien différent, celui du terrorisme, avec une atmosphère toute aussi différente. On retrouve Jack Ryan dans cet opus paru après Octobre Rouge mais pourtant chronologiquement avant dans la série.
Toujours aussi réaliste et aussi bien détaillé dans son récit, Tom Clancy nous accroche sans peine avec son histoire pleine de rythme et de rebondissements. L'écrivain fait mouche et les presque 600 pages passent relativement rapidement.
Le personnage de Jack Ryan contribue aussi à la réussite du roman par sa complexité et son caractère. Pour ce personnage et aussi pour l'aspect réaliste dans l'écriture, je pense continuer la lecture de cette série.

5

Le sorcier de Terremer est la magnifique fresque d'un univers magique.
Amateur de fantasy, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce monde-
archipel perdu au milieu des mers.
Il faut dire qu'Ursula le Guin nous livre un récit de grande qualité où chaque mot est à sa place. Les aventures de Ged sont captivantes et entourées d'une atmosphère douce et agréable. Les pages ne se tournent pas vite mais sont pleines de sens.

3

Sandhamn, merveilleuse petite île tout en sable de l'archipel de Stockholm, oscillant entre un tourisme de masse en été et une petite communauté tranquille l'hiver. Quand un corps est retrouvé, rejeté par la mer sur une plage, on pense d'abord à un accident mais malheureusement cela ne semble pas être cela...
Viveca Sten nous offre un polar pas très noir pour ce premier livre d'une série ayant pour cadre l'île suédoise, avec l'inspecteur Thomas Andreasson aux commandes de l'enquête. Pas de sang ou de course contre la montre, ici c'est l'enquête qui est au centre de l'histoire pas l'action. Les personnages sont d'ailleurs bien travaillés et prennent une grande place dans le récit.
L'histoire est plutôt bien trouvée et cohérente mais le style est un peu trop simple à mon goût. Un bon roman malgré quelques longueurs et le deuxième dans cette série pour moi, je me laisserai peut-être retenter à l'occasion par un troisième.

3
À propos de : Là où elle repose

Ridgedale, une petite ville bourgeoise universitaire des Etats Unis est en émoi : le corps sans vie d'un bébé a été retrouvé et on ne connaît pas encore la cause de la mort. Il faut dire qu'ici il ne se passe jamais rien du moins en apparence...
Avec Là où elle repose, Kimberly McCreight nous entraîne dans un enchevêtrement d'histoires qui se croisent et se mêlent jusqu'à perdre un peu le lecteur : les noms et les histoires se ressemblent trop pour permettre une lecture fluide. Est-ce volontaire de la part de l'auteure pour nous perdre ou pour nous donner l'impression d'une certaine similitude entre les personnages ?
Le roman propose pourtant un fond intéressant et de bonnes idées au niveau des personnages qui ne sont pas des caricatures mais là encore la difficulté d'identification des protagonistes empêche de se sentir proche de ces derniers. La fin est un peu décevante car peu vraisemblable et un petit peu bâclée à mon goût. Bref du potentiel dans ce roman mais gâché à mes yeux.

3

Il s'agit de ma première lecture d'Åsa Larsson et donc première rencontre avec le personnage de Rebecka Martinsson dont c'est la quatrième apparition.
Tant que dure la colère est un polar relativement classique, qui ne se distingue que par son ambiance nordique et un brin de fantastique mais qui reste discret.
La lecture est fluide et le roman est bien mené par l'auteure. Nous suivons la procureure Martinsson sur une enquête concernant le décès de Wilma et la disparition de son ami lors d'une plongée. Entre les vieilles histoires qui resurgissent et les tensions dans le village, cette enquête va être bien plus longue que prévue.
Un roman simple et efficace et une bonne lecture.

4
À propos de : La Mort nomade

Voici ma première rencontre avec Yeruldelgger et on peut dire que celle-ci a été marquante. Prenant un peu le train en marche en lisant le troisième épisode de ses aventures, je dois dire que Ian Manook m'a bien fait voyager : direction la Mongolie aux paysages dépaysants et la rencontre avec notre ex-flic en pseudo retraite spirituelle. On peut dire que la retraite de notre Yeruldelgger n'a finalement pas grand chose de reposant et les cadavres vont venir se joindre à l'aventure.
Suspense, légendes et paysages de la steppe mongole sont au programme de ce polar très réussi. Humour et dérision sont aussi bien présents : on s'attache facilement aux personnages ne manquant ni de caractère ni de répartie. Bienvenue en Mongolie où il n'y a pas que les amours qui sont nomades, la mort l'est aussi !

1
À propos de : La descente

Grosse déception pour cette lecture que j'abandonne à la moitié du roman.
Tim Johnston ne m'aura jamais embarqué dans cette "descente" qui n'est pas vraiment un thriller à mes yeux.
Une lecture fastidieuse et brouillonne qui ne m'a jamais captivé, l'auteur n'a pas réussi à me faire passer des émotions par ses mots. A trop vouloir en faire, il en a perdu l'essentiel même si je dois bien reconnaître que le style reste bon malgré tout.
Faites-vous votre propre avis mais méfiez-vous des bandeaux publicitaires aguicheurs pour ce livre. Ce n'est pourtant pas souvent que j'arrête une lecture mais pour moi "La descente" se fera avant le terminus...

4
À propos de : Sans même un adieu

Sans même un adieu est un pavé bien rempli ! Riche en suspense et en rebondissements, naviguant entre le polar et le roman historique, il nous entraîne dans une histoire de meurtre qui semble mêlée à des secrets de famille et à une ancienne histoire d'amour.
Geoffrey Staddon va un matin lire un article de presse qui va faire resurgir une histoire d'amour passée : Consuela Caswell est accusée d'avoir empoisonné son mari... La même Consuela qu'il a aimée passionnément puis abandonnée à une vie sans espoir pour satisfaire ses rêves personnels.
Cela ne peut être vrai ! Et pourtant tout semble accuser cette amoureuse délaissée et qui torture encore la conscience de Geoffrey. Va t-il l'abandonner une seconde fois ?
Dans ce livre de Robert Goddard, tout s'enchaîne très vite dans une atmosphère savamment entretenue par l'auteur qui nous réserve des surprises jusque dans les ultimes pages. Les personnages sont crédibles jusque dans leur courage ou leur lâcheté.
Un bon moment de lecture pour moi.

2
À propos de : Derrière les portes

Jack et Grace forment un couple parfait, une union si parfaite qu'elle en est suspecte. Il y a forcément quelque chose qui cloche sous le vernis étincelant mais encore faut il avoir l'occasion de le gratter pour voir ce qu'il cache.
Avec Derrière les portes, B.A. Paris nous raconte une histoire à nous faire dresser les poils sur les bras enfin... en principe. C'est là que j'ai coincé pour ma part : pas d'émotions ni de stress à la lecture de ce roman.
L'idée de base est pourtant intéressante, on passerait presque outre un début un peu ennuyeux et sans grand intérêt mais cela n'accroche pas non plus dans la suite de l'histoire. Grace est molle et gourde, un personnage vide à qui on ne s'intéresse pas alors de là à avoir de l'empathie pour elle. Ce n'est pas avec Jack que l'on peut se rattraper : pour un méchant il ne fait pas vraiment peur. Les personnages secondaires sont trop peu présents pour aider le roman à surnager.
Un roman sans charme que je ne vous recommande donc pas même si il a ses fans.

Portrait de Stophe86