Vous êtes ici

Petina Gappah

Petina Gappah, née au Zimbabwe en 1971, a fait des études de droit à Cambridge. Son premier recueil de nouvelles, Les Racines déchirées, lui a valu le Guardian First Book Prize en 2009. Elle est avocate à Genève.

Coups de coeur des libraires

Memory est une albinos condamnée à mort pour avoir tué un blanc. Au-delà de la vérité sur Memory et son histoire, c’est la société zimbabwéenne qui est ici dépeinte avec brio.

Memory, la narratrice, est en prison. Accusée du meurtre de son protecteur blanc, elle attend la sentence dans le couloir de la mort. Pour l’aider dans sa plaidoirie, son avocate la prie de consigner ses souvenirs, d’écrire tout ce qui s’est passé. Et c’est sous la forme d’une compilation de souvenirs, une sorte d’autobiographie, que ce roman très réussi est construit.

Mais Memory a une autre particularité : elle est albinos. Elle retrace son histoire, celle d’une petite fille pauvre vivant dans un Township près de la capitale. Confrontées aux superstitions délirantes entourant les albinos et à une dynamique familiale un peu particulière, notamment vis-à-vis de sa mère, elle finit par être confiée (vendue selon elle) à l’âge de 9 ans à un riche homme blanc, qui lui donnera la chance d’intégrer les meilleures écoles et auquel elle va s’attacher. L’a-t-elle vraiment tué ? Et pour quelles raisons sa famille l’a-t-elle abandonnée à cet homme ?

Cet excellent roman, qui dépeint avec talent un Zimbabwe toujours en proie à des rapports de domination extrêmement marqués, brosse des personnages bien incarnés et dégage à chaque page une humanité saisissante. Un vrai coup de cœur.

GUILLAUME CHEVALIER, Librairie Mot à mot, Fontenay-sous-Bois