Vous êtes ici

Ça s'est fait comme ça
192
Date de parution: 
09/03/2016
EAN : 
9782253185833
Editeur d'origine: 
XO

Ça s'est fait comme ça

6,60€

Détails promotions contenus

« Ma grand-mère habitait en bout de piste à Orly, elle était dame pipi à Orly où je passais mes vacances quand j’étais gamin. Dans les chiottes d’Orly – j’adorais ça : " Départ à destination de Rio de Janeiro… " Putain, ils s’en vont à Rio ! Et je courais voir. Je voyais toutes les villes du monde défiler : Saigon, Addis-Abeba, Buenos Aires… Moi, j’étais dans les chiottes. Elle, elle nettoyait les chiottes, elle travaillait pour une boîte qui s’appelait L’Alsacienne. Ma grand-mère se rasait, j’étais toujours fasciné. Elle avait un Gillette double lame et elle se rasait. Quand je l’embrassais, je lui disais : "Tu piques encore, Mémé ! — Je me raserai demain, t’en fais pas…" »
 
Une vie de funambule  courant au-dessus de ses précipices intimes. Le portrait d’un joueur qui ne triche pas. Christophe Ono-Dit-Biot, Le Point.
Un livre de souvenirs si crus qu’il en est bouleversant. Catherine Schwaab, Paris Match.

Les derniers avis

3
Blogueur

Il déroule sa vie sans tricher, sans tirer gloire de rien. Son monologue est à la fois si intime, si fragile et si puissant qu'il fait oublier que ce sont des mots de papier. Ses confidences sont bouleversantes, comme le sont les choix de textes de Peter Handke qu'il convoque quand le passé s'interpose entre le présent et le futur, te faisant te sentir lourd, pesant, ecchymosé de toi-même. (p. 171, in Les gens déraisonnables sont en voie de disparition).

Ce livre est à glisser entre toutes les mains. Il a le pouvoir de faire du bien.