Vous êtes ici

Cet été-là
264
Date de parution: 
09/05/2012
EAN : 
9782253162131
Editeur d'origine: 
Grasset

Cet été-là

6,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Coutainville, un week-end du 14 Juillet. Trois couples d’amis se retrouvent. C'est un rite immuable et léger. Une parenthèse joyeuse. Cet été-là, pourtant, un adolescent s'immisce dans leur petit groupe pour raviver, peut-être malgré lui, des culpabilités anciennes, des blessures... Cet été-là est un roman sur la fragilité des existences que l'on voudrait heureuses - mais dont les failles se creusent au rythme des mensonges et des compromis, un roman sur la solitude, lorsque le temps a passé, lorsque la lucidité a remplacé l'insouciance, et les doutes la jeunesse.

Une écriture incroyablement vivante et féminine. Karine Papillaud, Le Point.

Avec tendresse et humour, Véronique Olmi traque la faille intime qui sévit chez ces couples en crise et met à nu secrets et non-dits. Une réussite. Tatiana de Rosnay, Journal du dimanche.

Prix des maisons de la presse
2011

Les derniers avis

3

Trois couples d’amis se retrouvent, comme chaque 14 juillet, à Coutainville. Seulement, cette année, quelque chose a changé. Les couples ne sont plus ce qu’ils étaient. Un adolescent s’invite dans ce groupe et va ranimer quelques vieux souvenirs.
Véronique Olmi s’interroge ici sur le temps qui passe, sur les failles de la vie de couple causées par les mensonges et les compromis de chacun. Un roman sur la réalité de la vie après l’insouciance des jeunes années. Chacun s’identifiera ou non à un des personnages tout en réalisant que les doutes laissent maintenant place à une lucidité à laquelle tout adulte doit faire face.

3
Blogueur

Joli roman, doux-amer et empreint de mélancolie. Sur la vie qui passe en abîmant les idéaux, les amours, les êtres. Sur la nostalgie de ce que l'on avait rêvé d'être, ce que l'on fut, ce que l'on est devenu. Usure du temps et du couple, mensonges et compromissions, renoncements et rôle de façade ... chacun, finalement seul, fait comme il peut avec sa lassitude, ses envies fulgurantes de bonheur encore, pourtant, avant qu'il ne soit vraiment trop tard. Et les ados, eux, rêvent d'être adultes déjà, tout en pressentant confusément que non, ce ne sera pas à la hauteur de leurs attentes...
 

Liés