Vous êtes ici

Ecrits sur la littérature
350
Date de parution: 
24/05/2006
EAN : 
9782253160960
Editeur d'origine: 
Le Livre de Poche

Ecrits sur la littérature

6,90€
5,99€

Détails promotions contenus

Détails

Née une vingtaine d’années avant la Révolution, disparue peu après la chute de l’Empire, liée par son père, Necker, et son mari, ambassadeur de Suède en France, à toute l’Europe éclairée, Germaine de Staël a, comme Chateaubriand, vécu le passage d’un monde à un autre. Or ce passage, c’est aussi celui des Belles-Lettres — l’éloquence, la philosophie, l’histoire et la poésie entendue au sens le plus large — à ce que nous appelons de manière plus restreinte la littérature et où le roman prend une place capitale.
Si, en 1800, son livre majeur s’intitule De la littérature dans ses rapports avec les institutions sociales, c’est qu’elle entend ne pas séparer cette littérature de l’Histoire et de la politique, ni de la perfectibilité humaine et des réalités de chaque nation : nouvelle manière de considérer la littérature que cette anthologie, qui accueille également des extraits d’autres livres, permet de découvrir ou de mieux comprendre. « Cette femme apprend à penser à ceux qui ne s’en aviseraient pas ou qui l’auraient oublié », disait Napoléon, son farouche ennemi : cette théorie de la littérature qu’elle invente et qui demeure la nôtre ne cesse pas d’en donner la preuve.

Édition d’Éric Bordas