Vous êtes ici

Flic ou caillera
264
Date de parution: 
05/03/2014
EAN : 
9782253177715
Editeur d'origine: 
JC Lattès

Flic ou caillera

5,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Octobre 2005. Deux adolescents trouvent la mort accidentellement alors qu’ils sont poursuivis par la police. Aussitôt les cités s’enflamment et la colère de toute une génération explose. Mehdi Bassi vit à Saint-Denis, ville exsangue sous la coupe du clan Bensama, caïds locaux de la drogue. Alors que la cité s’embrase, Mehdi va croiser la route de Najet, une jeune femme flic qui semble perpétuellement en colère et n’en finit pas de se battre avec ses origines. Tandis que l’un essaie d’échapper au puissant clan Bensama, l’autre voudrait le faire tomber une fois pour toutes. Un polar plein de rage et d’énergie, qui aborde sans angélisme les thèmes de la montée des communautarismes, de la solidarité, de la débrouille, et qui évoque une possible rédemption.

Parce qu’ils décrivent les cités de Saint-Denis avec leurs caïds sans gloire et leur langage hip-hop, les polars de Rachid Santaki font mouche. Le Monde

Les derniers avis

3
A l'instar de Pellecanos avec Washington ou de The Wire avec Baltimore, Rachid Santaki a fait de Saint-Denis un des personnages principaux de son polars. Il aime sa ville cela se ressent dans les descriptions qu'il en fait. De Saint-Denis je ne connais que le cœur historique, la basilique.... Rachid Santaki nous fait découvrir aussi son côté sombre, les cités, le bidonville, mais aussi sa gare centrale, son quartier d'affaires, où les boîtes et les industries fleurissent. Il nous promène à travers sa diversité, sa mixité ou ses ghettos. Il nous raconte ces populations qui se croisent ou s'entrechoquent. Un romans noirs, une fresque urbaine très sombre mais pas sans espoir.
3
Des les premieres pages ce livre nous propulse dans le 93 son côté sombre et lugubre. Drogue guerre des gangs cité enflammée et travail de la police pour éradiquer ce fléau. Un vrai polar sombre qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière minute.