Vous êtes ici

nouveauté
Gabriële
480
Date de parution: 
22/08/2018
EAN : 
9782253906636
Editeur d'origine: 
Stock

Gabriële

8,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Septembre 1908. Gabriële Buffet, une jeune femme de vingt-sept ans, indépendante, musicienne, féministe avant l'heure, rencontre Francis Picabia, un peintre à succès et à la réputation sulfureuse. Il avait besoin d'un renouveau dans son œuvre, elle est prête à briser les carcans : insuffler, faire réfléchir, théoriser. Elle devient « la femme au cerveau érotique » qui met tous les hommes à genoux, dont Marcel Duchamp et Guillaume Apollinaire. Entre Paris, New York, Berlin, Zurich, Barcelone, Étival et Saint-Tropez, Gabriële guide les précurseurs de l'art abstrait, des futuristes, des Dada, toujours à la pointe des avancées artistiques. Ce livre nous transporte au début d'un XXe siècle qui réinvente les codes de la beauté et de la société.

Sensible, fin, intelligent… Une réussite. Nelly Kaprièlian, Les Inrockuptibles.

Un récit ciselé avec une tendresse lumineuse. Bernard Géniès, L’Obs.

Prix Grands Destins du Parisien Week-End.

Actualités

Découvrez les toutes nouvelles sorties du Livre de Poche pour la rentrée littéraire ! Voici une petite sélection de 7 livres rien que pour vous. Que vous préfériez l'étrange ou le traditionnel, le contemporain ou l'historique, le portrait d'un homme ou le récit d'une vie, que vous...

Les coups de coeur des libraires

Un magnifique portrait de femme

En 1908, Gabriële Buffet est une jeune femme indépendante, féministe, moderne, musicienne. Son mariage avec le peintre Piccabia, homme sulfureux, opiomane, volage, va modifier sa trajectoire. Elle est bouillonante d'idées, cotoie les plus grand artistes de l'époque. Elle sût s'adapter à toutes les situations.

 

Rose Marie de FNAC Mulhouse

À quatre mains et plus...

Ecrire à quatre mains n'est jamais un exercice simple, et pourtant les sœurs Berest ont su faire revivre leur arrière grand-mère Gabriële Buffet - artiste méconnue - avec tendresse, humour et délicatesse. À partir de faits réels, les deux auteurs ont brillamment réussi à réunir biographie, art et amour. Un délice !

Maeva de FNAC Nantes

Une héroïne magnifique !

Quelle arrière-grand-mère elles ont eue ! Épouse de Picabia, aimée de Duchamp et d'Apollinaire, ce personnage hors du commun bouillonnant de vitalité et d'originalité était aussi artiste, musicienne, intellectuelle et d'une indépendance incroyable pour l'époque. Une héroïne magnifique...

 

Dominique de FNAC Montpellier

Gabriële Picabia est un mystère

Gabriële Picabia est un mystère. Dotée d’une forte personnalité et très indépendante, elle décide à 17 ans qu’elle sera compositeur. Rien de moins. Refusée au conservatoire, elle réussit le concours de la Schola Cantorum, plus novatrice. Dans ce tourbillon créatif, elle fréquente toute l’avant-garde artistique de l’époque. À la fin de ses études, Gabriële, qui ne pense qu’à faire de la musique, créer, voyager, est rattrapée par les convenances : sommée de se marier, elle s’enfuit à Berlin poursuivre ses études musicales. C’est au cours de quelques jours de vacances que son frère lui présente Picabia. Le peintre est déjà très célèbre et leur rencontre est électrique. Pourtant, très vite, elle reconnaît en lui un esprit complémentaire, entièrement dédié à l’art et laisse tout tomber pour l’épouser. Elle va écrire la légende de son mari. Picabia peint, elle explique cette peinture d’un genre nouveau à un auditoire aussi souvent choqué que fasciné. Pendant vingt ans, elle choisit de se consacrer à Picabia, à ses humeurs neurasthéniques. Cet amour ne laissera aucune place à ses quatre enfants. Définitivement au-dessus des contingences maternelles, elle laisse une descendance abasourdie par tant de désintérêt. Gabriële reste un mystère.

 

Deuxième sélection du Prix Femina 2017 dans la catégorie "Essais"

Anne Lesobre, Librairie Entre les lignes, Chantilly

Les derniers avis

4
Blogueur

Ce livre, c'est l'histoire d'une famille, celle de Anne et Claire Berest, les deux auteures de cet ouvrage, écrit donc à quatre mains. Nous plongeons avec elles au cœur du début du XXème siècle, et découvrons Gabriële, qui n'est autre que leur arrière grand-mère. Ces deux femmes ont mené une longue enquête afin de reconstituer la vie de celle qu'elles n'ont pas connue. En effet, alors que Gabriële meurt à 104 ans (en 1985), ses petites filles n'ont alors jamais entendu parlé d'elle, un lourd secret familial pèse sur plusieurs générations... Gabriële fut une femme libre et intelligente, elle révolutionna le monde artistique, rencontra des hommes hors du commun. Cependant, ce fut une piètre mère. Elle donna naissance à quatre enfants, dont le dernier se suicida à l'age de 27 ans, laissant derrière lui une petite fille de quatre ans : la mère de Anne et Claire. Un roman très habité par ses auteures, une démarche intime qui permet au lecteur de découvrir l'histoire de Gabriële, épouse de Francis Picabia.

Ce que j'ai également beaucoup aimé dans cette lecteur, c'est être complètement immergée dans cette période du XXème siècle. Une époque passionnante, au sein de laquelle les courants artistiques se multiplient, les artistes toujours plus talentueux évoluent à l’intérieur d'un cercle restreint. Gabriële rencontrent ainsi Marcel Duchamps (elle sera sa maitresse), Guillaume Appolinaire... C'est une femme accomplie, excellente musicienne et compositrice. Cependant, difficile pour elle de se faire connaitre et respecter dans ce monde encore réserver aux hommes. Elle vivra très souvent dans l'ombre de son mari. Une description des conditions des femmes de l'époque qui m'a fortement intéressé.

J'ai également été touchée par le récit d'Anne et Claire Berest lorsqu'elles évoquent la fuite maternelle de leur grand mère. Le couple Buffet-Picabia donnera naissance à quatre enfants dont ils confieront l'éducation à des nourrices. Gabriële est loin d'être une bonne mère, elle ne sait pas comment s'occuper de sa progéniture (elle exprimera des regrets à ce propos quelques années avant de mourir). Il n'en reste pas moins que cette relation inexistante mère-enfant est édifiante...

Petit + : le fait que les deux sœurs auteures ne portent pas de jugement sur cette femme, qui ne s'est pas occupée de ses enfants.

Nous sommes ici dans un portrait très documenté et romancé, ce qui permet une lecture fluide et très agréable. Un livre biographique dont l'écriture à pris un caractère fondamentale pour les deux auteures : découvrir qui était Gabriële, cette femme dont leur mère leur a caché l'existence, et ce qu'elle avait accomplie au cours de sa longue vie. Je vous conseille vivement cette lecture si vous aussi vous affectionnez cette période du XXème qui révolutionna en bien des façons le monde de l'art.