Vous êtes ici

Insatiable (Tome 1)
624
Date de parution: 
14/01/2015
EAN : 
9782253195054
Editeur d'origine: 
Hachette

Insatiable (Tome 1)

8,90€

Détails promotions contenus

Détails

Vous en avez assez des vampires ? Meena Harper aussi. Et le paranormal, ça la connaît. La preuve : elle peut tout vous dire de votre mort prochaine. En revanche, tout ce qui la concerne, elle ne le voit pas venir. Du coup, elle ne pouvait pas imaginer : qu’elle allait rencontrer un beau brun ténébreux –légèrement obscur – et que l’heureux élu serait déjà mort. Pourtant elle finirait bien sa vie avec lui. Bref, voici venue l’heure de prendre son destin en main. Mais Meena en a-t-elle les moyens ?

Les derniers avis

3

Mais bon, au delà de ce clin d’œil (à Dracula), le livre est à mille lieux des histoires de Bit-Lit moisies que j’ai pu lire et c’est rafraichissant. Déjà, on est à New York, pas en Louisiane, Mina est une nana active et qui n’a -presque- aucun super pouvoir. Elle a un travail qui la ferait plutôt figurer dans Gossip Girl qu’un bouquin de vampires. C’est d’ailleurs hilarant de la voir réfléchir à ce qui pourrait être le prochain scénario de Plus Belle La Vie, avec tout ce que cela veut dire d’illogismes. Bien sur, elle râle quand ses chefs veulent lui faire intégrer des vampires dans le scénario.

Le style est enlevé et la traduction est à la hauteur, c’est bourré de références à la pop-culture, cela se lit comme du petit lait. La plume est légère, malgré quelques traductions que je n’ai pas trop comprises. Pourquoi écrire « Omondieu » et pas « Ohmondieu » par exemple… Seul autre bémol, certains personnages n’ont pas réellement de personnalité, je pense notamment à Lucien ou Alaric qui ne m’ont pas forcément convaincue en temps que personnages. Cependant, c’est bien géré, le rythme est soutenu, on ne s’ennuie pas du tout tout au long des 620 pages que compte ce premier tome. L’histoire est somme toute crédible, pas de Deus ex Machina ni de personnages qui acceptent trop vite l’inacceptable.

 

3
Blogueur
L’écriture de l’auteure est belle et très fluide. Nous sentons un travail de recherche. La narration externe employée ne m’a pas dérangé, cela m’a permis de lire le point de vue de plusieurs personnages, j’avais l’impression d’être un témoin dans cette histoire. En bref, une très belle découverte, une plume fluide, une histoire très prenante, vivement la suite !