Vous êtes ici

La Guerre et la Paix (La Guerre et la Paix, Tome 2)
960
Date de parution: 
25/08/2010
EAN : 
9782253089018

La Guerre et la Paix (La Guerre et la Paix, Tome 2)

8,20€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  

« Eh bien, mon prince, Gênes et Lucques ne sont plus que des apanages, des domaines de la famille Buonaparte. » Prononcés en français, ces mots par lesquels une grande dame de Saint-Pétersbourg accueille un ami au mois de juin 1805 nous plongent d’emblée dans l’atmosphère des salons aristocratiques. Mais ils nous disent aussi que, passé les scènes de la vie domestique et mondaine, le véritable sujet du roman sera l’Histoire et les hostilités entre la France de Napoléon et la Russie d’Alexandre Ier. En écrivant La Guerre et la Paix qui paraît de 1865 à 1869, Tolstoï fait concurrence à l’historien : il puise ses informations aux sources les plus sûres sans renoncer aux pouvoirs de l’imagination qui ouvre à une vérité supérieure. Et cette vérité-là désacralise les grands hommes : les événements qu’ils croient susciter, ils ne font que leur obéir. Au-delà de l’Histoire, enfin, reste la vie ellemême : inconnaissable, et l’évocation de sa complexité donne aussi tout son prix au roman.

Traduction d’Élisabeth Guertik. Édition préfacée et annotée par Michel Aucouturier.

Mini-série Guerre et Paix
2017

Les derniers avis

5

J'ai à peine fini le tome 1, que j’enchaîne avec le tome 2. C'est les premiers livres d'auteur Russe que je lis. Je me sens vieille. Beaucoup trouvent que certains passages sont longs, surtout celle sur la ​​guerre, mais je ne suis pas de cet avis. J'étais à fond sur ses passages, que je n'ai pas vu défiler le temps. J'ai même relu deux fois, celle sur ​​​Borodino. Ne connaissant pas cette période dans les moindres détails, je ne peux pas dire si les batailles sont historiques, ou autre petit détail se sont passés ​comme le raconte Léon Tolstoï. Je peux juste confirmer que les trames ​principales des batailles gagnées et perdues sont véridiques. Ce qui est un atout, pour les passionner d'histoires. On découvre aussi la société Russe de l'époque. Chaque passage est important, tout en étant excellemment exploité.
​Pour le style d'écriture, je fus sous le charme du style poétique et de ses figures de style qui m'ont amusé. Évidemment, il faut être concentré, pour suivre. C'est donc pour son style d'écriture, que je conseille à ceux qui ont une maturité en lecture. Il y a énormément de description, et je n’en suis pas une fan. Pourtant, celle-ci ne me génère nullement.
Malgré le nombre de personnages, aucun ne se ressemble, chacun à sa propre personnalité, et on les voit évolués, interagi entre eux, avec une incroyable finesse qui empêche toute lourdeur. Et ils sont hauts en couleur, je n'ai trouvé aucun ennuyer.
C'est coup de ♥ cœur !