Vous êtes ici

La Maison de Sugar Beach
432
Date de parution: 
04/09/2013
EAN : 
9782253173496
Editeur d'origine: 
Zoe

La Maison de Sugar Beach

7,60€

Détails promotions contenus

Détails

Helene Cooper a grandi dans le très privilégié milieu des Congos, ces descendants d’esclaves affranchis d’Amérique venus créer le Liberia au XIXe siècle en Afrique. Un mois après le coup d’État du 12 avril 1980, elle fuit aux États-Unis avec sa mère et sa sœur. Ce texte autobiographique fait se superposer l’histoire tragique du Liberia contemporain à une enfance enjouée et insouciante, brusquement interrompue par la guerre civile. Avec un subtil mélange de tendresse et d’honnêteté, elle raconte comment des gens comme elle se sont rendus coupables d’effroyables injustices sans être pour autant monstrueux.

Une fois entamé, impossible de lâcher ce texte aux images, aux couleurs et aux senteurs puissantes qui lève le voile sur le Liberia. Alexandra Schwartzbrod, Libération.

Grand Prix des lectrices ELLE document
2012

Les derniers avis

3
Dans son livre, Hélène COOPER nous ouvre les portes de sa maison de Sugar Beach. Entre histoire et souvenirs, l’auteur nous livre un récit touchant, poignant, mêlant l’Histoire à son histoire. On plonge par instant dans le passé fondateur d’un pays que l’on connait peu : le Libéria. Puis, à travers les yeux d’une jeune fille qui devient ( trop ) vite femme, on atterrit dans un nouveau conflit mêlant « Indigènes » et « Congos ». Hélène, qui vit dans sa douce bulle du nom de Sugar Beach nous livre son histoire mais aussi celle de son pays, dans ce récit qui va au-delà du texte autobiographique : c’est un véritable testament qu’elle nous offre, tendre, renversant mais aussi destructeur.
3
Helene Cooper offre dans La Maison de Sugar Beach un témoignage poignant et sans tabou de la guerre civile qui a déchiré le Liberia. A travers ses yeux d'enfant, qui ne voit pas venir le désastre et ne parvient pas totalement à le comprendre, elle envahit le lecteur de sentiments forts et de contrastes frappants. Légèreté d'une vie de nanti face aux viols de guerre, insouciance d'une adolescente enjouée face aux atrocités d'une armée conquérante... Un retour sur sa vie qui bénéficie de la capacité étonnante de l'auteur à conjuguer prise de recul et appropriation du passé.