Vous êtes ici

La Maison de Sugar Beach
432
Date de parution: 
04/09/2013
EAN : 
9782253173496
Editeur d'origine: 
Zoe

La Maison de Sugar Beach

7,60€

Détails promotions contenus

Détails

Helene Cooper a grandi dans le très privilégié milieu des Congos, ces descendants d’esclaves affranchis d’Amérique venus créer le Liberia au XIXe siècle en Afrique. Un mois après le coup d’État du 12 avril 1980, elle fuit aux États-Unis avec sa mère et sa sœur. Ce texte autobiographique fait se superposer l’histoire tragique du Liberia contemporain à une enfance enjouée et insouciante, brusquement interrompue par la guerre civile. Avec un subtil mélange de tendresse et d’honnêteté, elle raconte comment des gens comme elle se sont rendus coupables d’effroyables injustices sans être pour autant monstrueux.

Une fois entamé, impossible de lâcher ce texte aux images, aux couleurs et aux senteurs puissantes qui lève le voile sur le Liberia. Alexandra Schwartzbrod, Libération.

Grand Prix des lectrices ELLE document
2012

Les derniers avis

3
Cette autobiographie est une saisissante réconciliation de l'écrivaine, devenue une importante journaliste américaine, avec son passé de fillette et d'adolescente "congo" au Libéria et même une rencontre avec son pays d'origine tel qu'il est au moment où elle écrit. Des images intimes très touchantes se mêlent à des récits sur l'histoire et la politique libériennes. Cela a été très intéressant pour moi de découvrir comment des esclaves affranchis arrivés en Afrique des Etats-Unis (ensuite appelés "congos") ont fondé ce pays africain au nom si symbolique. Et lorsque la narratrice parle de guerres civiles au Libéria, leurs carnages et leurs conséquences sur l'enfance des petits libériens, je me suis rappelé d'un livre qui m'est très cher dont le narrateur est un enfant soldat, ALLAH N'EST PAS OBLIGÉ, d'A. Kourouma. Alors j'ai complètement adhéré au roman d'Helene Cooper. Sa capacité de dénonciation de la situation libérienne notamment pendant les années '90 mélangée à sa capacité pour nous raconter sa vie de famille avec plein de détails même linguistiques et sa volonté de réussir après avoir fui le Libéria, donnent de la force à cette auteure.
3
Hélène Cooper est une descendante d'esclaves affranchis d'Amérique qui ont fondé le Libéria et communément appelés "congo". Elle passe une enfance choyée par ses parents, habitant la vaste maison de Sugar Beach. Le conte de fée s'arrête brutalement dans la violence et dans le sang lors d'un coup d'état d'une grande sauvagerie. Arrive alors l'exil aux États-Unis. Elle oublie peu à peu le Libéria et vit son rêve américain. Elle devient journaliste et se porte volontaire pour couvrir la guerre en Irak. Alors qu'elle manque mourir écrasé par un char, elle repasse les évènements de sa vie et s'aperçoit qu'elle s'est trompée de guerre. Après 20 ans, elle décide alors de retourner au Libéria et d'essayer de retrouver les personnes qu'elle a connu enfant, mais surtout sa sœur adoptive abandonnée à son sort. C'est un livre puissant et un vibrant hommage à ce pays. A lire d'urgence...