Vous êtes ici

La Mort du roi Tsongor
219
Date de parution: 
25/01/2006
EAN : 
9782253108610
Editeur d'origine: 
Actes Sud

La Mort du roi Tsongor

6,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Dans une Antiquité imaginaire, le vieux Tsongor, roi de Massaba, souverain d'un empire immense, s'apprête à marier sa fille. Mais au jour des fiançailles, un deuxième prétendant surgit. La guerre éclate : c'est Troie assiégée, c'est Thèbes livrée à la haine. Le monarque s'éteint ; son plus jeune fils s'en va parcourir le continent pour édifier sept tombeaux à l'image de ce que fut le vénéré -et aussi le haïssable -roi Tsongor.
Roman des origines, récit épique et initiatique, le livre de Laurent Gaudé déploie dans une langue enivrante les étendards de la bravoure, la flamboyante beauté des héros, mais aussi l'insidieuse révélation, en eux, de la défaite. Car en chacun doit s'accomplir, de quelque manière, l'apprentissage de la honte.

Prix Goncourt des Lycéens
2002
Prix des libraires
2003
Prix des lecteurs du livre de poche - Choix des libraires
2006

Les derniers avis

4
Blogueur

Pour ma première rencontre avec l’œuvre de Laurent Gaudé, j'ai choisi "La Mort du roi Tsongor", petit roman qui me faisait de l’œil depuis pas mal de temps...

Il y a dans ce roman initiatique toute la puissance des grands récits antiques, quelque chose qui rappelle les épopées homériques. Dans cette histoire imaginée par Laurent Gaudé, on ressent le souffle des grands mythes, des récits fondateurs, conjugué à la magie des griots et à l'aura de l'Afrique.

Dans une antiquité africaine imaginaire mais qui fait inévitablement penser aux immenses empires maliens médiévaux, le grand roi Tsongor, le puissant, le bâtisseur, le patriarche à la lignée prospère, s'apprête à marier son unique fille au prince des Terres du Sel.

La veille des noces, un second prétendant fait son apparition. Lui aussi revendique son droit à épouser la fille de Tsongor, en vertu d'un serment échangé avec elle lorsqu'ils étaient enfants, fut-ce au prix d'une guerre.

Quand le monarque meurt quelques heures plus tard sans avoir rendu sa décision, c'est le carnage ! C'est Troie livrée à la haine, c'est l'horreur d'un empire dépecé.

Pour accomplir la dernière volonté de son père, Souba, le plus jeune des fils du roi, quitte la cité assiégée et s'en va parcourir le continent pour édifier sept tombeaux qu devront être à l'image du souverain.

Mais Tsongor le conquérant, Tsongor le sage, fut aussi Tsongor le colérique, Tsongor le sanguinaire. Aussi haïssable que vénéré.

"La Mort du roi Tsongor" est donc un récit épique, initiatique, un grand roman des origines qui développe sans la moindre redite les thèmes majeurs des grandes sagas et des épopées mythologiques. En y ajoutant une chose : le nécessaire et inévitable apprentissage de la honte.

Laurent Gaudé a frappé fort avec ce roman qui reprend les codes d'un genre aussi vieux que l'humanité, en lui adjoignant la beauté d'un langage riche, proche du conte, imprégné par la magie du récit africain. Il a d'ailleurs été récompensé par le Goncourt des Lycéens en 2002 et le Prix des Libraires l'année suivante.

Du grand art !